Savons marbrage funnel swirl plutôt que column swirl

Ci-dessous, un lien qui montre ce qu’est la méthode column swirls :

http://www.lovinsoap.com/2011/03/the-column-swirl/

Plutôt que d’utiliser une colonne pour faire un marbrage column swirl, j’ai préféré tout simplement verser au centre de mon moule mes différentes pâtes à savon colorées les unes après les autres. Si je veux l’effet que donne la colonne carrée, il me suffit de prendre une baguette et de faire une croix en diagonale, sachant que chaque trait de baguette doit partir d’un angle et s’arrêter au centre du moule.

Avec cette méthode, j’obtiens des swirls où je veux.

Ci-dessous, la photo du schéma de la technique que j’ai employée pour marbrer mes savons.

Recette :

45 % végétaline

55 % huile de pépin de raisin

surgraissage 10

huile essentielle de bergamote

colorants :

rose vif (rose + une pointe de rouge)

bleu turquoise

jaune

Excepté le marbrage, je n’aime pas du tout ces savons et je pense que mon pourcentage d’huile de pépin de raisin en est la cause.

Je trouve ces savons très asséchants pour ma peau même avec un surgraissage à 10 %.

Le rose c’est transformé en rouge lors de la saponification et le bleu et le jaune ont foncé.

On peut constater que mes savons ont des taches qu’on voit en surface. Ces taches ne sont pas de la cendre de soude. Ces taches sont également à l’intérieur du savon. J’espère qu’avec une cure suffisamment longue ces taches disparaîtront et que mes savons gagneront en douceur.

Avant d’utiliser l’huile de pépin de raisin à un si fort pourcentage, j’aurais dû consulter le blog de Ka Fée :

http://soapsession.com/blog/2010/10/06/savon-du-mois-de-septembre-huile-de-pepins-de-raisin/

Ci-dessous les photos de mes savons :

Ci-dessous, la photo de mon savon qui se trouvait au centre du moule :

 

 

Advertisements

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Savons. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

22 commentaires pour Savons marbrage funnel swirl plutôt que column swirl

  1. Luciefer dit :

    tout simplement magnifiques !!!

  2. cannella dit :

    Colchique, je suis sans voix ! je les trouve magnifiquement beaux ! Les couleurs, le dessin …waouh ! Mille bravos !

  3. Marie-Neige dit :

    Ils sont magnifiques, félicitations.Le dessin du shéma est très bien expliqué mais je le trouve quand même compliqué à réaliser. Il ne faut pas se tromper. Bisous.

  4. mlk dit :

    C’est magnifique! on dirait la roue du paon, un paon à la belle superbe
    Colchique tu es vraiment très « talking head »
    J’aime bien l’hv de pépins de raisin dans les savons mais entre 10 à 15%, je trouve qu’elle donne un côté poudré très agréable… pour contrer les effets de l’hv de coco, je mets toujours de l’huile de ricin aussi
    Le schéma est très explicatif, même si j’avoue ne pas trop suivre de schéma, alors que je pars toujours dans l’idée d’en suivre un et en cours de réalisation, le savon me donne d’autres envies
    mais, bon, je pense que tout rentre dans nos têtes et nos mains à « l’insu de notre plein gré »
    Alors merci de nous donner de si claires explications et vraiment bravo pour ce marbrage
    J’aime beaucoup celui à la fleur centrale

  5. Jazz dit :

    Sublimes savons, Colchique !

  6. clairette dit :

    Les couleurs ne sont peut-être pas celles que tu attendais mais ça donne un résultat vraiment sympa. Dommage que l’on n’est pas l’odeur car j’adore la bergamote.
    Les tâches, elles ne sont pas dues à l’oxydation de l’huile de pépin de raisin? J’ai un livre qui indique qu’elle s’oxyde facilement.

    • Clairette, je me demande si ce n’est pas les composés phénoliques dans les pépins de raisin qui sont les responsables du changement de couleur et des taches dans mes savons.

      Extrait du lien ci-dessous :

      « Les composés phénoliques sont concentrés pour l’essentiel dans les pépins et la pellicule : pépins (64%) > pellicule (30%) > jus et pulpe (6%) »

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Raisin

      Extrait du lien ci-dessous :

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Ph%C3%A9nol_%28groupe%29

      « Les propriétés plus acides des phénols font en sorte qu’ils réagissent avec les bases fortes comme le NaOH (hydroxyde de sodium), comparativement aux alcools. Ainsi, cette propriété peut être utilisée pour séparer un mélange d’alcool et de phénol. »

  7. wistiti dit :

    vraiment superbe ce savon
    comme le souligne mlk on dirait vraiment une roue de paon
    j’adore

  8. michele dit :

    Je suis épatée par ton expertise du marbré, par ta recherche constante de ce qui semble être la perfection en ce domaine.

    Je suis également surprise de ton ressenti à propos de l’huile de pépin de raisin à 55% qui semblerait asséchante.
    J’avais fait mon biwil à l’époque avec 70% de pépin de raisin sans constater cela.

    Mais les indications d’acides gras de cette huile me laissent toujours pantoise car elle est préconisée comme huile de fondue donc pouvant chauffer longtemps et fort. Or sa composition en omégas 6 ne devrait pas permettre cela.

    Que reste t-il de ces acides gras après raffinage? J’ai appris d’une copine en formation de C.A.P. de cuisinier que l’huile la plus stable pour saisir les aliments et cuire n’est pas l’huile d’olive mais l’huile de tournesol (raffinée il va sans dire).
    Et tous les cuisiniers et formateurs en cuisine constatent et enseignent qu’elle ne fume pas en chauffant contrairement à l’huile d’olive.

    Mystère …

    • Michele, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Je pense qu’après le raffinage une partie des omégas est détruite et qu’il vaut mieux en effet pour les cuissons, utiliser une huile raffinée qui supporte bien la chaleur comme l’huile de tournesol.

      Je partage l’avis de ta copine en formation de C. A. P. de cuisinier. Je suis du sud de la France où on privilégie l’huile d’olive de première pression à froid qu’on ne fait pas chauffer, pour la cuisson on utilise l’huile d’olive raffinée et pour les fritures l’huile de tournesol raffinée.

      J’ai été voir ton savon biwil avec 70 % de pépin de raisin et même constat que toi pour la mousse fine de mon savon. Mon fort dosage de coco me donne un savon très crémeux avec une mousse fine.

      Je te cites :

      « Ce savon a une mousse fine, assez peu dense (heureusement qu’il y a 30% d’huile de coco!) »

      http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2008/10/12/10925026.html

  9. estellka dit :

    super cette technique colchique!! et ton savon est une merveille!!!

  10. Qu’ajouter à tout ce qui a été dit? Tout est splendide, les couleurs se marient vraiment bien ensemble. Faut que je trouve un moment pour faire un column swirl 🙂

  11. Irène dit :

    J’aime beaucoup, on voit que tu adores faire ce genre de marbrage !

Les commentaires sont fermés.