Crème pour peaux mixte et mature avec les émulsifiants olive douceur et olive protection

Cette crème a une texture très fine qui s’étale merveilleusement bien sur ma peau, comme les textures que j’obtiens dans mes crèmes qui ont un pourcentage de Melt & Pour.

Cette crème laisse un fini mat sur ma peau que j’apprécie beaucoup.

Phase aqueuse

30 % eau de source
30 % gel d’aloé véra
15,6 % silicium organique
3 % lactate de sodium
0,2 % spiruline
0,2 % sorbate de potassium

Phase huileuse

4 % beurre de karité Nilotica
3 % phytostérol d’avocat
3 % huile de jojoba
2 % huile d’olive
4 % émulsifiant olive douceur
2 % émulsifiant olive protection
2 % lanoline

Ajouts à froid

0,5 % vitamine E
0,5 % huile essentielle de menthe verte (Attention : lire les commentaires de cette recette)


A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Recettes visage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour Crème pour peaux mixte et mature avec les émulsifiants olive douceur et olive protection

  1. Marie-Neige dit :

    Une jolie crème à la texture très fine. Mmm !! menthe verte c’est très frais. Bisous.

  2. ktou dit :

    Je suis intéressée par votre recette, je fais un peu de cosmétiques home made.
    Le silicium organique,vous l’utilisez sous forme de gel, ou liquide et pouvez vous m’indiquer votre meilleur fournisseur pour ce produit? Merci

  3. Luciefer dit :

    Le rendu de ta crème est très beau.

  4. michele dit :

    Ce n’est pas banal 0.5% de menthe verte riche en cétones Colchique. Pourquoi ce choix pour une crème visage?

    Je te trouve très audacieuse dans cette formulation visage: menthe verte, formulation fine mais huiles relativement riches et couvrantes (lanoline, olive, jojoba…).
    Même la lanoline est osée pour le visage.
    Elle semble simple comme ça cette crème mais il y a beaucoup de choses à y lire. J’adore!

    Je trouve les mélanges d’émulsifiants toujours très agréables au toucher, bien moins rustiques qu’un émulsifiant isolé. Mais il me semble n’avoir jamais testé ces deux là conjointement. Ta crème est bien tentante…

    • Michèle, au secours ! Merci beaucoup de me prévenir pour l’HE de menthe verte. Dorénavant j’utiliserai l’HE de menthe verte que dans les savons.

      Tu as drôlement bien fait de laisser un commentaire pour prévenir également les lecteurs et lectrices.

      J’ai utilisé l’HE de menthe verte, car je n’avais pas vu de contre-indication comme pour les autres variétés de menthe sur les anciens catalogues d’Aroma Zone .

      Sur le catalogue 2010, je viens de voir qu’il est noté que l’HE de menthe verte peut présenter une certaine toxicité abortive ou neurotoxique et qu’en plus elle est dermocaustique.

      Je pense que c’est le pourcentage des ingrédients de ma phase huileuse qui n’a pas alourdi ma crème.

      J’ai voulu une crème avec 20 % de phase huileuse pour ma peau mixte mais mature et c’est la raison pour laquelle j’ai privilégié ces corps gras.

      J’ai rajouté l’émulsifiant olive protection dans ma crème, car mon but était de doser au minimum l’émulsifiant olive douceur.

  5. lolitarose dit :

    Colchique, ta recette est très intéressante car tu écris que tu as couplé l’olive douceur et l’olive protection pour obtenir une crème très fine. Or utilisés seuls je trouve que ces émulsifiants donnent au contraire des crèmes très riches, de celles que j’offre aux amies à la peau sèche. Serait-ce l’association des deux qui donne ce résultat ? Sur la photo ta crème a un aspect presque gélifié ou un peu type crème Mont blanc très pro, de celles dont on a envie de se tartiner. Quelle est sa consistance ? fluide ou vraiment crème ?

    • Lolitarose, oui, je pense que c’est l’association émulsifiant olive douceur avec l’émulsifiant olive protection qui m’a donné ce résultat.

      Ma crème n’a pas une texture épaisse ; elle a la texture d’une crème fluide mais pas trop fluide pour que la conservation en pot soit aisée.

      Ma crème n’a pas une texture gélifiée mais bien une texture crémeuse brillante.

  6. Irène dit :

    Colchique, tu as utilisé dans ta recette deux émulsifiants que j’aime beaucoup mais que je n’ai jamais utilisé ensemble.

    Malgré ce que l’on en dit, j’ai toujours obtenu des crèmes légères – bien que ma peau aime les pourcentages élevés de phase huileuse – mais je n’ai jamais eu l’idée d’utiliser les deux ensemble.

    C’est clair qu’avec gel d’ aloé et silicium, la texture doit être un régal.

    Merci.

    • Irène, merci beaucoup pour ton message et tes impressions très intéressantes sur ces deux émulsifiants.

      C’est la première fois que j’utilisais l’émulsifiant olive douceur et mon seul regret est de ne pas l’avoir testé plus tôt.

      Comme toi, j’adore l’émulsifiant olive protection et j’aime le substituer de plus en plus au coémulsifiant VE, car je trouve qu’il apporte de la finesse et du brillant à une préparation.

  7. lolitarose dit :

    Colchique, je reviens sur ta réponse à Irène où tu dis utiliser l’olive protection en tant que co-émulsifiant à la place du VE ; ça m’intéresse beaucoup et je vais te bombarder de questions ^_^
    attention lolita attaque !
    avec quel émulsifiant en particulier l’as-tu couplé ? et dans quelle proportion ?
    Par rapport au VE, quelle différence as-tu trouvé en matière de texture, de douceur, d’émollience… ?
    Bref, je veux tout savoir car c’est un émulsifiant ne m’a pas totalement convaincue pour l’instant (contrairement à l’olive douceur) et je voudrais essayer de l’amadouer.

  8. lolitarose dit :

    Merci Colchique, je suis allée voir ta formule et là tu m’as donné plein d’idées, donc YAPUKA sortir les chaudrons et trouver le temps !

  9. michele dit :

    Colchique, pas de panique tout de même.
    C’est effectivement une menthe difficile à manier car abortive et neurotoxique (à éviter en cas de grossesse, allaitement, usage prolongé, enfant, épilepsies et autres désordres neurologiques…) comme toutes les HE riches en cétones.

    Je trouve en cela la menthe poivrée un poil plus facile à utiliser même si elle a aussi ses précautions.
    Je ne pense pas que tu risques ta peau à terminer ta crème quand même😉

    Puis-je donner un « truc » à Lolitarose, à propos de l’olivem 900?
    Si tu ne veux pas de souci avec l’olive protection quand tu as beaucoup de corps gras, le sulfate de magnésium (sel d’Epsom) est ton ami.
    Comme pour le P3R, c’est un stabilisateur d’émulsions aux émulsifiants E/H. Tu en as reçu en même temps que le P3R:

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2010/09/03/18968559.html

    Le couplage avec un autre émulsifiant comme le fait Colchique me semble permettre de l’utiliser avec peu de corps gras tout en profitant de l’effet protecteur. J’aime assez cet effet là, léger mais protecteur:

    http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2010/12/27/19976089.html

    Et si tiens à épaissir ta crème avec peu de corps gras mais avoir une texture légère, tu utilises en plus de la cire de ricin (que tu dois avoir également quelque part dans tes placards car offerte en même temps que le P3R).
    C’est du ricin hydrogéné (veux-tu l’éviter?) mais qui seul permet d’épaissir sans effet gras tout en stabilisant. Les autres cires ne marchent pas, elles ne font qu’alourdir😦

    Comme le dit Colchique sa crème n’est pas épaisse, c’est une crème légère, fluide qui peut tenir quand même en pot. Pour épaissir notablement, il aurait fallu de la cire de ricin.

    Les émulsifiants E/H parlent vraiment une autre langue et ne permettent que peu d’improvisation.

    Colchique, je me permets de mettre ces liens vers Potions et chaudron sur ton message pour illustrer tout ça.
    Bises!

    • Michèle, excellent ton message et bien entendu tu peux écrire tout ce que tu veux sur mon blog, car je trouve extrêmement intéressant tout ce que tu écris.

      Tu peux également mettre tous les liens que tu veux, car je trouve qu’un lien qui suit une explication l’enrichit.

      Merci beaucoup pour ton message sur mon blog qui va me servir également. C’est formidable.

      La prochaine fois que j’utilise une HE je m’intéresserai un peu plus à son INCI, plutôt qu’aux panneaux triangulaires aux couleurs différentes avec un point d’exclamation à l’intérieur.

      J’ai utilisé l’HE de menthe verte, car je trouve son odeur beaucoup plus agréable et douce que l’odeur de l’HE de menthe poivrée. Je trouve que l’HE de menthe verte sent le chewing gum Hollywood à la chlorophylle.

      Je pense aussi que je vais terminer cette crème à la menthe qui me plaît bien, mais c’est la dernière fois que j’utiliserai cette HE de cette manière.

      Bisous !

  10. Valou dit :

    Très intéressante ta crème !!! Tout en haut de ton article tu parle de melt and pour dans une crème ou est-ce que j’ai compris de travers ? Si j’ai bien compris tu utilise le m&p de quelle manière pour l’intégrer à une crème ? Merci pour tes explications…

  11. Valou dit :

    Merci beaucoup pour les liens !!!! Je connais bien le m&p mais je ne savais pas que je pouvais l’utiliser comme émulsifiant… Je testerai donc !!!! Encore merci beaucoup !!!!!

Les commentaires sont fermés.