Les AHA ou acides naturels de sucres

Sources : Futura-sciences,  Doctissimo, Le flacon.



Les AHA sont des acides naturels de sucres, qui peuvent être extraits des fruits ou d’autres substances naturelles.


Cependant, dans l’industrie cosmétiques ils sont très souvent synthétisés.


AHA signifie Alpha-Hydroxy-Acides, par opposition aux BHA, Bêta-Hydroxy-Acides (représentés par l’Acide Salicylique essentiellement). On les appelle souvent acides de fruits, pour simplifier.


Leur molécule possède à la fois un ou plusieurs groupements hydroxydes (-OH), qui caractérisent les alcools et un ou plusieurs groupements carboxyliques (-COOH) qui caractérisent les acides carboxyliques.


En tant qu’acides faibles, ils servent à stabiliser le pH (l’acidité) du produit.


Mais ils ont aussi une fonction d’exfoliant : en dissolvant une substance qui maintient les cellules entre elles, ils aident à détacher les cellules mortes de la peau (à haute dose, ils favoriseraient la génération de collagène et donc la régénération de la peau). En contre-partie, ils peuvent aussi provoquer des irritations et une photo-sensibilisation (c’est pourquoi ils sont parfois associés à des filtres UV).


Certains acides de fruits ont d’autres fonctions spécifiques détaillées dans le tableau ci-dessous.


On les appelle agents de desquamation ou encore acides de fruits ou alphas hydroxyacides (AHA).


Lancés en 1992, les acides de fruits ont fait l’unanimité en très peu de temps et, aujourd’hui, on ne compte plus les produits cosmétiques qui les incorporent.


Les AHA sont des acides-alcools très fréquents dans le règne végétal (canne à sucre, agrumes, sorbier, raisin…) mais pas uniquement. L’acide lactique est présent dans le lait fermenté et l’acide glycolique, très utilisé dans les peelings, est une molécule de synthèse.





Nom usuel de l’acide

Nom INCI de l’acide

Plante ou produit dont il dérive

Propriétés

Nom INCI de ses sels

Nom INCI d’autres ingrédients dérivés

acide glycolique

Glycolic Acid

Canne à Sucre

potentiellement irritant

acide lactique

Lactic Acid

Lait, Tomate

non-irritant, hydratant, présent naturellement dans la peau (peu de risques d’allergies)

Sodium Lactate

Myristyl Lactate, Menthyl Lactate, Sodium Lactate Methylsilanol, TEA Lactate

acide tartrique

Tartaric Acid

Raisin

antioxydant, potentiellement irritant

acide citrique

Citric Acid

Citron et autres agrumes

très fréquent dans les produits, stabilise le pH. Potentiellement irritant.

Sodium Citrate, Zinc Citrate

Glyceryl Stearate Citrate, Tributyl Citrate, Tricaprylyl Citrate, Triethyl Citrate

acide malique

Malic Acid

Pomme

antioxydant, hydratant. Potentiellement irritant.

Diisostearyl Malate

acide mandélique

Mandelic Acid

Amande

peu fréquent dans les produits, non-irritant, anti-bactérien, agent de blanchiment

acide gluconique

Gluconic Acid

non-irritant

Sodium Gluconate, Magnesium Gluconate, Calcium Gluconate, Zinc Gluconate

Chlorhexidine Digluconate



Les acides de fruits ont plusieurs actions :


  • ils affaiblissent la cohésion des cellules inférieures de l’épiderme (les cornéocytes), augmentent la desquamation et par conséquent, accélèrent le renouvellement cellulaire ;
  • en absorbant l’eau, ils engendrent une augmentation de l’élasticité de la couche cornée. Ils agissent donc sur l’hydratation et l’élasticité cutanées ;
  • ils stimulent la biosynthèse des glycosaminoglycanes dermiques et autres substances intercellulaires ainsi que la production du collagène.

 

Pour toutes ces actions, les AHA peuvent être considérés comme des actifs cosmétiques à part entière.

Attention au dosage : la concentration en acides de fruits doit être limitée afin d’éviter les irritations cutanées, assez fréquentes.


Eliminer les peaux mortes et stimuler le renouvellement cellulaire :


Pour être vraiment efficaces, les crèmes à base d’acides de fruits doivent afficher une concentration suffisante en AHA sous forme acide. Plus ces crèmes sont acides (pH bas) et plus la quantité d’AHA sous forme acide est grande, plus leur efficacité est importante.

Les produits qui répondent aux critères d’efficacité des AHA, ne se trouvent qu’en pharmacie et parapharmacie. Ils affichent un pH entre 2 et 4 pour une concentration en AHA sous forme acide comprise entre 4 % et 15 %. Ils sont prescrits par un médecin à cause du fort risque d’irritation qu’ils représentent.


Effets secondaires :


A utiliser avec précaution : les effets indésirables peuvent être importants et font encore l’objet de recherches.

Les AHA sont des acides, donc des irritants et peuvent provoquer de l’enflure, de la décoloration, des éruptions, des démangeaisons et des saignements ainsi qu’une exfoliation excessive et de fortes rougeurs. Il faut donc tester le produit d’abord sur une petite région. De plus, ils accroissent la photosensibilité de la peau, ce qui exige d’utiliser des écrans solaires efficaces de manière continue (attention : à long terme, cette photosensibilité accrue peut mener au cancer de la peau). Selon une étude préliminaire de la Food and Drug Administration, la photosensibilité reviendrait à la normale une semaine après l’arrêt du traitement.

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Actifs. Ajoutez ce permalien à vos favoris.