Mon émulsifiant cire d’abeille saponifiée

Attention de prendre toutes les précautions nécessaires à cause de l’utilisation de la soude.

Cette recette est difficile à réaliser car on saponifie uniquement un ingrédient solide.

C’est grâce au très intéressant blog de Lolitarose, que j’ai décidé à mon tour d’essayer de saponifier de la cire d’abeille pour l’utiliser comme coémulsifiant dans des crèmes cosmétiques.

http://lacosmetodesparisiennes.blogspot.com/2011/03/cire-emulsifiante-pimulse.html

Recette :

50 grammes de cire d’abeille jaune

lessive de soude pour un surgraissage à 3 %

Méthode au four ITHMP

Etapes du procédé de fabrication de ma cire d’abeille saponifiée :

J’ai fait fondre ma cire d’abeille au bain marie.

Une fois ma cire fondue, j’ai retiré ma cire du bain marie pour qu’elle refroidisse un peu sans qu’elle se solidifie et j’ai versé très lentement en remuant ma lessive de soude.

Pour remuer, j’ai utilisé une petite maryse.

J’ai obtenu tout de suite une sorte de pâte à gâteau épaisse et grâce à ma petite maryse je pouvais à la fois remuer et pétrir ma pâte.

J’ai remis mon bol dans le bain marie éteint mais encore chaud et j’ai continué à remuer avec la maryse jusqu’à ce que la pâte soit bien lisse.

Ensuite, hors du feu, j’ai étalé ma pâte en couche fine avant de l’enfourner.

J’ai coupé en morceaux avec un couteau ma cire d’abeille saponifiée au bout de quelques jours, avant qu’elle devienne trop dure.

J’ai pu également remarquer, que la saponification a donné une très jolie couleur jaune d’or à ma cire d’abeille qui était à l’origine d’un jaune brunâtre.

 

About these ads

À propos de cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cette entrée a été publiée dans Ingrédients. Bookmarquez ce permalien.

24 réponses à Mon émulsifiant cire d’abeille saponifiée

  1. Caly dit :

    J’attends les tests qui vont suivre !!!

    • Caly, j’ai fait des tests qui vont être publiés sur mon blog et je peux dire que c’est mon savon préféré pour l’instant comme coémulsifiant.

      Je dirais même que les savons que j’ai utilisé jusqu’à présent sont nuls comparés à la cire d’abeille saponifiée.

  2. venezia dit :

    Ça me démange aussi d’en faire… Quand et comment as tu jugé que la trace était atteinte?

    J’attends aussi tes essais cosméto avec impatience

  3. KarineB dit :

    Est-on obligé de terminer la saponification au four ?

    • Karine, non on n’est pas obligé de terminer la saponification au four.

      Personnellement, j’ai terminé la saponification au four car j’ai voulu limiter le temps de cure.

      Je pense tout de même que la chaleur du four permet une meilleure saponification, donc même si tu n’utilises pas le four, je te conseille de bien couvrir ta cire en cours de saponification et de ne pas lui faire prendre froid.

  4. letis dit :

    j’attend la suite
    j’aime tes posts tres complets, meme si je n’ai pas trop le temps de lire quelques fois

  5. lolitarose dit :

    Super Colchique ! je confirme que la cire saponifiée devient un émulsifiant à part entière alors que les savons "traditionnels" même s’ils émulsifient sont plus à ranger dans la catégorie des co-émulsifiants. D’ailleurs il est très intéressant d’utiliser les deux conjointement.
    Je pense que le four est une excellente solution pour assurer une saponification rapide et complète vu le type d’ingrédient. C’est plus facile que de rester à touiller au dessus du chaudron.
    J’attends maintenant avec impatience de découvrir tes réalisations.

  6. mlk dit :

    La couleur est magnifique et j’apprécie aussi tes recherches
    Juste une question, as tu choisi le taux de surgraissage au pif? ou alors tu penses que plus il est bas et plus l’émulsifiant obtenu est véritable
    Cela me turlupine tout de même, car je compte saponifier l’huile de jojoba, cire elle même aux caractéristiques très complexes
    J’ai lu dans un magazine de cosmétiques, que cette cire auto émulsionnante existe et est produite par un labo, il faut juste que je "marque pages"
    Cire saponifiée de jojoba, il la présente comme autoémulsifiante
    Mais le choix du surgraissage me pose question
    Bonne idée de passer au four, à combien
    Merci Colchique

    • Mlk, non, je n’ai pas choisi le taux de surgraissage au pifomètre.

      J’ai utilisé le taux de surgraissage à 3 % par mesure de sécurité, afin d’être certaine qu’il ne reste pas de soude dans ma cire saponifiée.

      J’ai remarqué que plus un savon est surgraissé et moins il émulsionne.

      Je trouve que c’est une excellente idée de saponifier l’huile de jojoba pour l’utiliser comme émulsifiant, surtout que c’est une cire.

      Je mets la température de mon four à 70° et j’enfourne pour une durée de 3 H 00.

      Oui, Lolitarose est une tête chercheuse et c’est un régal chaque fois que je vais lire son blog.

      Extraits du lien ci-dessous :

      http://www.purcelljojoba.com/JojobaTechInfo.aspx

      Les chercheurs découvrirent bientôt, que le Jojoba naturel pouvait non seulement remplacer l’huile de spermaceti, mais qu’il lui était en fait bien supérieur.

      Le Jojoba naturel est un mélange d’esters de cire liquide et d’un alcool gras.

      Les recherches scientifiques démontrent de plus en plus que le jojoba pénètre rapidement dans la peau et la rend souple de l’intérieur.

      Les études pharmacodynamiques sur la perméabilité des lipides, ont montré que le taux de pénétration dans le stratum corneum dépendait de six facteurs généraux :

      • La viscosité: les huiles de faible viscosité ont un taux de pénétration plus élevé que les huiles a forte viscosité. Le Jojoba naturel a une viscosité faible.

      • Le degré d’insaturation : les huiles nonsaturées ont un taux de pénétration plus élevé.

      • La valeur de saponification : plus la valeur de saponification est basse, plus le taux de pénétration est élevé.

      • La longueur de la chaîne de carbone : plus la chaîne est courte, plus le taux de pénétration est élevé.

      • La teneur en lécithine : moins une huile contient de lécithine, plus le taux de pénétration est élevé. Le jojoba ne contient pratiquement pas de lécithine.

      • La configuration moléculaire : les chaînes linéaires et les esters non-linéaires pénètrent mieux que les huiles triglycérides.

  7. mlk dit :

    Re
    ma Loli est une fine tête chercheuse aussi et elle existe pour notre plus grand bonheur

  8. Jazz dit :

    Plus d’excuse pour ne pas s’y mettre avec des pas à pas aussi bien détaillés sur la fabrication d’émusifiants maison ! Merci Colchique !

  9. lolitarose dit :

    Je confirme que plus un « savon » est surgraissé moins il émulsionne. J’ai fait un test avec le tout olive surgraissé à 20% et de fait lorsqu’on le dissout dans un peu d’eau, on voit très vite surnager l’huile en surplus, qu’il faudrait retirer ou alors intégrer dans le calcul de la formule pour la phase huile.
    Colchique tes explications sur l’huile de jojoba en général et sur les propriétés de pénétration des huiles en particulier sont vraiment très intéressantes et mériteraient que tu y dédies un article à part entière.

    Je suis en pleine réflexion sur ces sujets et sur l’articulation entre « viscosité » des huiles et propriétés des émulsions (adaptation aux différents types de peaux en fonction du choix des huiles selon leur degré de viscosité) ; c’est d’ailleurs une approche que semblent avoir totalement intégré les tambouilleuses italiennes que je découvre progressivement et dont je parlerai prochainement lorsque j’aurai un peu mieux approfondi leur approche.

    Amitiés d’une Tête chercheuse parisiano-romaine

  10. Marie-Neige dit :

    Super, un produit bien utile ainsi formulé. bisous.

  11. estellka dit :

    bonjour colchique, et merci de nous faire partager tes expériences!
    j’ai une petite question concernant cet émulsifiant : dans quelle phase l’incorpores-tu? tu le fais fondre en phase huileuse ou en phase aqueuse?

  12. estellka dit :

    d’accord, merci pour cette information!

  13. Marie0812 dit :

    Bonjour,
    Pour saponifier 50gr de cire d’abeille je vais utiliser la lessive de soude à 28%, mais je ne suis pas sûre de la quantité à utiliser. J’utilise Mandrulandia. Pouvez vous m’aider ?

    • Bonjour Marie,

      Je te souhaite une très bonne année 2013.

      Pour faire cette recette, il est essentiel de bien maîtriser au moins deux calculateurs et de connaître toutes les précautions à prendre face à la soude.

      Pour faire cette recette, tu dois absolument être certaine de ton dosage de soude et ce dosage de soude doit être contrôlé sur Mendrulandia et également sur un autre calculateur ; c’est essentiel pour ne prendre aucun risque car la soude c’est dangereux.

      Faire ce genre d’ingrédient demande les mêmes recommandations à tous les niveaux que pour faire n’importe quel savon.

      Sur mon blog, par mesure de sécurité, je ne donne aucune indication sur les dosages de soude. Mes recettes qui incluent la soude s’adressent aux personnes qui savent faire des savons et maîtrisent les calculateurs.

      A mon avis, si tu ne maîtrises pas les calculateurs ainsi que toutes les précautions à prendre avec la soude, je te conseille de t’inscrire sur des foras concernant les savons. Tu peux trouver des foras concernant les savons dans la partie foras de mon blog.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s