Crème fouettée pour peaux mixtes

En cette saison hivernale j’ai voulu une crème  avec  la texture des crèmes fouettées.

J’ai obtenu une crème fouettée grâce à l’arrow root que j’ai mis dans la phase aqueuse avant la chauffe.

Si on fait chauffer l’arrow root dans la phase aqueuse, la crème épaissit en refroidissant.

L’arrow root utilisé à chaud permet donc d’épaissir une crème sans les inconvénients des épaississants (exemple la poudre de xanthane) qui j’ai remarqué, donnent des crèmes qui peluchent dosés au-delà de 0,3 %.

J’ai également remarqué que chauffé ou non, l’arrow root permet d’avoir une crème qui laisse la peau très douce.

Recette

Phase aqueuse :

66,2 % eau de source

3 % granions de zinc (achetés dans une pharmacie)

3 % glycérine

2 % arrow root

0,2 % sorbate de potassium

0,3 % poudre de xanthane

Phase huileuse :

5 % beurre de karité Nilotica

3 % huile d’avocat

3 % huile de coco fractionnée

2 % lanoline

3 % alcool cétéarylique

3 % ester de sucre

2 % melt & pour sans tensioactif moussant

Ajouts à froid :

3 % complexe hydratant NFF (vendu chez Bilby & Co)

0,5 % vitamine E

0,5 % absolue de benjoin

0,3 % spiruline

acide lactique pour rectifier le pH

pH de ma crème : 6,43

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Recettes visage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

26 commentaires pour Crème fouettée pour peaux mixtes

  1. framboise dit :

    très très intéressante cette propriété de l’arrow root ; merci pour l’astuce
    et puis bravo à ce nouveau blog

  2. Roos dit :

    La crème a une texture très agréable!

  3. Lys blanc dit :

    une propriété de l’arrow-root que j’ai découverte aussi,mais par pur hasard.
    Finalement tu as décidé d’essayer?
    en tout cas la texture de ta crème est très belle. Un peu gélifiée peut-être?

    Et j’en profite pour te souhaiter une bonne et heureuse année et longue vie à ce nouveau blog.
    Lys Blanc

    • Lys blanc, je te souhaite également une très bonne année 2011.

      J’ai découvert cette propriété de l’arrow root en faisant des expériences. Après coup je me suis souvenue que j’utilisais de la maïzena pour épaissir en cuisine certaines sauces avant de connaître les fonds de sauce.

      1ère expérience : j’ai mis un peu d’arrow root dans de l’huile et je me suis rendue compte que l’arrow root ne fond pas très bien dans l’huile. D’ailleurs au repos on peut constater un dépôt d’arrow root au fond du récipient. J’ai chauffé le mélange et j’ai constaté que rien de spécial ne s’était produit.

      2ème expérience : j’ai mis un peu d’arrow root dans de l’eau et je me suis rendue compte que l’arrow root se dilue parfaitement bien dans l’eau. J’ai fait chauffer le mélange et j’ai constaté que l’eau avait épaissi.

      Non, la texture de ma crème n’est pas du tout d’apparence ou de consistance gélifiée, a mon avis grâce au faible pourcentage d’arrow root que j’ai mis.

      La plupart des épaississants sont des gommes alors que l’arrow root est une fécule comme la maïzena. Donc, avec l’arrow root, pas d’effet qui tire sur la peau ou qui peluche.

  4. wistiti dit :

    ta crème à une texture d’enfer et la couleur vert tendre est chouette

  5. Irène dit :

    Bravo pour ton nouveau blog !
    Ta recette est très intéressante à plusieurs titres mais ta réflexion sur l’arrow root ainsi utilisé est une idée à expérimenter.
    Tu persistes avec le melt & pour, c’est donc que tu en es contente.
    C’est une formule bien pensée … bravo.

  6. lolitarose dit :

    Félicitations pour ton nouveau « sweet home » Colchique, très sobre, très élégant, très classe. Je souhaite donc longue vie à ce nouveau-né et je vais m’empresser de changer mes liens.
    Ton expérience avec l’arrow root est très intéressante. J’avais constaté un effet un peu similaire avec une crème réalisée avec le sucramulse à chaud et que je trouvais vraiment trop liquide, du coup je l’avais « épaissie » avec de la poudre de concombre.
    Mais là, je vais faire à nouveau ma curieuse, la texture m’a l’air onctueuse à souhait mais dis m’en plus sur l’effet à l’application. En dehors de l’effet épaississant, est-ce que l’arrow root matifie la texture, est ce que l’émulsion est plus vite absorbée… ?
    Une autre petite question, si tu veux bien : utilises-tu les granions de zinc en lieu et place de l’oxyde de zinc ?
    Allez j’arrête là mes questions ! Et encore bravo.

    • Lolitarose, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Oui, la texture de ma crème est très onctueuse.

      J’ai la nette impression que l’arrow root améliore l’étalement de ma crème à l’application, ce qui est très intéressant je trouve dans une crème comme celle là qui contient de la lanoline.

      Ma lanoline je l’ai acheté au détail dans une pharmacie qui prépare ses produits. Ma lanoline est conditionnée dans un pot et sa consistance ressemble à une cire pâteuse.

      J’ai déjà fait des crèmes dans ce style sans arrow root. Oui, l’arrow root matifie la texture et on s’en rend compte tout de suite, car la crème est absorbée au fur et à mesure qu’on l’étale.

      J’ai utilisé les granions de zinc dans ma crème, car je pense que c’est sous cette forme que la peau a le plus de chance de l’absorber. J’utilise l’oxyde de zinc l’été essentiellement pour son effet écran solaire.

      Le zinc ne se dissout ni dans l’eau dans l’huile, donc je ne vois pas comment les minéraux peuvent pénétrer dans la peau.

      Surtout n’hésites pas à me poser toutes les questions que tu veux, car je n’ai pas le talent de certaines dont tu fais partie pour détailler mes articles.

  7. Nepenthès dit :

    une creme bien tentante ! la texture a l’air sublime.
    le melt and pour est vraiment indispensable, ou peut-on augmenter l’ester de sucre? tes experiences avec l’arrow root sont très interessantes.

    • Nepenthès, à mon avis le melt and pour peut être remplacé par du savon.

      Le melt and pour sert à ne pas surdoser l’ester de sucre qui est un émulsifiant que je n’apprécie pas dosé à plus de 5 %.

      Je pense que tout changement au niveau des émulsifiants donnera une crème différente.

  8. Nepenthès dit :

    merci pour ta réponse, mais dis moi, pourquoi le pH a 6,43 et non 5,5 ? (je m’excuse d’avance, ça fait beaucoup de questions)

    • Nepenthès, je trouve ta question sur le pH très intéressante.

      Je n’ai pas baissé le pH d’avantage pour deux raisons :

      – la première raison c’est que j’ai remarqué qu’une crème fraîchement faite a un pH plus haut qu’une crème qui a quelques jours,

      – la deuxième raison, c’est que j’ai une peau qui préfère une crème qui a un pH entre 6 et 7 et surtout pas en-dessous de 5.5.

      Le pH de 5.5 ne convient pas à toutes les peaux. Le bon pH d’une crème doit se rapprocher du pH de la peau.

      Ma peau est une peau mixte mature, c’est-à-dire une peau qui se normalise avec l’âge.

      Extrait du lien ci-dessous :

      http://www.esthetique.qc.ca/services_fr/peau/schema_peau.html

      Le pH sert à calculer l’acidité de la peau. Les mesures du pH vont d’acide à alcaline.

      – Une peau normale a un pH de 6,5°, soit un pH neutre.
      – Une peau sèche a un pH inférieur à 6,5°. Elle est acide.
      – Une peau grasse a un pH supérieur à 6,5. On dit qu’elle est alcaline.

      La cosmétologie permet de modifier sensiblement le pH de la peau, à condition d’utiliser des produits adaptés et de façon constante.

      • Nepenthès dit :

        merci pour ta réponse detaillée et instructive, Colchique.
        je ne savais pas que le ph d’une crème « maison » pouvait varier au bout de quelques jours.
        je vais faire un essais pour voir si je supporte mieux une creme au ph 6, surement plus proche de ma peau grasse qu’un pH 5,5. ( tu as vraiment trouvé ma question interessante? )

      • Nepenthès, oui, j’ai trouvé ta question très intéressante.

  9. ingrid dit :

    Ben dis donc, c est joli par chez toi
    Encore une bien belle recette et des infos tip top Je m en vais faire chauffer de l arrow root moi ^_^

  10. venezia dit :

    Bonsoir Colchique,

    L’idée d’utiliser l’arrow root de cette manière me semble fort interessante pour la texture. Je me souviens, il y a trois ou quatre ans, Copaiba , quand il intervenait sur le forum antérieur à aro-mat, avait donné la recette d’une base de maquillage qui incorporait de l’amidon, sutement pour son effet matifiznt, entre autres vertus;
    Utilises-tu un arrow root « cosmétique » ou as-tu stérilisé un arrow root alimentaire?

  11. violette dit :

    kikou colchique si tu trouve un PH aussi précis 6.43 !!! c’est certainement pas avec du papier que tu test ta crème ? j’aimerais bien savoir avec quoi et ou est ce que tu as trouvé ton testeur pour qu’il te donne de telles précisions ?

  12. sandrine dit :

    Bonjour, ce sujet date un peu, et j’espère malgré tout trouver quelqu’un qui me réponde.

    Je testé l’arrow root dans 2 recettes et les résultats ne sont pas concluant : la crème fait des bulles d’air, fait vraiment pas beau et pas très agréable. je mets la deuxième recette pourtant simplissime :
    papaye 20,00% 2 grammes
    cire n°3 6,00% 0,6 g
    HA Bambou 71,00% 7,1g
    arrow root 3,00% 0,3g
    EPP 2 gouttes
    HE petit grain 1 goutte

    j’ai fait chauffer l’huile et la cire d’un coté et L’HA de bambou et l’arrow root dans l’autre mais dans la même casserole. Les bulles d’air n’apparaissent pas de suite (au bout d’une heure ou 2). Pourtant l’arrox s’est bien gélifié à la chauffe. la première recette était avec du cosgard (sans EPP, donc) et même résultat de pire en pire avec le temps…

    je n’ai pas pu stériliser l’arrow root acheté chez Aroma zone, (mon four n’est pas assez précis) mais je l’ai reconditionné dans un flacon stérilisé à l’alcool (et séché). Pensez vous me mon arrow root aurai « tourné »? il n’a pas d’odeur, et a la meme texture qu’à l’achat. ou peut être 3% est ce trop?

    oh, j’espère que quelqu’un va passer pas là car j’aimerai vraiment arriver à dompter la bête…

    • Bonjour Sandrine,

      Je n’ai pas rencontré de problème de bulles d’air avec l’arrow root vendu chez Aroma Zone que je n’ai pas stérilisé.

      Je trouve que l’EPP n’est pas un conservateur suffisamment puissant pour conserver les crèmes.

      Je te conseille également de faire 100 grammes de crème.

      J’aurais tendance à penser que ton problème de bulles d’air est peut-être dû à une autre raison que l’arrow root.

Les commentaires sont fermés.