Crème nourrissante et hydratante avec mon Olivem 1000 maison (huile d’olive saponifiée)

Cette crème a été faite avec mon Olivem 1000 qu’on voit sur la dernière photo du lien ci-dessous :

https://cosmeticshomemadecolchique.wordpress.com/2012/01/24/olivem-1000-maison-avec-huile-dolive-saponifiee/

Mon Olivem 1000 qui m’a servi à faire cette crème est fait avec de l’huile d’olive qui est passée par une saponification totale.

J’ai déjà fait des crèmes avec mon Olivem 1000 fait avec des huiles sans passer par la saponification et je préfère le résultat que me donne mon nouvel Olivem 1000 fait avec de l’huile saponifiée avant d’être transformée en émulsifiant.

Grâce à mon Olivem 1000 fait avec de l’huile d’olive saponifiée j’obtiens une crème a un bon pH, alors qu’avec mon Olivem 1000 fait avec des huiles pas saponifiées j’obtiens une crème avec un pH trop acide.

Je remarque que mon Olivem 1000 fait avec de l’huile d’olive saponifiée me donne une crème avec une texture plus fine et beaucoup plus pénétrante que celles faites avec mon Olivem 1000 fait avec des huiles non saponifiées.

J’ai également la nette sensation que mon Olivem 1000 fait avec de l’huile d’olive saponifiée me donne des crèmes qui laissent ma peau beaucoup plus douce.

Je préfère de beaucoup mon Olivem 1000 fait avec de l’huile d’olive saponifiée que celui fait avec des huiles non saponifiées.

Ma crème est jaune à cause de mon huile de germe de blé qui est orange.

Comme on peut le voir sur les photos, ma crème qui avait la consistance d’un lait a épaissi 48 heures après sa fabrication.

Mes Olivem 1000 ne ressemblent pas à l’Olivem 1000 que l’on achète chez les vendeurs d’ingrédients et bien entendu le résultat dans une préparation est différent.

Recette :

67,5 %  eau de source

5 %  glycérine

0,5 % acide hyaluronique

0,5 % amigel

5 % beurre de karité

5 % huile de macadamia

5 % huile de germe de blé

2 % lanoline

3 % cétyl esters

5 % Olivem 1000 maison fait avec de l’huile d’olive saponifiée

0,5 % vitamine E

0,5 % conservateur phénoxyéthanol

0,5 % huile essentielle de rose

 

 

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Recettes visage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Crème nourrissante et hydratante avec mon Olivem 1000 maison (huile d’olive saponifiée)

  1. Marie-Neige dit :

    Voila une très belle crème bien douce comme j’aime. J’adore l »olivem 1000 HM. Bisous.

  2. mlk dit :

    Quelle belle couleur
    l’olivem maison serait donc plus adapté aux soins des peaux sèches alors
    Le plus de douceur peut aussi venir de la gomme amigel, qui je trouve satine et veloute à merveille la peau
    La texture semble un peu gélifiée non?

    • Mlk, je pense que l’Olivem 1000 maison est un émulsifiant qui peut convenir pour la formulation des peaux sèches et des peaux grasses.

      Ma crème est formulée plutôt pour une peau à tendance sèche ou mature car j’ai une phase huileuse qui dépasse 20 %. J’ai voulu une crème nourrissante et très hydratante pour l’utiliser comme soin de nuit.

      Oui, je pense aussi que l’amigel apporte également le satiné et le velouté dont tu fais mention.

      Oui, la texture de ma crème est un peu gélifiée.

  3. Quel courage de faire un émulsifiant soi-même !! :))

    ₪ ஜ ₪

  4. sylvie dit :

    je tenterai bien ton olivem avec saponification!j ai testé le premier :la creme que j ai realise etait bien mais trop glissante et elle peluchait!j en ai fait une avec du beurre dur du blog 100100plantes qui en fait est de la cire d abeille saponifiee+glycerine ,ma creme est bien mieux .voilà juste mes petites experiences et je te remercie vraiment de partager les tiennes.bises.

  5. sylvie dit :

    merci pour ces liens ,je connais un peu le blog de Celimene ,j avais fait le palmarchide emul qui je pense est bien pour des textures fluides ,lait.il faut vraiment lire à tete reposée ses explications car je ne suis pas du tout chimiste !!!mais c est vraiment tres interessant ,le site de Lolitarose est super,il est vrai qu elle donne une dimension poétique à ses explications cele semble tellement naturel que c est un reel plaisir de la lire ,son @pimulse ressemble beaucoup à la cire saponifiee que j ai faite !!!on imagine (un peu)toutes les personnalites differentes qui sont à l origine de ces blogs et qui ont la meme passion et la partagent si genereusement .j espere ne pas trop en perdre mon latin !!!!!merci beaucoup bonne journee .bises.

  6. lolitarose dit :

    Colchique, avant même de commenter ton article merci pour ce si joli compliment, tu m’as fait rougir ! Merci à toi aussi Sylvie et sois la bienvenue sur mon blog.
    Et figure toi que justement je « farfouillais » de ci de là pour réaliser un émulsifiant à l’huile d’olive saponifiée, donc tes expériences et surtout tes résultats m’intéressent.
    je crois que la formule « idéale » serait d’avoir un savon d’olive 100% pur, c’est à dire auquel on aurait retiré la glycérine, ce qui permettrait de n’avoir rien d’autre que ce savon. Mais en même temps je suis convaincue que nos méthodes « artisanales » sont moins tensio-actives, donc moins détergentes et re-donc, plus douces pour nos peaux car il y reste non seulement la glycérine mais sans doute aussi, la part d’huile non saponifiée (même si 3% de surgras c’est peu, il reste quand même quelque chose).
    Mon expérience avec le cocobello donne également des émulsions très « douces », enfin je ne sais pas si c’est le mot juste, mais en tout cas des soins qui ont un super feeling avec la peau.
    Je sens que si il neige encore tout le week-end, je vais suivre tes pas et me jeter dans les expériences d’apprentie chimiste.

    • Lolitarose, j’aurais tendance à penser que l’estérification après la saponification doit relarguer la glycérine dans la phase aqueuse à jeter.

      Par contre, je pense qu’il serait intéressant de voir si on obtient le même résultat avec de l’huile d’olive saponifiée à la potasse à la place de la soude, vu qu’on obtient des savons différents.

      Oui, j’espère que tu vas faire des expériences s’il neige tout le week end et découvrir des choses intéressantes.

  7. michele dit :

    Tout dans ces pots semble très doux effectivement.

    As-tu procédé en « one pot » ou en deux phases classiquement? Ce serait intéressant de savoir si l’émulsification peut marcher en one pot.

    Je remarque que tu utilises peu voire pas du tout d’hydrolats. Est-ce une volonté de ta part?
    Pour diminuer l’acidité?

    Merci Colchique, tu es très intéressante à lire.

    • Michele, je n’ai pas procédé en one pot, c’est-à-dire que je n’ai pas fait fondre la phase huileuse et aqueuse ensemble dès le départ.

      J’ai tout d’abord fait chauffer les deux phases au bain marie. Une fois les deux phases fondues, j’ai versé ma phase aqueuse dans ma phase huileuse. J’ai ensuite fouetté les deux phases ensemble pour obtenir une préparation bien homogène avant de la sortir du bain marie et j’ai continué de la fouetter jusqu’à complet refroidissement.

      Je pense qu’on peut réaliser cette préparation en one pot. Personnellement je n’aime pas utiliser la méthode one pot, car j’ai remarqué que la fonte de certains ingrédients est plus longue et demande une température plus élevée.

      Oui, je n’utilise que très rarement des hydrolats car mes préparations contiennent des huiles essentielles. J’ai tendance à penser que l’utilisation d’un hydrolat est intéressante pour les préparations qui ne doivent pas contenir d’huile essentielle (femmes enceintes, enfants, etc…).

      Je préfère également utiliser de l’eau de source ou une eau minérale, car elle va apporter à ma peau les minéraux dont elle a besoin.

      Oui, je n’aime pas non plus utiliser les hydrolats dans la phase aqueuse à cause de leur pH trop bas ou trop haut. L’eau a le pH idéal pour me donner une préparation finale qui convienne à ma peau.

  8. michele dit :

    Merci Colchique.

  9. Cette crème semble parfaire et j’aime aussi beaucoup sa couleur🙂

  10. Evik dit :

    Très intéressant, Colchique!! Désolée pour ma réaction tardive, j’étais partie pour les vacances, suis de retour hier soir…
    Est-ce que ta crème est stable au courant de temps? As tu essayé aussi les autres proportions de la phase huileuse?
    Je pense que la différence vient du fait qu’avec le savon au départ, dans l’Olivem maison il nous reste du savon – je viens de lire un article scientifique, que même avec les acides fortes il prends plus de deux jours pour obtenir 80% des acides gras libres (ceux qui sont dans notre procès ensuite estérifiées par sorbitol) a partir de savon. Alors que le rendement avec utilisation des acides faibles (comme par exemple notre acide citrique ou vinaigre) était considéré très inefficace (moins 20% de rendement des acides gras libres).
    Cela veut dire qu’avec Olivem fait a partir de savon, seulement 20% peuvent être estérifiées avec du sorbitol, le reste est savon.

    Serait intéressant de savoir, quel était le rendement en grammes de ton Olivem – si c’est le même poids comme ton savon+sorbitol au départ, ou seulement le poids du savon (sorbitol restant en majorité dans la solution a enlever), ou alors moins que savon lui même?

    • Evik, j’espère que tu as passé de bonnes vacances.

      Oui, ma crème est très stable. Si je renverse mon pot la crème ne tombe pas.

      Je n’ai pas encore essayé de faire une crème avec cet émulsifiant en baissant ou en montant la phase huileuse, mais j’ai l’intention de faire dans quelques temps avec cet émulsifiant une crème avec seulement 20 % de phase huileuse.

      Je ne pense pas qu’il reste du savon dans mon émulsifiant, car le savon n’existe plus à un pH acide.

      Mon Olivem 1000 maison passé par la saponification a la même consistance que mon premier Olivem 1000 qui n’est pas passé par la saponification.

      Je n’ai pas pesé mes ingrédients avant et après transformation. Par contre, j’ai bien remarqué que mon Olivem 1000 maison passé par une saponification avant l’estérification, me donne une crème beaucoup plus belle et plus agréable à l’application que celles faites avec mon premier Olivem 1000 maison.

Les commentaires sont fermés.