Savons marbrés à cœur avec 5 couleurs

J’ai voulu faire des savons marbrés dans toute leur épaisseur.

Ce que je trouve très intéressant dans cette technique de marbrage, c’est qu’au fur et à mesure que je vais utiliser mes savons pour me laver le motif va changer.

J’ai fait mes savons avec une recette que j’apprécie beaucoup pour  l’abondante crème épaisse et moussante qu’elle donne et qui grâce à son surgraissage élevé n’assèche pas ma peau.

J’ai coulé mes savons dans le moule du lien ci-dessous avec neuf compartiments d’une contenance totale de 1500 grammes. Mes savons sont assez épais et la prochaine fois je diminuerai les quantités de chaque ingrédient de moitié.

http://www.soap-making-resource.com/slab-soap-molds.html

Le plus difficile a été de démouler mes savons. Le démoulage a été d’autant plus ardu que j’ai la mauvaise habitude de ne pas attendre que mes savons soient suffisamment durs.

Pour faciliter le démoulage, il était hors de question que je mette mon moule au congélateur. Il faut de la chaleur pour une bonne saponification et à mon avis le savon n’est pas complètement saponifié au moment du démoulage.

J’ai préféré mettre mon moule une fois mes savons suffisamment durs dans le four à 170° pendant quelques minutes. Ce bref passage dans le four chaud, a permis à mes savons de devenir huileux en surface sans qu’ils se ramollissent et ainsi faciliter le démoulage.

Ci-dessous, un lien qui montre les problèmes qu’on peut rencontrer lors du démoulage des savons avec ce type de moule.

http://madameparfum.wordpress.com/2011/02/20/sacr-moule/

Pour faire mes savons, je me suis très fortement inspirée des blogs de Ka Fée, Jazz et des deux vidéos ci-dessous :

http://www.youtube.com/watch?v=XDYXoDlSoco&feature=player_embedded

http://www.youtube.com/watch?v=wAMur2YbgWo&feature=player_embedded

Ci-dessous, le géniallissimo blog de la 2ème vidéo que j’ai découvert récemment grâce à Ka Fée.

http://enjaboname.blogspot.com/

Recette :

70 % végétaline

30 % huile de tournesol

lessive de soude pour un surgraissage de 20

Colorants :

bleu turquoise

noir (noir + bleu ultramarine)

jaune doré (jaune citron + une pointe de rouge)

rose violacé (rose vif + violet)

vert (vert épinard + bleu ultramarine)

Je n’aime pas la couleur verte que j’ai obtenu. La prochaine fois je veillerai à obtenir un vert plus bleuté et plus clair.

J’ai également commis l’erreur par manque d’expérience, de partager ma pâte en 5 parts égales pour les colorer. Je pense que mon marbrage aurait été beaucoup plus réussi si javais moins mis de pâte noire et verte.

Fragrance :

Loukoum vendue chez Aromat’Easy

Je n’ai jamais remarqué que l’ajout d’une fragrance ou d’une huile essentielle accélérait la trace.

J’ai remarqué que l’ajout d’une fragrance ou d’une huile essentielle me permet d’avoir une trace fine qui dure suffisamment longtemps et ainsi me laisser le temps de réaliser les marbrages.

Je trouve que les fragrances et les huiles essentielles se comportent comme l’alcool lors de la fabrication des savons transparents, c’est-à-dire qu’elles permettent de fluidifier la pâte et favoriser une meilleure dilution soude et corps gras.

 

Publicités

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Savons. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

44 commentaires pour Savons marbrés à cœur avec 5 couleurs

  1. violette dit :

    franchement il est magnifique !!!
    tes couleurs sont sublimes, bon ton vert ne te plait pas mais moi je le trouve très beau
    chapeau bas !!!!

  2. parfum dit :

    oh il est magnifique, ton choix de couleur est vraiment super et elles ressortent bien….
    je prend note du passage au chaud pour le démoulage….je n’aurais pas pensé….je croyais en fait que ca n’aidait pas du tout et serait encore plus collant….merci de l’astuce 🙂

    • Parfum, le démoulage avec ce moule n’a rien à voir avec le démoulage tout simple des moules que vend Ka Fée.

      Les moules que vend Ka Fée n’ont pas de fond et il suffit de pousser la base du savon pour qu’il glisse et sorte sans problème.

      J’ai beaucoup galéré et un peu abîmés mes savons en tentant de les démouler. C’est en lisant le descriptif de mon moule, que j’ai compris que je n’arriverais pas à démouler mes savons sans un passage du moule avec mes savons à l’intérieur au congélateur ou au four.

      Après avoir démoulé mes savons, j’ai fait des recherches sur Google pour voir si d’autres personnes avaient rencontré le même problème au démoulage, ce qui ma permis de tomber sur ton article fort intéressant et très bien expliqué avec des photos.

  3. karo10 dit :

    moi j’adore !!!! Bravo c’est magnifique !

  4. venezia dit :

    Magnifique Colchique, c’est du grand art. et les couleurs semblent douces au final. Je pense que le noir est interessant pour donner du contraste et souligner le volutes.

    Quand tu évoques le chaud, c’est pour ramollir si j’ai bien compris, non pour rétracter.

    sans en être sure, je me demande si le froid n’a pas la propriété de retracter légèrement la pate qui ainsi se décolle mieux.

    • Venezia, je suis déçue, car les couleurs ne sont pas douces à cause du vert et du noir.

      Tu as raison. Le noir et toutes les couleurs foncées doivent être utilisés pour donner du contraste et souligner les volutes.

      Le passage au four du moule ne rétracte pas les savons mais les rend huileux sur toutes leurs faces. Cette couche d’huile sur les savons leur permet de ne plus coller sur le plexiglas et faciliter le démoulage.

      Au démoulage, on doit faire glisser le plexiglas sur le savon et ne pas tirer car il y a un effet ventouse.

      A mon avis, le passage au congélateur ne va pas rétracter le savon mais peut-être le rendre plus dur. J’ignore comment se passe le démoulage après le passage au congélateur du moule, car je n’ai jamais mis de savon au congélateur.

      J’ai également peur que le congélateur favorise par la suite la cendre de soude sur les savons.

      J’aurais tendance à penser, que les séparateurs en plexiglas plutôt souples car pas très épais, durcissent après le passage au congélateur et peuvent casser sous une pression mal effectuée au moment du démoulage.

      Je pense que seul le séchage va pouvoir permettre au savon de se rétracter. Peut-être que si j’avais attendu deux ou trois jours de plus avant de démouler mes savons, le passage au four aurait été inutile !

    • Venezia, tu as raison. J’ai refait des savons avec mon moule en plexiglas et j’ai pu constater que les savons se rétractent au congélateur.

      Impressionnant à voir mes savons qui se décollaient seuls des parois du moule !

  5. Curcuma dit :

    Oh la la qu’est ce que c’est beau !!!
    Je suis une débutante, et franchement, je suis admirative, de super couleurs. BRAVO !

  6. venezia dit :

    Colchique,

    Merci pour toutes tes explications. je persiste à dire qu’ils sont très harmonieux.

    Le passage au congelo ne favorise pas la cendre de soude, je le fais très souvent. C’est très pratique pour le silicone.
    Ce qui me semble favoriser la cendre- pour certains savons, d’autres n’en font jamais- , c’est notamment un démoulage trop précoce (je parle de mes expériences personnelles bien sûr).

    Que la chaleur fasse sortir le gras, je ne le savais pas et pourtant je l’ai observé -sans le decrypter!- avec certaines séries coulées dans du plexi. Après une forte phase de gel qui a monté la temperature, elles ont en effet produit un peu d’huile. Elles se sont démoulées toutes seules; je n’en revenais pas, ayant parfois eu beaucoup de mal à démouler du plexi.

  7. magali dit :

    coucou « ma Colchique » j’ai un nom pour ton savon » psychédélique »!!!! je l’adore même si je suis d’accord avec toi pour le vert … j’espère pouvoir bientôt tester un savon surgraissé à 20 quand j’aurais racheté de la soude…et que j’aurais du temps .Ton blog est toujours riche en informations… beau et excellent travail!!!!

    • Coucou Magali, oui, je suis d’accord pour le nom psychédélique, car à moi aussi c’est le nom que la vue de mes savons m’évoque.

      J’espère que tu vas très vite avoir du temps libre pour tenter ton savon coco + beurre de cacao surgraissé à 20 %.

  8. Caly dit :

    Ils sont sublimes et j’adore les couleurs (surtout ce vert !!!)
    Un magnifique travail, bisous ma fée Colchique 😉

  9. Jazz dit :

    Tes savons sont vraiment superbes !
    Merci pour tous les détails très intéressants que tu donnes 🙂

  10. Clairette dit :

    Il est super joli, j’adore le résultat. On ne t’arrête plus. Il ne faut jamais commencer les savons et encore moins les marbrages … ça rend accro 🙂

  11. Luciefer dit :

    Magnifique savon et couleurs !!!

  12. Irène dit :

    Oh ! Chapeau bas !
    Magnifiques !

    Alors, je n’ai pas le même dividor que toi car le mien a l’intérieur en silicone et je n’ai jamais eu aucun problème. Mis ce qui est certain c’est qu’il ne faut pas remplir jusqu’en haut.
    C’est donc ainsi que je fais : je remplis au trois quart et, quand le savon est prêt – en général le lendemain – je le renverse en et j’appuie doucement sur les divisions en plastique du dividor. Les savons tombent doucement, ne s’abîment pas. Suis-je assez claire ?
    En fait la distance que je laisse en hauteur permet juste au savon de tomber tranquillement de pas trop haut !

    A la limite, la seule chose que tu avais éventuellement à faire est d’attendre deux jours ou – je suis d’accord avec Venezia – de le laisser un peu au réfrigérateur.

    Mais, encore une fois, il est magnifique !

  13. violette dit :

    je viens d’aller voir les liens que tu as mis c’est impressionnant les techniques ça fais 1/ 4 d’heure que je clique sur des liens tous plus beaux les uns que les autres !!!
    merci pour tout le temps que tu as du mettre pour tes recherches et que tu nous donnes !

  14. mlk dit :

    Il est très « seventies » ce savon et assez délirant et beau
    Une petite chanson des Doors lui irait à ravir
    Quelle patience aussi tu as Colchique! et doigté
    Pour démouler en beauté et assouvir rapidement mon envie de voir le savon fini, je passe souvent à la case congélateur et le savon tombe tout seul
    mais bon, j’utilise des tupperwares!
    L’ajout du noir , je trouve sublime les autres tons
    Il est superbe et j’aime bien tes explications et conclusions aussi

    • Mlk, oui, moi aussi je trouve que mes savons font très seventies.

      La prochaine fois, j’attendrai un peu plus longtemps avant le démoulage et je tenterai la case bref passage au congélateur si mes savons résistent.

      Je suis curieuse de voir si je vais préférer le passage au four ou le passage au congélateur en cas de problème au démoulage.

  15. Raphael dit :

    Splendide ce savon « psychédélique », je trouve le marbrage très réussi et surement très compliqué à réaliser, bravo ! Par contre moi qui hésitais à acheter des séparateurs en plastique pour éviter les découpes fastidieuses, au vue des difficultés que tu as rencontré, je pense que je vais rester fidèle à la grande spatule adorée 😉

    • Raphael, la réalisation de ce marbrage est d’une très grande simplicité.

      La technique toute simple de ce marbrage, permet de se retrouver avec des savons qui donnent l’impression d’être peints par les artistes les plus talentueux. Le résultat est magique, car je dessine et colorie moins bien qu’un petit enfant qui découvre les crayons-feutres colorés.

      Je t’encourage vivement de tenter ce marbrage qui va épater tout ton entourage.

      Oui, on peut très bien se passer des séparateurs et couper soi-même ses savons.

      Le plus difficile n’a pas été de retirer les savons des séparateurs, mais plutôt de libérer le bloc complet de savons du pourtour du moule ainsi que de son fond.

  16. michele dit :

    Ouahh, Colchique, quelle maestria!
    Il est spectaculaire, je ne comprend pas pourquoi tu sembles déçue.

    Il est très différent de ton style habituel plus sobre. Est-ce cela qui te chiffonnes?
    En tous cas je le trouve très joli.
    Même si je préfère personnellement des savons assez banaux et peu colorés, je suis toujours admirative de ceux si joliment décorés où l’on voit poindre la maitrise d’une technique, le maniement des coloris ainsi que la patience nécessaire à de tels assemblages.

    Bravo Colchique ne sois pas déçue ils sont si jolis!

    • Michèle, je suis un peu déçue, car je trouve qu’il y a un peu trop de vert et de noir dans mes savons.

      Avec ce type de marbrage on obtient des savons avec beaucoup plus de couleurs que celles qu’on a choisies. Le vert et le noir ensemble donnent par endroit un vert militaire qui me dérange.

      Je n’aime pas faire uniquement dans la sobriété. J’aime les couleurs pastels, mais j’aime également toutes les couleurs très vives qui tranchent bien les unes à côté des autres. J’aime également toutes les couleurs automnales.

      J’apprécie les couleurs foncées, ternes et le blanc, que si elles sont utilisées avec modération pour faire ressortir les couleurs qui me plaisent.

      Je pense qu’à l’avenir, il va falloir que je veille à diminuer ma quantité de pâte à savon avec des couleurs sombres.

      J’ai fait d’autres savons avec cette technique de marbrage et cette fois j’ai obtenu un marbrage qui me plaît beaucoup au niveau des couleurs.

  17. violette dit :

    tu nous mets des photos colchique pour voir la différence et puis j’avoue je suis curieuse aussi lol

  18. Nepenthès dit :

    ces savons sont superbes !

  19. ppk dit :

    Wouaouw! Colchique, tu l’as magnifiquement réussi ce marbrage bien que ce vert ne te plaise pas! J’ai essayé aussi de le faire avec 3 couleurs mais mes couleurs étant trop pastels, on ne les distingue pas beaucoup. Je réitèrerai avec des couleurs plus franches. Quelle bonne idée la fragrance loukoum leur sied à merveille, je trouve.
    Tu es une vraie fée savonnière…

    • Ppk, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Oui, je pense qu’il est important de prendre des couleurs bien lumineuses, surtout qu’au moment du marbrage certaines se mélangent pour donner des couleurs plus claires, plus ternes ou plus foncées.

  20. keziah dit :

    hello! je découvre ton blog aujourd’hui et je le trouve top, des super recettes mais accessibles, pas trop de bla bla et des jolies photos… comme j’aime quoi! je suis tombée dessus parcequ’en ce moment, je suis complètement obsédée par les savons (je débute) et j’essaye plein de techniques différentes… aujourd’hui c’était column swirl…d’ailleurs merci aussi pour tous tes conseils schématisés et les liens que tu mets, ça m’aide bien! 🙂
    une petite question, je me demandais où tu achetais tes colorants pour savon, je trouve que tu as de super couleurs, particulièrement celles un peu fluo…
    bonne soirée et n’hésite pas à passer faire un petit coucou sur mon blog…:-)
    keziah

Les commentaires sont fermés.