huile de palme et huile de palmiste

Sources : wikipédia, soap calc


Le palmier à huile mesure 20 à 25 mètres de haut, mais dans les palmeraies de culture les elaeis ne dépassent pas 15 mètres. Son tronc est le stipe caractéristique des palmiers, cylindrique, vertical, non ramifié et de diamètre constant.


Les feuilles pennées à pétiole très robuste et épineux mesurent de 5 à 7 mètres de long. Elles forment une couronne symétrique en haut du stipe, entourant et protégeant le bourgeon végétatif.

 

Les inflorescences sont des spadices, implantés à l’aisselle de chaque feuille. La plante est monoïque et présente des spadices mâles et femelles séparés.

 

Cette espèce est originaire de l’Afrique tropicale : Kenya, Tanzanie, Ouganda, République démocratique du Congo, Bénin, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Togo. Son foyer d’origine semble se situer le long du golfe de Guinée, où subsistent des palmeraies naturelles.


Elle est largement cultivée dans toutes les zones tropicales du globe, notamment en Asie.

 

Les principaux producteurs sont le Nigeria, la Côte d’Ivoire, le Cameroun et la République démocratique du Congo pour l’Afrique, la Malaisie et l’Indonésie (les deux premiers producteurs mondiaux en 2008) pour l’Asie, la Colombie et l’Équateur pour l’Amérique du Sud.


La rentabilité importante de cette culture est un facteur majeur de la déforestation dans certains pays comme la Malaisie. Des violations des droits de l’homme sont associées à cette monoculture[1].


Un palmier à huile donne des fruits douze mois sur douze, deux fois par mois et peut produire jusqu’à 25 à 35 ans. Cependant vers 20 à 25 ans, les palmiers deviennent trop hauts et il devient difficile de cueillir les noix de palme ; les arbres sont alors coupés et leur bois est récupéré.

Le fruit est une drupe charnue, de forme ovoïde, sessile. La pulpe ou mésocarpe de couleur jaune orangé, renferme près de 50% de lipides qui constituent l’huile de palme. Les noix de palme sont groupées en régimes. Un régime peut porter jusqu’à quinze cents drupes.

 

Il contient un noyau très dur ou coque constitué par l’endocarpe. Le noyau, constitué de l’amande et de la coque, pèse de 1 à 6 grammes selon les variétés.

 

A l’intérieur du noyau, la graine ou amande, appelée palmiste, est également riche en lipides et fournit l’huile de palmiste. L’amande comprend un tégument mince et adhérent, un albumen cartilagineux qui contient environ 50 % d’huile et un embryon.

 

Ces deux huiles donnent également un savon avec des caractéristiques différentes.

 

 

Caractéristiques d’un savon fait avec 30 % d’huile de palme et 70 % d’huile d’olive


 

# Oil/Fat % Pounds Ounces Grams
1 Palm Oil 30 0.066 1.058 30
2 Olive Oil 70 0.154 2.469 70
Totals 100 0.22 3.527 100
Hardness 29 – 54 27
Cleansing 12 – 22 0
Conditioning 44 – 69 72
Bubbly 14 – 46 0
Creamy 16 – 48 27
Iodine 41 – 70 75
INS 136 – 165 117
Lauric 0
Myristic 0
Palmitic 23
Stearic 4
Ricinoleic 0
Oleic 60
Linoleic 11
Linolenic 1


 

Caractéristiques d’un savon fait avec 30 % d’huile de palmiste et 70 % d’huile d’olive :

# Oil/Fat % Pounds Ounces Grams
1 Palm Kernel Oil/Flakes 30 0.066 1.058 30
2 Olive Oil 70 0.154 2.469 70
Totals 100 0.22 3.527 100
Hardness 29 – 54 33
Cleansing 12 – 22 18
Conditioning 44 – 69 63
Bubbly 14 – 46 18
Creamy 16 – 48 15
Iodine 41 – 70 66
INS 136 – 165 128
Lauric 14
Myristic 4
Palmitic 12
Stearic 2
Ricinoleic 0
Oleic 54
Linoleic 8
Linolenic 1
Advertisements

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Ingrédients. Ajoutez ce permalien à vos favoris.