Crème visage et corps avec Olivem 1000 maison et savon maison

Mon Olivem 1000 maison ainsi que le savon, me donnent des crèmes qui épaississent les premiers jours, contrairement à l’Olivem 1000 du commerce employé seul.

Cette crème est à la fois nourrissante, émolliente et très hydratante.

Je suis extrêmement satisfaite par l’association Olivem 1000 maison avec du savon pour émulsionner une crème.

Cette crème a toutes les qualités que je recherche : légèreté à l’application, bonne pénétration, grand confort et persistance de l’hydratation toute la journée.

Tout comme pour le savon, je suis conquise par l’Olivem 1000 maison.

Je trouve nettement plus intéressant l’Olivem 1000 maison que celui vendu dans le commerce, car il me paraît donner des crèmes qui s’étalent sur la peau beaucoup plus facilement et avec une texture plus fine.

A mon avis, les personnes qui ne supportent pas l’Olivem 1000 vendu dans le commerce, pourrait aimer celui fait maison.

Recette :

Phase aqueuse :

63,2 % eau de source

5 % glycérine

2 % lactate de sodium

0,3 % poudre de xanthane

2 % savon entièrement végétaline surgraissé à 20 % maison

Phase huileuse :

5 % beure de karité Nilotica

5 % huile de rose musquée

5 % huile d’amande douce

3 % concentré de phytostérols d’avocat

2 % lanoline

6 % Olivem 1000 maison

Ajouts à froid :

0,5 % vitamine E

0,5 % phénoxyéthanol EHG

5 gouttes d’huile essentielle de géranium rosat

10 gouttes d’huile essentielle d’Ylang Ylang

Rectification du pH avec de l’acide lactique

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Recettes visage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Crème visage et corps avec Olivem 1000 maison et savon maison

  1. Caly dit :

    Que de belles expérimentation durant mon absence ! J’ai un grand retard a rattraper ^_^
    La texture est très réussit !

  2. michele dit :

    J’ai tout de suite pensé que l’association avec un autre émulsifiant devrait permettre d’augmenter la sensation cosmétique.
    C’est ce que j’ai conclu avec les deux émulsifiants maison que j’ai faits sur le modèle de l’emullium kappa; ceci me semble a posteriori lié aux conditions de fabrication que nous pouvons mettre en oeuvre dans nos cuisines.

    Traditionnellement on utilisait le savon amygdalin (100% amandes douces) comme émulsifiant. As-tu testé à la place du 100% coco pour comparer?
    Je vois par ailleurs que tu as de l’huile d’amandes douces dans ta phase huileuse, c’est marrant.

    EHG? EthylHexylGlycérine?
    Es-tu allergique à l’alcool benzylique?

    • Michele, oui, je savais que l’association avec un autre émulsifiant allait me permettre d’augmenter la sensation cosmétique.

      En effet, les laboratoires ont accès à certains ingrédients qui permettent une transformation totale contrairement à nous.

      J’ai testé mon savon 100 % coco surgraissé à 20 %, parce que je n’avais pas d’autre savon qui aurait pu convenir pour faire ma crème ; c’était le seul savon qui ne contenait pas de fragrance ou de colorant. Je pense que le savon que j’ai utilisé n’est pas l’idéal, car c’est un savon trop surgraissé, très moussant, très crémeux et insuffisamment dur.

      Je n’ai pas testé le savon amygdalin dans un cosmétique. J’aurais tendance aussi à penser, qu’un savon 100 % amande douce ou même 100 % olive doit être beaucoup plus approprié. Je ne connais pas le savon 100 % amande douce, mais si tout comme le savon 100 % olive il est très dur et ne mousse pratiquement pas, à mon avis il est idéal à utiliser comme coémulsifiant.

      Ma peau réagit au Cosgard au-delà de 3 gouttes dans 100 grammes de préparation. Je teste ce nouveau conservateur et s’il ne me convient pas sur la durée, je reviendrai au sorbate de potassium que je supporte très bien.

  3. sylvie dit :

    voilà qui est tres intèrèssant:une formule qui convient à ma peau séche et dèshydratèe !! il ne me reste plus qu à savonner ! ça marcherait avec un autre savon ?merci bises

    • Sylvie, je pense que tu peux utiliser le savon de Marseille ordinaire vendu dans le commerce.

      Je ne te conseille pas le savon d’Alep, à cause de l’odeur de l’huile de baie de laurier qui risque de se retrouver dans ta crème.

      Bisous !

  4. missrimel dit :

    Encore une belle recette avec ce superbe Olivem maison, dont je garde la recette précieusement… La crème a l’air merveilleuse de fraicheur et de légèreté!

  5. texia dit :

    Très Belle crème, Colchique!
    Bisous

  6. Tanit dit :

    Coucou Colchique,
    belle recette de crème! va falloir que je m’y mette et que je me lance dans la fabrication d’olivem maison
    en tout cas elle me plait bien ta recette

  7. mlk dit :

    Colchique, c’est vrai les émulsifiants maison conviennent beaucoup mieux aux peaux sensibles, je l’ai vérifié avec mon soja émuls
    Je trouve cela très gratifiant de faire du total sur mesure et aussi créer à partir de ce que l’on possède et d’inventer
    L’ajout de savon apporte une nette glissabilité et fraicheur aussi je trouve
    Ta crème semble très douce et fine
    bravo pour toutes tes expériences si pédagogiquement relatées

    • Mlk, oui, c’est très intéressant d’essayer de créer ses émulsifiants et surtout de constater les résultats obtenus. Je pense d’ailleurs faire d’autres essais.

      Je suis certaine que ton soja émuls doit donner de bien meilleurs résultats dans une préparation que la lécithine de soja.

      J’adore l’ajout du savon comme coémulsifiant dans une crème. Comme toi, je trouve que le savon améliore la glissabilité à l’application et donne une finesse ainsi qu’une tenue exceptionnelle à une émulsion.

  8. Ppk dit :

    Tu m’as convaincue de tenter cet émuls maison, dès que je me suis procuré du xylitol je vais me lancer. Ton test semble plus que concluant. J’ai encore de l’olivem « marchand » mais je pense que je n’en commanderai plus et passerai ensuite aux HM.

  9. Irène dit :

    Quand je pense à l’ancienneté de l’utilisation du savon comme émulsifiant (ou co-émulsifiant) que j’avais trouvé dans un grimoire du docteur Cerbelaud … Il ne me semble pas que le genre de savon (excepté pour des questions d’odeur) soit un problème. Je l’avais utilisé à hauteur de 1 % dans une crème démaquillante et, effectivement, le glissant est très agréable.

    Merci pour cette belle recette.

    • Irène, personnellement, je pense que le genre de savon qu’on va utiliser peut avoir une influence sur la texture d’une préparation.

      Tout comme le dosage de soude et les caractéristiques d’un savon seront différents en fonction du choix du corps gras utilisé, je pense qu’une crème sera différente en fonction du savon choisi pour la réaliser.

      Le savon en guise d’émulsifiant me passionne beaucoup. Je vais faire d’autres essais avec des savons différents faits uniquement dans le but de servir à l’émulsion des crèmes.

Les commentaires sont fermés.