Le démaquillage

Sources : Beauty-experts, Beauté femme.

 

Quand se démaquiller ?

Le matin, pour éliminer les cellules mortes et le sébum accumulé pendant la nuit, mais aussi pour réveiller la peau et la préparer à recevoir les soins complémentaires.

Le soir, pour effacer toutes traces de maquillage mais aussi pour éliminer les impuretés de la journée.

Le démaquillage n’est donc pas réservé aux femmes qui se maquillent.

Les bons gestes :

Peu importe la technique utilisée pour vous démaquiller, commencez toujours par vous laver les mains pour une hygiène parfaite.

Veillez à ne pas frotter la peau, vous risqueriez de l’agresser et de favoriser la formation de rides. Un maître-mot : de la douceur !

Attention : laisser le visage humide après le rinçage d’un soin peut favoriser la déshydratation de l’épiderme. Le bon réflexe est de tamponner délicatement votre visage à l’aide de mouchoirs en papier doux.

Enfin, n’oubliez pas le cou, car il est tout aussi exposé que votre visage.

Les différents démaquillants :

Il faut savoir que le démaquillant est un soin pour le visage et qu’il doit être adapté à son type de peau. Le démaquillant doit être le plus doux et neutre possible pour ne pas décaper. La peau doit rester souple et ne pas tirer après le démaquillage.

Si l’on utilise des produits waterproof, l’idéal est d’avoir un démaquillant spécifique pour les yeux, cela évitera les frottements intempestifs qui fragilisent les cils et le contour de l’oeil.

Les laits sont parfaits pour les peaux sensibles et/ou sèches. En revanche, son application se fait généralement avec un coton qui peut irriter les peaux très sensibles. Si votre peau est très sensible, appliquez votre lait avec le bout des doigts et massez bien la totalité du visage pour déloger le maquillage.

En complément, une lotion à l’eau florale pourra être utilisée pour parfaire le démaquillage ou un rinçage à l’eau.

Pour celles qui ne peuvent pas se passer du contact avec l’eau, rien ne remplace les gels moussants. Avec l’eau, le gel se transforme en une mousse fine qui nettoie en profondeur à condition de rincer abondamment.

Le savon peut être trop agressif pour les peaux grasses qui risquent de secréter d’avantage de sébum.

Préférez un démaquillant sans savon comme un pain dermatologique, beaucoup moins agressif pour votre peau.

L’huile de démaquillage est plutôt réservée aux peaux sèches. Aujourd’hui, il existe des huiles démaquillantes adaptées à tous les types de peaux.

Ce sont des huiles spécifiquement prévues pour le démaquillage qui s’émulsionnent au contact de l’eau et qui se rincent.

On termine avec les démaquillants les plus doux qui sont les eaux micellaires. Elles sont spécifiquement prévues pour les peaux les plus sensibles qui ont tendance à picoter ou rougir au contact de nombreux cosmétiques. Formulées pour être le plus neutre possible, elles s’appliquent avec un coton et ne nécessitent pas de rinçage. Une fois que le coton est parfaitement net, on vaporise la peau d’eau minérale qu’on ne laisse pas sécher et le démaquillage est achevé.

 

Advertisements

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Focus. Ajoutez ce permalien à vos favoris.