Olivem 1000 maison avec huile d’olive saponifiée

Suite aux commentaires laissés par Evik  http://evikevik.blogspot.com/ sur mon article « mon Olivem 1000 maison », j’ai décidé de faire deux autres Olivem 1000 maison pour les comparer à mon premier.

Avant de faire mes deux nouveaux essais d’Olivem 1000 maison, j’ai commencé par faire deux savons à l’huile d’olive.

Ci-dessous, une photo de mes deux savons surgraissés à 3 % à l’huile d’olive + soude + alcool pour celui de droite.

J’ai attendu une semaine une fois ces savons faits avant de faire mes émulsifiants.

 

1ER NOUVEL ESSAI D’OLIVEM 1000 MAISON

 

Recette cétéaryl olivate :

25 grammes alcool cétéarylique

25 grammes huile d’olive

vinaigre blanc à saturation

1 heure de chauffe au bain marie bouillonnant en remuant de temps en temps.

 

Recette sorbitan olivate :

25 grammes savon huile d’olive à la soude surgraissé à 3 %

50 grammes sorbitol en poudre

vinaigre blanc à saturation

1 heure de chauffe au bain marie bouillonnant en remuant de temps en temps.

 

Au bout d’une heure de chauffe, mon sorbitan olivate terminé chaud est transparent avec des inclusions de poussières noires.

Hors du feu j’ai arrêté de remuer mes deux recettes et une fois froide je les ai mises au réfrigérateur.

Le lendemain j’ai récupéré le cétéaryl olivate de forme solide et jaune de la couleur du maïs et j’ai récupéré le sorbitan olivate solide non coloré, plutôt translucide.

J’ai remarqué que l’utilisation d’une huile saponifiée ne change rien à la consistance finale de mon sorbitan olivate ; ce qui est différent par rapport à mon premier sorbitan olivate qui était de couleur ambrée, c’est que ce dernier est incolore.

J’ai mis le cétéaryl olivate et le sorbitan olivate ensemble dans un récipient. Le cétéaryl olivate est resté solide et le sorbitan olivate a perdu au bout de 10 minutes sa consistance solide.

 

Recette de mon Olivem 1000 :

mon cétéaryl olivate

mon sorbitan olivate

vinaigre blanc à saturation

1 heure de chauffe au bain marie bouillonnant en remuant de temps en temps.

 

Ci-dessous, photo de mon 1er nouvel essai d’Olivem 1000 terminé posé sur une soucoupe.

 

2ÈME NOUVEL ESSAI D’OLIVEM 1000 MAISON

 

Les recettes sont les mêmes que mon 1er nouvel essai, à la différence que j’ai utilisé mon savon huile d’olive à la soude surgraissé à 3 % avec alcool à la trace, aussi bien pour faire mon cétéaryl olivate que pour faire mon sorbitan olivate.

Mon cétéaryl olivate et mon sorbitan olivate sont transparents au bout d’une heure et présentent comme pour le sorbitan olivate de mon premier nouvel essai d’Olivem 1000 maison des inclusions de poussières noires.

Ci-dessous, photo de mon 2ème nouvel essai d’Olivem 1000 maison chaud terminé pour voir les inclusions de poussières noires.

 

Ci-dessous photo de mon 2ème nouvel essai d’Olivem 1000 terminé posé sur une soucoupe.

 

Cette expérience m’a montré qu’utiliser une huile saponifiée ne me donne pas un sorbitan olivate plus dur. Par contre, je remarque qu’utiliser une huile saponifiée me donne un émulsifiant décoloré et plutôt translucide.

Je pense que si j’utilise une huile saponifiée totalement transparente, je devrais obtenir un émulsifiant sans la moindre opacité et sans les fameuses poussières noires.

J’ai pu retirer les poussières noires de mes deux Olivem 1000 terminés en raclant avec un couteau sa surface.

Dans quelques temps je testerai mes deux nouveaux Olivem 1000 maison dans des crèmes, afin de constater les différences par rapport à mon premier Olivem 1000 maison du lien ci-dessous :

https://cosmeticshomemadecolchique.wordpress.com/2011/08/21/mon-olivem-1000-maison/

 

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Ingrédients. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Olivem 1000 maison avec huile d’olive saponifiée

  1. Evik dit :

    Intéressant!!! Merci pour cette expérience!

    Je ne connaissais pas le problème des poussières noires, ça arrive souvent avec Olivem 1000, ou tu l’avais observé plutôt en travaillant avec du savon?

    En tous cas, je suis très intéressée de savoir s’il y aura les différences en performance de tes Olivems!

    Bonne chance et tiens nous au courant – je vais tenter un autre test de mon Olivem ce weekend.

    • Evik, si j’utilise de l’huile d’olive à la place du savon je n’ai pas de poussières noires ; j’en conclut donc, que les poussières noires sont dues à l’utilisation du savon à la place de l’huile d’olive pour faire mes émulsifiants.

      Oui, tentes un autre test que j’irai voir sur ton blog.

  2. Marie-Neige dit :

    Merci pour ces tests très instructifs. bisous.

  3. michele dit :

    C’est palpitant de te suivre Colchique!
    Tu sais nous mettre en haleine avec tes essais autour des émulsifiants maison. Ne mémorisant pas tout ce que tu as écrit sur le sujet, penses-tu faire un tableau récapitulatif succinct en fin de course?

    Que sont ces particules noires? Une oxydation de certains composés? Des impuretés dans le sorbitol en poudre (était-il de grade pharmaceutique et pur à 100%)?
    C’est curieux quand même.

    Pourquoi as-tu choisi de surgraisser ton savon? Et pourquoi 3%?

    Merci pour tes essais toujours très documentés et bravo, je suis tout ouïe pour la suite!

    • Michele, oui, j’essayerai de faire un tableau récapitulatif succinct une fois que j’aurai fini mes essais.

      Personnellement, je ne pense pas que les particules noires soient dues au sorbitol, car j’obtiens ces particules noires que si mon émulsifiant contient du savon et pas de l’huile.

      J’aurais tendance à penser que ces impuretés sont les impuretés qui sont dans l’huile d’olive première pression à froid.

      Lorsque j’observe mon dernier Olivem 1000, je n’ai pas l’impression qu’il a été fait en utilisant de l’huile d’olive, mais plutôt qu’il a été fait avec une huile incolore et transparente comme l’eau.

      En fait, j’ai l’impression que si j’avais utilisé un savon totalement transparent, je n’aurais peut-être pas eu ces particules noires.

      J’ai choisi de surgraisser mon savon à 3 % par mesure de sécurité car je ne voulais pas utiliser un savon caustique.

  4. Célimène dit :

    Je commence en chipotant un peu (tu me connais😉 ) mais dans le second cas, on peut pas vraiment parler de « sorbitan olivate » ou « cetearyl olivate » …. passez par la saponification d’un point de vue chimique, pour estérifier n’a pas gd sens. (pr l’estérification, on peut ajouter une base forte au lieu d’acide mais en tte petite qqté afin justement d’éviter la saponification, et afin de « débarrasser de la glycérine »)

    La « minute chieuse » passée, je trouve tes tests intéressants et suis curieuse de lire la suite. Si d’un pt de vue « chimie » on s’éloigne de l’olivem, dans nos tambouilles esters ou savons permettent des émulsions (plus h/e pr les savons) et tes comparatifs restent instructifs😉

    Il resterait à comparer avec le mélange des deux savons, sans « modification » ! :p

    • Célimène, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Non, tu n’es pas chieuse et je suis très contente que tu sois intervenue car ton avis m’intéresse vu que tu es une scientifique contrairement à moi.

  5. COCO dit :

    Pour ton 2e sorbitan olivate,utilises-tu de l’éthanol ou de l’alcool cetarylique?
    Merci.

Les commentaires sont fermés.