Les esters

Source : John Libbey Eurotext




Les esters en tant qu’émollients



Une des caractéristiques importantes des lipides en cosmétique est l’émollience.



L’émollience est un terme assez général et communément utilisé comme propriété descriptrice des esters en cosmétique. On peut définir ce terme « comme un ensemble de caractéristiques variables perçu à un moment donné par le toucher et la vue, qui évoque la douceur, l’élasticité et le pouvoir glissant pour le toucher, le brillant et le mat pour la perception visuelle ».



L’émollient nous permet l’obtention d’un film gras en surface, un assouplissement de la peau, une amélioration de l’élasticité ainsi qu’une réduction de la perte insensible d’eau. Il facilite également la pénétration cutanée superficielle.



Parmi les plus connus, nous citerons :



– caprylate/caprate de glycérol (TCM)

– palmitate d’isopropyle

– myristate d’isopropyle

– palmitate d’ethyl2hexyle

– stéarate d’ethyl2hexyle

– cocoate d’ethyl2hexyle

– isononanoate de cétearyle…



Les esters en tant qu’émulsifiants/coémulsifiants


Nous considérons ici des produits de type non ionique allant de substances très lipophiles jusqu’à des produits très hydrophiles hydrosolubles.



Ils se classent selon l’importance relative de la partie hydrophile et de la partie lipophile. Ils possèdent donc un HLB (Hydrophilic-Lipophilic Balance), notion introduite par Griffin, allant de 0 à 20. On considérera que les produits présentant une valeur HLB entre 0 et 10 sont lipophiles et ceux entre 10 et 20 hydrophiles. Ces produits nous permettent d’obtenir respectivement des émulsions eau/huile ou huile/eau.



Exemples :



• Mono-, di- et triesters de glycérol :


mono- et distéarate de glycérol

oléate de glycérol

mono- et dilaurate de glycérol



• Esters de PEG :


laurate, stéarate, oléate de PEG 300

stéarate de PEG 300, PEG 400, PEG 1500



• Esters de propylène glycol :


dicaprylate/dicaprate de PG




Une série d’esters présentant des propriétés communes aux deux familles : les sucroesters


Il s’agit là de produits polyvalents et d’origine 100 % naturelle.

 

Les sucroesters sont des esters de saccharose et d’acides gras obtenus par transestérification d’esters méthyliques et de saccharose.

 

Les sucroesters sont des émulsifiants non ioniques, présentant une large gamme de HLB : de 3 à 16.

 

La valeur de HLB dépend du degré d’estérification et, selon les conditions opératoires, des mono-, di-, tri- et polyesters de saccharose sont obtenus. Toutefois, seuls les mono-, di- et triesters sont particulièrement intéressants pour la cosmétique de par leur caractère amphiphile.

 

Les sucroesters possèdent de nombreuses propriétés qui en font des produits particulièrement adaptés aux exigences de la cosmétique. On les utilise comme émollients ou émulsifiants naturels.



Exemples :


  • – sucrose tristéarate : HLB 3
  • – sucrose distéarate : HLB 5,7, 9 et 11
  • – sucrose stéarate : HLB 15
  • – sucrose palmitate : HLB 16
Publicités

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Ingrédients. Ajoutez ce permalien à vos favoris.