Surfactants anioniques, savons et émulsions

Sources : setif-pharmacie



http://docs.google.com/viewer?a=v&q=cache:JijPWpCF4D8J:www.setif-pharmacie.org/index2.php%3Foption%3Dcom_docman%26task%3Ddoc_view%26gid%3D198%26Itemid%3D68+HLB+d’un+savon+acide&hl=fr&gl=fr&pid=bl&srcid=ADGEESgn9BB0tlDAcvpu1pI7JGa4QEz8W26YNQgel5bSwrGnHc4_TSAo6x0XYoxSPLQoPHyPGhmoN_LDaAXDJx-3iJ06IWLoX1-jPVkyVfFKr2IC95lpw_o6BHILecNA8uOwrbXyz8qy&sig=AHIEtbR3374gveM6MspjY8Eu9waF5hNRMw



Wikipédia,



uqac.ca


http://wwwens.uqac.ca/chimie/Chimie_physique/Chapitres/chap_11.htm




Les savons et types d’émulsions


Les savons alcalins orientent les émulsions dans le sens huile dans l’eau.


Les savons métalliques, exemple : stéarate de sodium, orientent les émulsions dans le sens eau dans l’huile.


Les savons de base organique, exemple : stéarate de triéthanolamine, orientent les émulsions dans le sens huile dans l’eau.


Les savons d’acides diterpéniques, exemple : abiétate de sodium, orientent les émulsions dans le sens huile dans l’eau.



Les tensioactifs anioniques


Ils libèrent une charge négative (anion) en solution aqueuse. Ils ont une balance Hydrophile/Lipophile (HLB) relativement élevée (8 à 18) car ils ont une tendance hydrophile plus marquée. Ils orientent l’émulsion dans le sens H/E, Huile/Eau, (si HLB >18 alors détergent).


Parmi ce type de tensioactifs, on peut citer les savons, qui sont des sels d’acides gras.



Stabilisation des émulsions avec du savon


Les émulsions de type H/E sont stabilisées par un savon. Ce dernier contient des acides gras à longue chaîne hydrocarbonée.  On admet que le groupement carboxylique (le carboxylate de sodium) est orienté dans la phase externe, l’eau, tandis que la partie organique, la chaîne hydrocarbonée est immergée vers l’intérieur de la phase dispersée.


Tout se passe comme si les gouttelettes d’huile s’entouraient d’un film de «savon» qui isole les gouttelettes d’huile les unes des autres.  Il se forme comme un écran électrostatique qui repousse la coalescence de deux particules d’huile.


En faisant varier les concentrations initiales de l’huile et de l’eau (des phases organiques et aqueuses), on obtient tantôt une émulsion de type H/E, tantôt une émulsion E/H.


Par ailleurs, l’ajout d’un savon alcalino-terreux (de calcium) stabilise les émulsions de type E/H.  Par conséquent, si à une émulsion stabilisée par un savon sodique, donc de type H/E, on ajoute un excès de savon alcalino-terreux, on observe l’inversion de l’émulsion qui devient de type E/H.  Le retour vers l’émulsion de type H/E est possible en ajoutant un nouvel excédent de savon sodique.





Sources : Wiktionary, http://www.kst-chemie.ch/chicd/kap4/kap42f.htm

 

 

 

 

Métaux alcalino-terreux


Le béryllium, le magnésium, le calcium, le strontium, le baryum et le radium.


Les métaux alcalino-terreux ne peuvent être trouvés sous forme élémentaire dans la nature. On les trouve exclusivement dissolus dans l’eau ou dans des salines sous forme ionique.


Puisque les ions des métaux alcalino-terreux sont chargés doublement positivement, des structures solides de sel avec des énergies de structure élevées peuvent être formées. Ces sels sont difficilement solubles à l’eau, mais peuvent être trouvés dans la nature :


  • carbonate de calcium : calcaire, craie marbre
  • phosphate de calcium : apatite (partie de l’émail)
  • sulfate de baryum


La chlorophylle : le colorant vert des feuilles contient des ions de magnésium. Ils sont indispensables pour la photosynthèse qui a lieu dans le colorant des feuilles.


A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Ingrédients. Ajoutez ce permalien à vos favoris.