Le pH et son importance

Source : savons.org

Qu’est ce que le pH :

Le degré d’acidité ou d’alcalinité d’une substance se mesure en pH (potentiel Hydrogène).

Tout le monde connaît la sensation, le goût « piquant » de l’acidité et celui âcre et fade des produits alcalins. L’échelle de mesure va de 0 (totalement acide) à 14 (totalement basique). A 7 le pH est neutre.

Le pH de notre corps :

Tout milieu, quel qu’il soit, se situe quelque part sur une échelle acidité/alcalinité et les tissus de notre organisme n’échappent pas à cette règle.

L’équilibre acido-basique est une notion fondamentale qui fait partie de l’hygiène de vie quotidienne. Notre corps, programmé pour vivre dans un parfait équilibre, ne tolère que de petits écarts en amont ou en aval de cet équilibre et tout écart important peut provoquer de graves troubles de la santé.

Les extrêmes limites du pH de notre organisme sont comprises entre 5 et 9.

Le pH du sang doit impérativement rester entre 7,32 et 7,42. En dehors de ces limites, il n’y a pas de vie possible, toute variation vers le haut ou vers le bas aura des conséquences dramatiques pouvant aller jusqu’à la mort.

Le pH urinaire d’une personne correctement nourrie et en bonne santé va se situer entre 6,5 et 7,5. La digestion se fait également dans un pH particulier, suivant l’aliment ingéré, ce qui rend si important le choix des associations alimentaires et l’ordre de consommation des divers aliments.

Le pH de la peau est acide et se situe entre 5.2 est 7.0 :

– une peau normale a un pH d’environ 6,5,

– une peau sèche a un pH acide inférieur à 6,5,

– une peau grasse a un pH supérieur à 6,5.

La peau humaine a un pH relativement acide. Le savon est basique. Son pH est autour de 9. Lors de la toilette, il perturbe donc l’acidité de l’épiderme.

Théoriquement, il apparaît logique de croire qu’une telle substance soit irritante pour la peau et pourtant nous utilisons tous régulièrement le savon!

En effet, après savonnage, les glandes sébacées reprennent une activité normale en quelques minutes et le pH initial de la peau est rétabli.

Cas particulier des cheveux :

Après savonnage, le pH du cheveu ne sera rétablit qu’après utilisation d’une solution aqueuse légèrement acide (lotion à base de vinaigre ou de citron).

Le nettoyage de la peau et le film hydrolipidique :

La peau a besoin d’être parfaitement nettoyée afin d’en éliminer toutes les souillures. En effet, la couche cornée qui est en voie de desquamation permanente, le sébum, la sueur, constituent des déchets cutanés qui ternissent le teint s’ils ne sont pas régulièrement éliminés. Il convient d’y rajouter le maquillage, les poussières et bactéries accumulées tout au long de la journée dont il faut débarrasser l’épiderme.

Lors de la toilette, le savon comme tout type de tensio-actif dissout la graisse constituant le film hydrolipidique qui recouvre la peau. La graisse est entraînée dans l’eau avec les saletés qu’elle contient. L’inconvénient est que le film hydrolipidique sert à protéger la peau et à retenir son eau. Le savonnage ou tout lavage à l’aide de produits comportant des tensio-actifs, par exemple les gels pour la douche ou les lessives, fragilise donc la peau, jusqu’à ce que le film hydrolipidique se reconstitue.

Certains tensio-actifs produits à base de dérivés du pétrole avec un pH allant de 7 à 5,5, donc comparables au pH de la peau, ont un pouvoir détergeant trop puissant. La sensation de tiraillement, impression de chaleur, de brûlure et apparition de rougeurs, sont la conséquence de l’utilisation de produits d’hygiène qui indépendamment de leur pH éliminent totalement le film hydrolipidique de la surface de la peau.

Utilisation de savon surgras naturellement glycériné :

Le savon surgras naturellement glycériné obtenu par méthode à froid a un pH entre 9 et 10 et un pouvoir détergeant limité. La présence de glycérine naturelle, environ 5% , et sa teneur en huiles neutres permet un savonnage en douceur respectant le film hydrolipidique de la peau qui retrouve son pH initial après quelques minutes.

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Focus. Ajoutez ce permalien à vos favoris.