Apprendre à faire ses cosmétiques

Ci-dessous, un blog avec notamment des vidéos pour apprendre à faire ses préparations cosmétiques :

http://doucenature.canalblog.com/archives/2009/04/13/13369185.html

Sachez qu’on peut apprendre à faire ses cosmétiques grâce à Internet.

Pour débuter, je conseille de commencer par lire en long en large et en travers ce site qui regorge d’informations extrêmement intéressantes, entre autres sur les ingrédients et comment faire ses cosmétiques. Il y a même des vidéos pour qu’on puisse encore mieux comprendre. Ce site a l’avantage de s’adresser aux personnes n’ayant pas suivi des études scientifiques, de comprendre aisément comment faire ses cosmétiques. Les fiches techniques de chaque ingrédient sont très bien rédigées. Sur ce site, absolument tout est expliqué pour faire sa première crème sans difficulté. Sur ce site il y a beaucoup de recettes très bien illustrées, pour nous donner des tas d’idées.

J’ai remarqué que bien souvent, les recettes les plus simples sont les plus efficaces, à la condition de respecter les dosages de phase huileuse en fonction de son type de peau.

Pour une personne qui débute et qui voudrait se lancer dans la fabrication de sa première préparation cosmétique, je lui conseille avant tout de ne pas remplir ses placards d’ingrédients.

Pour une crème quand on débute, deux huiles végétales sont suffisantes : une riche en oméga 3 et l’autre riche en oméga 6, de l’eau de source et de la glycérine pour la phase aqueuse, de la vitamine E pour éviter le rancissement des huiles, un émulsifiant comme l’Olivem 1000 que je trouve très bien et un conservateur. On peut rajouter de la gomme de xanthane qu’on dosera à 0,3 %, de manière à avoir une crème qui ne risque pas de déphaser.

Pour un baume quand on débute, de la cire d’abeille, deux huiles végétales pour les omégas 3 et 6 et de la vitamine E pour éviter le rancissement sont suffisants.

On peut rajouter à ses achats une huile essentielle si on désire parfumer ses préparations, en lisant bien les contre-indications.

Après la réalisation de sa première préparation, on peut se lancer dans d’autres achats d’ingrédients si on veut continuer à faire ses cosmétiques.

Pour le matériel, pas la peine de se ruiner. Une casserole pouvant contenir deux bols pour le bain marie et des pots de récupération peuvent très bien faire l’affaire. Par contre l’achat d’une balance de précision à 0,1 g. est indispensable. L’idéal c’est une balance à 0,01 g. Un petit fouet est également nécessaire.

Internet est également riche en fora, blogs et vendeurs d’ingrédients concernant la cosméto faite maison.

Pour moi c’est clair, faire des cosmétiques de bonne qualité n’est pas réservé à une catégorie d’élites. Je pense que faire ses propres produits cosmétiques, peut permettre d’avoir un produit sur mesure pour son cas personnel.

Pour les inconditionnelles des produits cosmétiques du commerce étiquetés « bio » ou pas, ICI et ICI, vous pourrez savoir ce qui se cache sous les noms barbares de la liste des ingrédients et ainsi choisir les plus naturels.

Advertisements

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Tutos. Ajoutez ce permalien à vos favoris.