Sérum hydratant pour peau mature

Ce sérum n’est pas gras et pénètre rapidement.

Suivant les besoins de sa peau, ce sérum peut être utilisé seul ou sous sa crème de soin.

Ce sérum peut également être utilisé à la place d’une crème de soin si on a la peau grasse.

Cette recette est très simple à réaliser car elle  se fait à froid.

Préparer un gel huileux avec le gélisucre et les huiles et ensuite verser progressivement la phase aqueuse mélangée en fouettant entre chaque ajout. Terminer la préparation en rajoutant la vitamine E et le conservateur.

 

Recette :

39 % eau de source

35 % gel d’aloé véra

5 % collagène marin

5 % huile d’onagre

5 % huile de rose musquée

3 % huile de jojoba

7 % gélisucre

0,5 % vitamine E

0,5 % conservateur phénoxyéthanol

 

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Recettes visage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Sérum hydratant pour peau mature

  1. Colchique ce sérum semble parfait. J’adore toutes les huiles que tu as utilisé, surtout la rose musquée. La texture est très fine. Bravo🙂

  2. lolitarose dit :

    J’ai tout de suite flashé sur ton sérum au végémulse car il m’a rappelé celui que j’avais moi-même réalisé pendant les grands froids de l’hiver dernier, avec du végémulse également
    http://lacosmetodesparisiennes.blogspot.com/2010/12/serum-regenerant.html
    C’est très amusant de comparer nos appréciations sur nos sérums respectifs, car nous avions des formules relativement proches et une recherche identique (hydratation sans gras).
    Nous pourrions presque chanter « nous sommes des tambouilleuses-jumelles »…

    Je suis sûre que ta peau apprécie ce sérum comme il se doit. Je n’ai plus de végémulse dans mes placards, mais vu que mon ester de coco maison contient une grosse proportion de sucrose laurate et donne des émulsions fluides, je vais peut-être tenter de l’utiliser en faisant comme-ci…

    Pas de parfum ? ni de petite HE anti-quelquechose ?

    • Lolitarose, en effet, dans ta superbe recette tu as utilisé le même émulsifiant que celui que j’ai utilisé pour cette recette.

      Je vois que je ne suis pas la seule à apprécier le Gélisucre pour faire des sérums laiteux.

      Tu as écrit que ton émulsifiant s’appelle Végémuls. L’INCI du Végémuls est cétéaryl glucoside et cétérayl alcool, alors que l’émulsifiant que tu as utilisé a la même INCI que le Gélisucre.

      Mon visage apprécie beaucoup en été par temps de canicule ce genre de sérum en guise de crème et l’hiver quand il fait froid l’application de ce genre de sérum sous une crème.

      Je n’ai pas mis d’huile essentielle dans mon sérum, car on est en hiver et que j’applique ensuite une crème avec des huiles essentielles sur ma peau.

      J’espère que tu vas tester une émulsion fluide avec ton ester de coco maison et surtout que tu nous diras les différences que tu constates par rapport au Gélisucre que personnellement je trouve idéal pour un sérum laiteux.

      • lolitarose dit :

        Mais que tu as raison Colchique, c’est bien le même émulsifiant que toi que j’ai utilisé et je me suis emmêlée dans les noms !
        J’ai refait du CoCobello et j’ai en préparation un sérum, mais j’affine la formule car le coco donne vraiment quelquechose de très très fluide, je n’exclue pas de l’associer à un substitut de lanoline (à ma façon car je n’en n’ai plus) pour donner un peu de corps… Tiens je m’en vais noter ça sur mon calepin avant d’oublier !

      • Lolitarose, c’est super, car je vais bientôt lire des nouvelles recettes sur ton blog. Youpi !!!

        J’espère que je pourrais également lire sur ton blog ta recette de substitut de lanoline, car je suis certaine qu’elle va beaucoup me plaire.

  3. Irène dit :

    Belle formule Colchique, avec des ingrédients que j’apprécie beaucoup. Mais je pense que ma peau n’aimerait un produit aussi léger, c’est une grande gourmande. Même les bi phasés, je dois les doser à environ 50 % de phase huileuse.
    Ceci dit, le gélisucre doit apporter une très belle douceur et un glissant qui me plaisent.

    • Irène, oui, c’est un produit léger qui peut à mon avis convenir seul uniquement aux peaux grasses.

      Ce qui me plaît beaucoup avec le gélisucre comme émulsifiant, c’est la texture très fine et très pénétrante qu’il donne à une préparation qu’on veut avant tout très pénétrante pour profiter au maximum des actifs de chaque ingrédient qui la compose.

  4. cannella dit :

    C’est exactement ce qu’il me faut. Je sens que je vais m’en inspirer. De plus, j’aime beaucoup sa texture.
    Merci Colchique🙂

  5. mlk dit :

    mes copines dont Lolitarose et kat m’ont entrainé à ce gout des sérums et je trouve que le tien est très fin et bien formulé
    l’huile d’onagre est fort bien venu
    ne penses tu pas que le mettre sous forme de co2 ne serait pas mieux, vu qu’il est très fragile et aussi plus concentré sous forme de co2
    j’aime beaucoup ce genre de fluides embellisseur coup de fouet

    • Mlk, oui, l’huile d’onagre est bienvenue dans ce sérum car elle n’est pas chauffée et qu’en plus je conserve mon sérum au réfrigérateur.

      C’est sous forme d’huile et non de CO2 que l’onagre m’intéresse.

      J’aime l’huile d’onagre car je trouve que c’est une huile qui est très proche du sébum de la peau et qu’elle contient de l’acide gamme linolénique qui joue un rôle important dans l’hydratation et la souplesse de la peau.

      Je ne voulais ni huile essentielle ni CO2 dans mon sérum, car on est en hiver et que je l’applique sous une crème qui contient des huiles essentielles.

  6. michele dit :

    Oh j’aime bien!
    Et en plus je trouve que tu as raison de ne pas charger en actifs que tu mets dans la crème.
    Je fais souvent l’inverse pour ma part surtout quand j’ai un peu de flemme.

    C’est à dire que je fais une crème neutre qui peut servir pour corps et visage et je charge le sérum en actifs divers. C’est une méthode que j’aime beaucoup en hiver alors qu’en été je ne « double couche » quasiment jamais.

    J’adore l’huile d’onagre pour ma part. Bien plus que la bourrache qui ne vieillit pas toujours bien même avec anti-oxydants.

    Pourquoi le gardes-tu au réfrigérateur? Pour l’effet froid-raffermissant?

    • Michele, oui, comme toi, j’apprécie beaucoup la technique double couche par temps hivernal uniquement.

      Je pense que la technique double couche doit par contre convenir à n’importe quelle saison aux peaux très sèches. Je pense même qu’une peau sèche à plutôt intérêt à pratiquer le double couche qu’une seule couche.

      Merci beaucoup pour ton témoignage sur l’huile d’onagre que je trouve absolument merveilleuse pour la peau dans les cosmétiques.

      Je garde mon sérum au réfrigérateur à cause de l’huile d’onagre qui est fragile.

  7. maité dit :

    bonjour
    dans la réalisation de votre olivem 1000 (jadore ce produit) et vous notez vinaigre à saturation?? je débute en cosmétique et c’est un peu compliqué!! merci
    j’aime beaucoup vos recettes!!!

    • Maité, merci beaucoup pour votre commentaire.

      Par vinaigre à saturation, j’entends qu’il est important de mettre suffisamment de vinaigre pour que le mélange corps gras + sorbitol soit toujours en contact avec, afin que la transformation en Olivem 1000 maison se produise.

Les commentaires sont fermés.