Crème coiffante hydratante sans rinçage pour cheveux colorés

J’ai mis dans cette crème coiffante de l’Olivem 1000 car mes cheveux apprécient beaucoup cet émulsifiant.

J’ai pu constater que mes cheveux appréciaient l’Olivem 1000, car je teste toujours mes crèmes pour le visage également sur mes cheveux comme crème coiffante.

Par contre, mon visage n’a pas du tout apprécié cette crème coiffante à cause du coco caprylate.

Je trouve que le coco caprylate est un ingrédient remarquable d’efficacité pour remplacer les silicones. Par contre, je trouve que le coco caprylate dans une crème destinée au visage, laisse sur ma peau un vernis qui la fait briller et me donne l’impression de l’empêcher de respirer.

J’aime avoir les cheveux brillants et j’aime avoir une peau mate. Donc, pour mon cas personnel, oui pour les silicones qui recouvre les cheveux d’un film brillant et non pour les crèmes destinées à ma peau.

Mes cheveux ont surtout besoin d’être hydratés, c’est pourquoi la phase huileuse de ma crème est faible mais riche en huiles efficaces pour les cheveux.

Recette :

45 % eau de source
30 % gel d’aloé véra
2 % collagène marin
3 % complexe NFF
poudre de chlorophylle
10 % graisse de vison
2 % coco caprylate
7 % olivem 1000
0,5 % conservateur phénoxyéthanol
0,5 % vitamine E
5 gouttes d’huile essentielle de géranium odorant

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Recettes cheveux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Crème coiffante hydratante sans rinçage pour cheveux colorés

  1. Ppk dit :

    J’aime beaucoup ta formule! Je m’en inspirerai pour faire moi aussi une crème de jour pour mes longueurs. Une petite question tu as mis la chlorophylle pour colorer ou aurait-elle des vertues pour les cheveux?

  2. Karamel dit :

    Bonjour Colchique, est-ce que la xanthane contenue dans le gel d’aloe te donne un toucher collant ou pas du tout?

    • Bonsoir Karamel et bienvenue sur mon blog !

      Ta question est extrêmement intéressante, car je trouve qu’un surdosage de gélifiant donne un toucher collant ou asséchant sur la peau et les cheveux.

      Le gélifiant contenu dans mon gel d’aloé véra ne donne pas du tout un toucher collant ou asséchant à ma crème, car j’ai pris soin de ne pas le doser d’avantage.

      Les gélifiants (gomme de xanthane + carrageenan) contenus dans mon gel d’aloé véra, à ce pourcentage dans ma crème, permettent juste une meilleure tenue de mon émulsion dans le temps.

  3. lolitarose dit :

    La couleur est carrément craquante ! et comme toi je trouve vraiment que l’olivem 1000 est l’ami des cheveux. Mais il est clair que toi et moi n’avons pas les cheveux, car je ne pourrais pas mettre une crème sur mes cheveux, sans ressembler à Mimi Cracra. Même mes pointes sèches se rebiffent et ressemblent à des queues de rat gominées ! Et pourtant ça leur ferait un bien fou. Sans doute l’importante proportion de gel d’aloé atténue-t-elle fortement l’effet « gras ».
    Etonnant ce que tu expliques sur le coco caprylate (que je n’ai jamais testé), je n’aurais pas imaginé qu’un produit silicone-like donne un côté « plastifié ». Peut-être squalane et/ou coco frac sont plus adaptés aux soins visage, où ces tous nouveaux silicone-like que Michèle nous a présenté sur Potions (de chez Heliocosm).
    Pourquoi as-tu « poussé » l’olivem à 7% ? il aurait aussi bien marché à 5%, non ?

    Quoi qu’il en soit, excepté ton coco caprylate, c’est une formule qu’on devrait toujours avoir chez soi, comme masque cheveux et crème visage. Tu me donnes des idées de « tout en un »😉

    • Lolitarose, tu m’as fait rire avec Mimi Cracra. Hi ! Hi ! Hi ! Que ça fait du bien de rire !

      j’ai les cheveux fins et je ne peux pas non plus mettre une crème trop nourrissante, surtout que mon problème se situe au niveau de l’hydratation quand les températures extérieures commencent à baisser. Plus il fait froid et plus mes cheveux souffrent de la déshydratation. Mon appartement est chauffé par le sol et ça aussi ça déshydrate mes cheveux.

      Cette crème ne graisse pas du tout mes cheveux car la phase huileuse est faible.

      L’aloé véra est un ingrédient que je mets très régulièrement dans mes phases aqueuses.

      Comme l’eau, je ne trouve pas que l’aloé véra soit hydratant sans l’ajout d’un humectant. J’apprécie beaucoup l’aloé véra parce que je trouve qu’il donne beaucoup de tonus à ma peau et à mes cheveux. J’aurais même tendance à penser que le côté irritant qu’on peut lui reprocher si employé seul ou en trop forte proportion est plutôt dû, soit à une mauvaise extraction (alloïne plus ou moins présente), ou à un des ingrédients qui figure dans la liste INCI (conservateurs trop acides, gélifiants trop dosés).

      Oui, j’ai été très surprise de voir les effets du coco caprylate avec un pourcentage de seulement 2 %.

      Je suis d’accord avec toi. Pour le visage, je trouve que le squalane et/ou l’huile de coco fractionnée conviennent parfaitement.

      J’ai testé pour l’instant que le coco caprylate, mais j’aurais tendance à penser que le Luz IPP et les nouveaux silicones d’Heliocosm, vont également me plaire uniquement dans les produits capillaires.

      J’ai mis 7 % d’Olivem 1000 car j’ai mis des humectants plus liquides que la glycérine. Ma crème n’est pas du tout épaisse comme d’ailleurs on peut le voir sur la photo.

  4. cannella dit :

    Quelle jolie texture ! Nul doute qu’elle doit être d’une efficacité redoutable !
    Bonne semaine Colchique !

  5. Nepenthès dit :

    bon je finis ma creme capillaire faite juste hier, et je ferais ta formule. Effectivement, l’olivem est , je trouve, ce qu’il y a de mieux comme emulsifiant dans une creme capillaire non rinçable.

  6. michele dit :

    C’est rare de voir des produits coiffants à l’olivem 1000 or il est vendu pour cela aussi.
    J’aime beaucoup cet émulsifiant pour sa versatilité.

    Merci Colchique, il y a une histoire avec ta recette, je t’embrasse😉

    • Michele, je suis étonnée également que cet émulsifiant ne figure pas systématiquement dans un produit coiffant.

      Je suis en train de tester l’Olivem 1000 avec un très grand succès dans d’autres produits capillaires.

      Bisous

  7. mlk dit :

    Coucou Colchique
    j’ai hésité et même ne savais si on pouvait employer l’olivem
    J’apprécie l’oliwax et du coup je vais l’associer à l’olivem en crème coiffante
    Penses tu, que cette affinité pour le cheveu des deux olivem et oliwax, viennent de leurs richesses en olive?
    Comme d’habitude, j’aime beaucoup ton joli vert

  8. Nepenthès dit :

    j’ai hâte de voir tes prochaines publications capillaires avec l’olivem

  9. Irène dit :

    Encore une belle formule : tu ne laisses rien au hasard.
    Pour le coco caprylate, il fut peut-être se contenter d’un faible pourcentage, encore plus faible que 2 %. Je me souviens de nos aventures avec le P3R : on l’a finalement dompté avec un très faible pourcentage qui lui permettait de développer des qualités qui devenaient des défauts si on l’utilisait tel que recommandé.
    Merci !

    • Irène, je pense que tu as raison et que le coco caprylate doit être dosé à moins de 2 % dans un soin pour la peau sans rinçage.

      Merci beaucoup pour ton retour d’expérience avec le P3R. J’ai du Luz IPP et je vais essayer de voir ce que le dosage de 1 % peut apporter dans une crème pour le visage.

      Pour l’instant, le coco caprylate dans une préparation pour la peau, me semble être un ingrédient intéressant pour un produit maquillant comme le fond de teint.

Les commentaires sont fermés.