Après-shampoing traitant cheveux secs

Cet après-shampoing a 20 % de phase huileuse sans compter le BTMS et l’alcool cétéarylique, donc je le conseille pour les personnes ayant des cheveux secs ou très secs.

Cet après-shampoing agit comme un véritable soin, donc il est à adapter en fonction des besoins de ses cheveux, que ce soit dans sa formulation ou dans sa fréquence d’utilisation.

Avant utilisation sur ses cheveux, il suffit de prélever un peu de cet après-shampoing qu’on dilue dans un bol avec de l’eau, afin d’obtenir un lait très fluide qui s’émulsionne très bien sur les cheveux bien mouillés. J’ai remarqué que si on émulsionne bien sur ses cheveux un après-shampoing, on obtenait un meilleur rinçage.

Je ne conseille pas de temps de pause sous peine de se retrouver avec des cheveux alourdis. J’ai constaté que dès l’application d’un après shampoing home made, mes cheveux sont immédiatement souples et démêlés. Je pense également qu’on risque de se retrouver avec des cheveux alourdis, si volontairement on ne rince pas totalement un après-shampoing.

J’ai également remarqué que si on émulsionne insuffisamment un après shampoing, il se rinçait mal.

J’ai utilisé cet après-shampoing en guise de shampoing et mes cheveux sont propres, nourris et hydratés sans être alourdis.

Comment tout produit traitant, je pense que cette formule sera trop riche pour mes cheveux sur le long terme.

J’ai volontairement fait un après-shampoing ayant la consistance d’un masque, car j’ai des cheveux très longs et qu’il me faut une quantité d’après-shampoing bien supérieure à des personnes ayant des cheveux mi-longs. Je n’ai pas envie de faire un après-shampoing fluide pour éviter d’en refaire dans ma cuisine tous les quinze jours.

Recette :

Phase aqueuse


65 % eau de Contrex

une pointe de couteau d’oxyde bleu

4 % glycérine végétale

0,5 % Amigel

0,2 % sorbate de potassium

Phase huileuse

5 % beurre de karité Nilotica

5 % graisse de vison parfumée aux huiles essentielles de rose et de jasmin

5 % monoï

5 % BTMS

3 % alcool cétéarylique

A froid : (ajouts à faire petit à petit)

2 % de miel de Manuka (acheté liquide en pot dans un magasin d’alimentation bio)

5 % huile de chanvre

10 gouttes de vitamine E

pH : 6

DSCN0302

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Recettes cheveux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.