Savon noir moussant surgraissé à 5 %

Cette version de savon noir est très moussante et se rince facilement grâce au choix de mes corps gras.

Recette :

30 % monoï fragrance fleur de tiaré

20 % ricin

50 % huile de tournesol

potasse pour un surgraissage à 5 %

eau de dissolution de la potasse : le double de la quantité donnée par le calculateur ci-dessous :

http://www.brambleberry.com/Pages/Lye-Calculator.aspx

J’ai mis ma pâte à savon au four pendant 6 heures à 80° en prenant soin de la remuer toutes les 30 minutes.

A la sortie du four mon savon avait l’apparence d’une crème fluide et après fouettage jusqu’au refroidissement complet, l’apparence d’une crème chantilly élastique comme on peut le voir sur la photo ci-dessous.

J’ai mis 0,5 % de phénoxyéthanol (conservateur) dans mon savon.

Après cinq jours de cure mon savon a commencé a changé d’apparence. Mon savon s’est épaissi, a pris une apparence gélifiée et je n’ai plus constaté d’élasticité lorsque je l’ai remué.

Ci-dessous, photo de mon savon après les cinq jours de cure. On peut constater en regardant cette photo, qu’en devenant plus compact, le niveau du savon a baissé dans le pot par rapport à la première photo.

Ci-dessous, les photos de l’évolution de mon savon lors de son murissement.

Aujourd’hui le 9 mars 2012, vous pouvez voir ci-dessous les photos de mon savon.

Ce savon est encore plus moussant qu’au début et il fournit beaucoup de crème.

Quand j’applique un peu de ce savon sur ma peau humide, je deviens toute blanche comme si je m’étais enduite le corps d’un pot de crème cosmétique. J’émulsionne ensuite mon corps blanc crémeux avec un peu d’eau et me voilà couverte d’une mousse abondante qui se rince en un clin d’oeil.

Aujourd’hui 16 mai 2013, je mets ci-dessous une photo de mon savon :

 

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Savons. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

27 commentaires pour Savon noir moussant surgraissé à 5 %

  1. Ppk dit :

    tes essais me donnent envie de me mettre à la potasse!! Sens-tu encore l’odeur dun monoï après la cure?

  2. cannella dit :

    La réaction de ton savon est très intéressante à voir. Il me reste juste à trouver de la potasse ici !
    Bon week-end !

  3. Marie-Neige dit :

    Quelle évolution ! J’ai de la potasse et ne m’en suis jamais servie. Ce savon me paraît simple à réaliser. Merci, Bisous.

  4. Jazz dit :

    Merci pour ton partage !

  5. sealeha dit :

    Toutes tes expériences me donnent sérieusement envie de ressortir ma potasse !! En plus au monoï mmmh !

  6. Irène dit :

    Merci Colchique.
    J’attendrai d’avoir plus de temps mais je me demande si j’aurai la patience …
    Tex expériences nous sont précieuses, sache le.

  7. mlk dit :

    Bonjour Colchique
    Me suis pas encore lancé dans la potasse et tes essais et reussites très détaillées me seront d’une aide précieuse le jour où
    En même temps, je ne comprends pas tout, n’ayant pas le temps de tout potasser lol!

  8. violette dit :

    tu l’as utiliser au bout de combien de temps , et est ce que tu penses que la méthode de cuisson au micro onde n’est pas plus intéressante, le Crock-Pot c’est pas facile a trouver lol ou alors un cuiseur a riz pourrait il faire l’affaire ?

    • Violette, j’ai utilisé mon savon après un murissement de presque trois semaines.

      Peu importe l’outil de cuisson utilisé à condition de surveiller son savon.

      J’ai utilisé le four car je peux choisir ma température de chauffe afin de ne pas être trop présente pour remuer mon savon.

  9. violette dit :

    tu as de la chance d’avoir un super four alors pour le cuiseur a riz qu’est ce que tu en penses ?

  10. Yulaan dit :

    Il est superbe, Colchique ! Il semble bien souple au doigt, un peu comme du salidou😉

    C’est intéressant ce que tu dis à propos de l’aspect chantilly élastique qui devient compact avec le temps. Ça corrobore ce que j’ai constaté de mon côté.

    Si j’ai bien tout suivi, celui-ci n’a pas de glycérine. Comment le trouves-tu à l’utilisation par rapport à ton savon noir glycériné ?

    Bises ma belle ;o))

    • Yulaan, oui, mon savon noir se prélève très bien avec les doigts car il est souple.

      Oui, j’ai remarqué que l’effet élastique est lié à l’effet nacré et que ces deux effets disparaissent au fur et à mesure que le savon vieillit et devient translucide.

      En effet, je n’ai pas mis de glycérine dans ce savon.

      Je préfère mon premier savon noir glycériné car j’ai l’impression de m’enduire d’un miel qui se rince complètement et rapidement au rinçage.

      Je trouve que mon savon noir sans glycérine laisse un film sur ma peau que personnellement je n’apprécie pas ; j’ai l’impression qu’au rinçage l’eau coule sur une peau grasse.

      Avec mon savon noir à la glycérine, pas de sensation huileuse sur la peau, mais une sensation très agréable au rinçage d’eau absorbée par toutes les pores de ma peau.

      J’ai vraiment un gros coup de coeur pour mon savon noir à la glycérine qui permet en plus une douche extrêmement rapide.

      Bisous

      • Yulaan dit :

        Oui, j’ai remarqué la même chose avec les 100% glycérine que j’ai dilués et épaissi au sel. La peau semble réhydratée après.

        Je note ce que tu dis sur l’effet élastique qui disparait avec le mûrissement. C’est très intéressant et, bien que j’avais écarté l’idée d’un savon noir glycériné à cause de ça, je vais retenter. Mais je diluerai la potasse dans la glycérine (et sans doute de l’eau aussi).

        Affaire à suivre donc…😉

      • Yulaan, oui, lors du mûrissement le savon se détend et gagne en transparence. Je suis très intéressée par tes prochains essais à venir avec la glycérine.

        .

  11. michele dit :

    Oh super Colchique!
    Je suis contente que tu mettes les différents essais et combinaisons avec en plus ton appréciation.
    Merci, j’aime tant les savons du hammam mais vous avez tous fait des améliorations formidables à tenter absolument.

    • Michele, ce qui m’amuse beaucoup dans mes adaptations, c’est que j’obtiens des savons complètement différents que j’utilise suivant mon envie du moment.

      J’ai fait un troisième savon noir qui fera l’objet de mon prochain article.

      Il faudra tout de même que j’essaye de faire un savon noir traditionnel à utiliser avec un gant spécial pour voir ce que j’en pense.

      Je me permets de mettre un lien vers ton savon noir que je trouve superbe :

      http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2007/12/18/7274661.html

    • Yulaan dit :

      Michèle, le récap de la méthode glycérinée et de mes diverses conclusions est pour bientôt sur les Potions.

      Et j’ai encore d’autres tests que je publierai ultérieurement.

      Bises à vous deux, Colchique et toi ;o))

      • Yulaan, il me tarde de lire ton récapitulatif et tes diverses conclusions sur le blog Potions et Chaudron.

        Bisous

      • Yulaan dit :

        Dès que j’ai un moment, promis. Et le défi suivra certainement de près cet article.

        Mais j’ai les 35 pages sur les Céphées à relire car, même si j’ai pris plein de note, je ne l’ai pas fait dès le début…

        Quoi qu’il en soit, j’ai déjà toutes les photos pour le tuto 100% glycérine.

        Je m’en vais lire ton petit dernier…

        Des bises ;o))

Les commentaires sont fermés.