Le palmitate d’isopropyle et le myristate d’isopropyle (esters gras)

Sources : Wikipédia, L’observatoire des comestiques, Le flacon, eHow

 

 

 

 

 

ICI, on peut trouver quelques produits qui contiennent ces deux ingrédients aux propriétés assez proches.

 

 

Le palmitate d’isopropyle est une huile de palme aux propriétés émolliente, hydratante, agent épaississant et anti-statique.

Propriétés :

  • Liant
  • Agent d’entretien de la peau
  • Solvant
  • Peut entrer dans la composition des parfums

Le myristate d’isopropyle est l’ester de l’isopropanol et l’acide myristique .

Le myristate d’isopropyle est utilisé en cosmétique et préparations topiques de médicaments quand une bonne absorption par la peau est recherchée. Il est également utilisé comme pesticide contre les poux de tête. Il agit en dissolvant la cire qui recouvre l’ exosquelette du pou, le tuant par la déshydratation.

Propriétés :

  • Liant
  • Agent d’entretien de la peau
  • Solvant
  • Peut entrer dans la composition des parfums

Ces ingrédients utilisés à forte dose sont comédogènes. Personnellement, je pense que ces ingrédients doivent être intéressants dosés entre 2 à 3 %, voire 5 % maximum suivant son type de peau ou la préparation à réaliser.

Ces ingrédients trop fortement dosés peuvent être irritants pour la peau et les yeux.

Examen de sécurité du myristate d’isopropyle :

Selon l’examen des ingrédients des cosmétiques, des tests cutanés effectués à l’aide du myristate d’isopropyle, ont montré qu’il était un irritant pour la peau et les yeux. Toutefois, les produits qui en contiennent ne le sont pas.


Publicités

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Ingrédients. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le palmitate d’isopropyle et le myristate d’isopropyle (esters gras)

  1. nabila dit :

    comment utilisé le myristate isopropyle pour la dilution de l’huile essentielle de thymus vulgaris?

    • Nabila, ci-dessous, un lien qui explique comment utiliser le myristate d’isopropyle pour la dilution d’une huile essentielle :

      http://www.aroma-zone.com/aroma/Fiche_chimie_Myristate.asp

      Dans vos cosmétiques : à hauteur de 1 à 10% en mélange avec une huile végétale, en phase huileuse pour réaliser une émulsion, ou des huiles et baumes de soin.

      Peut être chauffée sans problème ou s’utiliser à froid selon le type de formule.

      Dans les compositions pour diffuseur à tiges : en mélange avec des huiles essentielles et/ou fragrances (20-50%) et éventuellement de l’alcool à 90° (20-30%).

      Pour préparer un parfum non alcoolique (huileux non gras) : diluez 10 à 20% d’un mélange d’huiles essentielles et/ou fragrances cosmétiques dans le myristate d’isopropyle (éventuellement en mélange avec de l’alcool à 90°). Ces parfums s’utilisent sur la peau en usage localisé (cou, poignets…). Ne pas vaporiser sur les vêtements, risque de taches.

      Pour préparer un parfum non alcoolique (huileux non gras) : diluez 10 à 20% d’un mélange d’huiles essentielles et/ou fragrances cosmétiques dans le myristate d’isopropyle (éventuellement en mélange avec de l’alcool à 90°). Ces parfums s’utilisent sur la peau en usage localisé (cou, poignets…). Ne pas vaporiser sur les vêtements, risque de taches.

  2. Bonsoir , j’aimerai utilisée le Myristate d’Isopropyle pour le traitement de poux de mon fils a l’occasion, comment puis-je l’employer ? quelles sont les risques ? dois-je l’associer a autres chose , si oui quoi et comment s’il vous plait ? merci

Les commentaires sont fermés.