L’agar-agar

Sources : Consogloble, Commentfaiton, Wikipédia, Linternaute.



Très riche en minéraux, et notamment en calcium et en fer, dotée de propriétés gélifiantes naturelles, l’agar-agar est une algue qui permet de favoriser l’élimination des toxines et tout cela avec presque zéro calorie. Les Japonais en sont très friands et en mettent régulièrement un peu dans leur tasse de thé le matin.

 

Composé à 80 % de fibres solubles, l’agar-agar peut être consommé par tous et est un allié idéal pour ceux et celles qui veulent faire un régime. Il désintoxifie le corps en capturant certains métaux lourds présents dans notre organisme.

 

L’agar-agar est disponible dans les magasins d’alimentation bio, sous forme de poudre blanche.


L’agar-agar est un produit très populaire chez les végétariens. Il remplace la gélatine alimentaire d’origine animale. De par son action sur les aliments et sur le corps humain, l’agar-agar est de plus en plus prisé par les personnes soucieuses de leur ligne.



L’agar-agar (mot d’origine indonésiennemalaise, appelé E406 dans la liste des additifs alimentaires) est un produit gélifiant obtenu à partir d’algues rouges appartenant aux familles des Gelidiacées (Gelidium et Pterocladia) et des Gracilariacées (Gracilaria).



C’est un polymère de galactose (galactane) contenu dans la paroi cellulaire de certaines espèces d’algues rouges (rhodophycées).



L’agar-agar purifié, débarrassé de tous ses éléments minéraux s’appelle l’agarose, utilisable selon son niveau de pureté dans diverses applications de biologie moléculaire.



Le mucilage extrait à chaud de ces algues donne après purification, déshydratation et broyage, la poudre d’agar-agar utilisée essentiellement pour gélifier un grand nombre de produits alimentaires, mais aussi les milieux de culture pour les micro-organismes ou les cultures in vitro. Il est appelé kanten au Japon où il est utilisé dans certaines pâtisseries, ou traditionnellement sous forme de Tokoroten. Il est alors commercialisé sous forme de longues barres transparentes ou en poudre. Cette substance s’utilise en très petites quantités. Elle n’a pratiquement ni goût ni couleur. C’est un liant et gélifiant végétal parfait pour remplacer la gélatine animale. Il existe une multitude de recettes dans lesquelles l’agar-agar peut être utilisée : confitures, gelées de fruits, flans… La gelée se forme à condition d’être chauffée à 90 °C, mais ne « prend » qu’à une température de 40 °C environ. L’agar-agar permet de servir des mousses chaudes. L’agar-agar rentre aussi dans la composition d’un aérogel appelé SEAgel qui est similaire à de l’aérogel organique, avec un goût et une consistance rappelant les gâteaux de riz.



Propriétés :



Les utilisations de l’agar-agar découlent de ses propriétés de gélification des solutions aqueuses. C’est le gélifiant naturel le plus puissant, une gélification est perceptible à partir de 0,1%.


Gélifiant alimentaire, il possède l’avantage d’être acalorique. Il n’est pas digéré dans l’estomac et l’intestin et il est peu fermentescible.


Il est utilisé pour ses propriétés laxatives pour les troubles intestinaux.


À forte dose il provoquerait des flatulences.


L’agar-agar sert également à réaliser des prises d’empreintes dans différents domaines allant de l’archéologie à la dentisterie car c’est un matériau précis qui se liquéfie au-dessus de 80 °C et gélifie en refroidissant. Par contre, il est peu utilisé car il nécessite beaucoup de matériel (pour chauffer, maintenir à température et refroidir) et d’organisation.


Il sert comme gélifiant des milieux de culture en microbiologie.


Il sert comme gélifiant des milieux de cultures pour les cultures in vitro de tissus végétaux ou animaux.


Il est également utilisé en chimie pour la création de jonctions électrolytiques (ou « ponts ioniques ») dans les piles d’étude de couple rédox. Ce support gélifié est baigné le plus souvent par une solution de chlorure de potassium (KCl), ces ions n’interférant qu’avec peu de couples rédox. Il peut aussi servir de milieu de croissance de cristaux nécessitant très peu de perturbation.



Dosages :



Pour un demi-litre de préparation liquide à gélifier, il faut peser 2 grammes d’agar-agar (en poudre, cela correspond à une cuillère à café rase). Faire chauffer le liquide avec l’agar-agar et le porter à ébullition pendant 30 secondes. La cuisson effectuée, verser le liquide dans un contenant (pots, ramequins, etc…) et laisser refroidir.


Pour la confiture : 1 kg de fruits, 500 grammes de sucre, 2 grammes d’agar-agar. Rajouter un peu plus d’agar-agar si le fruit en question a tendance à rendre du jus.


Pour les pâtes de fruits : 3 grammes d’agar agar, 100 grammes de sucre, 100 grammes de purée de fruits, 2 cuillères à soupe de jus de citron.


Comment mincir grâce à l’agar agar :


L’agar-agar n’apporte que trois calories par gramme. Il tempère l’appétit et capte graisses et sucres. Il permet de cuisiner facilement des fruits et des légumes indispensables à la santé, surtout pendant un régime.


Il donne de la consistance à la moindre préparation et peut revêtir différents aspects : mousse, flan, terrine, etc… Il restitue intégralement les saveurs.


C’est important en période de régime de pouvoir manger des choses solides et qui ont un aspect visuel agréable.


On peut donc en consommer pour réguler son appétit et éviter les excès.


Il existe également un régime du nom de « Seaweed diet ». Le principe : consommer chaque jour pendant une semaine (ou plus) une boisson « magique » avant votre repas principal (voir recette ci-dessous).


Recette de la boisson magique : versez 1 gramme d’agar-agar dans une tasse bouillante (thé, café, infusion, bouillon, soupe), mélangez bien et consommez avant que la température de l’eau redescende à 40°C. A boire 10 à 20 minutes avant le repas.


Vous pouvez aussi, pour accentuer l’effet minceur, ajouter une ou deux portions d’agar-agar dans vos plats cuisinés. Le reste de votre alimentation doit bien sûr rester varié et équilibré.


On constate en moyenne une baisse de calories consommées de l’ordre de 300 par jour, grâce à l’agar-agar. Vous pouvez aussi l’intégrer à votre thé ou votre tisane minceur pour en faire une pause drainante.

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Ingrédients. Ajoutez ce permalien à vos favoris.