Les PEG et autres composés éthoxylés

Sources : le flacon, cosmetics info, l’observatoire des cosmétiques.

Les composés éthoxylés

Les composés éthoxylés ne sont pas a priori dangereux en soi. C’est plus leur procédé de fabrication qui est mis en cause. En effet, ils sont fabriqués à partir d’un gaz très réactif, extrêmement toxique, cancérigène et mutagène, l’oxyde d’éthylène. La réaction chimique d’éthoxylation n’est pas douce, en particulier elle met en jeu des températures et des pressions extrêmes et elle est par ce fait exclue des procédés de fabrication autorisés par certains labels cosmétiques bio.

Après purification, on ne retrouve normalement pas de trace de cette substance intermédiaire dans le produit fini.

Mais ils pourraient toutefois être contaminés au dioxane (1,4-dioxane), qui est une substance irritante, soupçonnée d’être cancérigène (groupe 2B cancérigène possible pour l’homme), et dérivée de l’oxyde d’éthylène.

D’autre part, ils ne sont pas très biodégradables.

Un des membres représentatifs de la famille des ingrédients éthoxylés est le Sodium Laureth Sulfate (SLES), la version éthoxylée du Sodium Lauryl Sulfate (SLS), beaucoup plus agressif pour la peau.

L’éthoxylation consiste à insérer des motifs -(CH2-CH2-O)- dans une chaine carbonée, en général en grand nombre, ce qui rend la molécule plus grosse : au final elle aura donc beaucoup plus de mal à pénétrer dans la peau.

En contrepartie, comme il est mentionné plus haut, ces molécules sont beaucoup moins biodégradables.

Il existe beaucoups d’ingrédients éthoxylés. Les plus connus sont ceux dont le nom comporte le terme PEG (PolyEthyleneGlycol), suivi ou non d’un nombre qui représente le nombre de motifs.

Sont aussi éthoxylés les nombreux ingrédients dont le nom contient le suffixe « -eth » comme Arachideth, Beheneth, Buteth, Ceteareth, Cetheth, Coceth, Laneth, Laureth, Myreth, Oleth, Pareth, Talloweth, etc…

Le suffixe « -oxynol » (butoxynol, octoxynol, nonoxynol) ou bien le préfixe « hydroxyethyl- » (Hydroxyethylcellulose) désignent aussi des ingrédients éthoxylés.

Enfin, il faut ajouter à cette liste les Polysorbates, les Quaterniums, les Polysilicones et les Diméthicone Copolyols.

Les composés propoxylés

Leurs cousins, les ingrédients propoxylés, sont beaucoup moins fréquents, et se distinguent par l’acronyme PPG (PolyPropyleneGlycol) à la place de PEG ou le préfixe « hydroxypropyl- » à la place de « hydroxyethyl-« .

Ci-dessous, la liste des ingrédients éthoxylés ou propoxylés répertoriés :

http://leflacon.free.fr/peg.php

Les stéarates PEG

Polyéthylène glycol (PEG) stéarates (PEG-2 stéarate, le PEG-6 Stearate, PEG-8 Stearate, PEG-12 stéarate, le PEG-20 stéarate, le PEG-32 stéarate, le PEG-40 stéarate, le PEG-50 stéarate, le PEG-100 Stearate, PEG-150 Stearate) sont les esters de polyéthylène glycol et d’acide stéarique.

Les stéarates de PEG sont les esters de polyéthylène glycol, d’acide stéarique. Dans les cosmétiques et produits de soins personnels, ils sont utilisés comme agents tensioactifsagents de nettoyage et émollients.

Dans les cosmétiques et produits de soins personnels, les stéarates de PEG sont utilisés dans les crèmes pour la peau, les après-shampoings, les shampooings, les nettoyants pour le corps et les détergents sans savon.

Les stéarates de PEG sont utilisés dans les cosmétiques, pour nettoyer la peau et les cheveux. Ils aident l’eau à se mélanger avec l’huile et la saleté afin de permettre l’élimination au rinçage.

Les stéarates de PEG sont produites à partir de l’acide stéarique, un acide gras d’origine naturelle. La valeur numérique de chaque stéarate PEG correspond au nombre moyen de monomères d’oxyde d’éthylène dans la chaîne de polyéthylène. ingrédients de polyéthylène glycol peut également être désigné par un numéro qui indique le poids moléculaire, par exemple le polyéthylène glycol (400) stéarate est un autre nom pour le PEG-8 Stearate.

Les cétéareths PEG

Cétéareths (Cétéareth-2, Cétéareth-3, Cétéareth-4, Cétéareth-5, Cétéareth-6, Cétéareth-7, Cétéareth-8, Cétéareth-9, Cétéareth-10, Cétéareth-11, Cétéareth-12, Cétéareth-13, Cétéareth-14, Cétéareth-15, Cétéareth-16, Cétéareth-17, Cétéareth-18, Cétéareth-20, Cétéareth-22, Cétéareth-23, Cétéareth-24, Cétéareth-25, Cétéareth-27, Cétéareth-28, Cétéareth- 29, Cétéareth-30, Cétéareth-33, Cétéareth-34, Cétéareth-40, Cétéareth-50, Cétéareth-55, Cétéareth-60, Cétéareth-80, Cétéareth-100)

Dans les cosmétiques et produits de soins personnels, les Cétéareths sont utilisés dans les produits de soin, après-shampoings, produits de bronzage et teintures pour cheveux.

Cétéareth-2 à -18, et Ceteareth-22, aident à former des émulsions en réduisant la tension superficielle des substances à émulsionner.

Cétéareth-22 est également utilisé pour diminuer l’épaisseur des produits cosmétiques liquides et produits de soins personnels.

Cétéareth-20 à -40 aident certains ingrédients à se dissoudre dans un solvant dans lequel ils ne devraient normalement pas se dissoudre.

Cétéareths-50 à -100, sont utilisés pour nettoyer la peau et les cheveux, en aidant l’eau à se mélanger avec l’huile et la saleté, de sorte que ces substances soient éliminées au rinçage.

Les cétéareths sont fabriqués à partir de l’alcool cétéarylique, qui est un mélange d’alcool cétylique et l’alcool stéarylique, et d’oxyde d’éthylène.

La valeur numérique représente le nombre moyen de molécules d’oxyde d’éthylène ajouté pour produire l’ingrédient Ceteareth. Par exemple, Ceteareth-2 est fabriqué en faisant réagir l’alcool cétéarylique avec une moyenne de 2 molécules d’oxyde d’éthylène.

 

Advertisements

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Ingrédients. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Les PEG et autres composés éthoxylés

  1. Marie-Neige dit :

    Merci Colchique pour ses infos. J’aimerais me faire une liste des produits non désirables dans les produits du commerce et tu m’as beaucoup facilité les choses. Bisous.

  2. cannella dit :

    Merci de toutes ces précisions !

  3. Irène dit :

    Est-ce que tu utilises les PEG dans les produits à rincer ?
    C’est intéressant ce genre d’article, merci !

  4. lolitarose dit :

    Merci Colchique pour cet article très clair et très instructif qui permet de savoir si et en quoi ce type de produit est dangereux. Il est important de faire des choix éclairés et en conscience.
    Je réalise que jusqu’ici le seul PEG que j’ai utilisé est l’hydroxyethylcellulose (suite à une erreur dans ma commande) que j’apprécie beaucoup pour le rendu qu’elle donne aux émulsions.

  5. Phédébulle dit :

    Merci pour ces informatiosn Colchique, et bravo pour le nouveau blog!

Les commentaires sont fermés.