Après-shampoing et/ou crème coiffante sans rinçage pour tous les types de cheveux

Mes cheveux apprécient grandement le duo Olivem 1000/alcool cétéarylique dans les produits capillaires.

Je trouve que cet après-shampoing peut convenir à tous les types de cheveux.

Au plus les cheveux qui utiliseront cet après-shampoing seront secs et au plus je conseille un temps de pause variant de 2 minutes à 30 minutes.

Cet après-shampoing s’avère également être une excellente crème coiffante sans rinçage pour mes cheveux.

Cet après-shampoing sent merveilleusement bon.

Comme vous pouvez le constater je n’ai pas lésiné sur la qualité olfactive, en choisissant de mettre dans mon après-shampoing le véritable parfum Paris de Yves Saint Laurent ; j’ai bien écrit parfum et non pas eau de toilette.

 

Recette :

Phase aqueuse

69,3 % eau de source

0,2 % amigel

5 % glycérine

Phase huileuse

5 % beurre de cacao

5 % huile de jojoba

3 % huile de ricin

2 % coco caprylate

2 % lanoline

5 % Olivem 1000

2 % alcool cétéarylique

Ajouts à froid

0,5 % vitamine E

0,5 % phénoxyéthanol

colorant bleu alimentaire

0,5 % parfum Paris YSL

 

 

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Recettes cheveux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

40 commentaires pour Après-shampoing et/ou crème coiffante sans rinçage pour tous les types de cheveux

  1. sealeha dit :

    La texture est juste sublime !! Après t’avoir lue, j’ai également testé avec bonheur l’olivem 1000 sur mes cheveux🙂
    A la demande de mon beau-frère, puis de mon homme, j’ai également réalisé des produits cosmétiques parfumés avec leurs parfums favoris… Un gel douche et un shampoing. Au final les produits coûtent bien plus cher, mais toujours moins que si on devait les acheter dans le commerce !

  2. Marie-Neige dit :

    Comme elle est belle et onctueuse. J’utilise une imitation des Grands parfumeurs acheté en Espagne 10 euros les 100 ml (pas d’emballage ni bouteille identique mais le parfum est top). Bisous.

  3. BaBoutine dit :

    sympa tellement onctueuse que cela donne envie de se jeter dedans .
    bisous

  4. cannella dit :

    Tu m’épates Colchique. Les textures de tes cosmétiques sont parfaites et celle-ci n’y coupe pas !
    Bravo ! Quant à l’odeur, elle est sublime …

  5. djuly dit :

    Colchique, je tenais à te remercier car grâce à toi, j’ai utilisé du coco caprylate dans mes derniers produits capillaires et c’est un vrai bonheur! Ils sont plus légers et se coiffent facilement, un régal. C’est vrai que l’olivem est top pour les cheveux. J’aime beaucoup le cetearyl glucoside aussi pour ce type de produit.
    La texture de ta crème est top et on imagine l’odeur…

    • Bonsoir Djuly et bienvenue sur mon blog.

      Oui, le coco caprylate c’est que du bonheur et indispensable pour mes cheveux. En plus, je trouve que le coco caprylate apporte beaucoup de brillance à la chevelure.

      Oui, je suis complètement d’accord avec toi ; le coco caprylate agit comme un véritable démêlant.

      Oui, je pense aussi que le cetearyl glucoside comme également l’association sodium stearoyl lactylate + glyceryl stearate, doivent faire merveille dans les produits capillaires de ce type.

      J’avais testé sur mes cheveux une crème visage faite avec le stearoyl lactylate + le glyceryl stearate comme crème coiffante et mes cheveux l’avaient beaucoup aimée.

      Finalement, je remarque que les ingrédients qui sur la durée sont le moins appréciés par mes cheveux, sont les cationiques comme le BTMS, le Conditioner Emulsifier et le Chitosan.

      Je te remercie beaucoup pour ton témoignage.

  6. Missrimel dit :

    Whaou! Magnifique, la texture a l’air parfaite!
    Et quelle bonne idée que l’utilisation du vrai parfum, ça n’en fait qu’un soin encore plus précieux! 😉

  7. venezia1 dit :

    Bonsoir Colchique,

    je vis que tu prends vraiment soin de tes cheveux car tu ne cesses de peaufiner tes formules!
    je vais me pencher de plus près sur le coco caprylate dont tu sembles si friande.

    J’adore me parfumer les cheveux et ton idée de glisser un parfum bien aimé das une formule soin est vraiment séduisante … mais je reste désormais trèès prudente quand je vais au grand air car l’an dernier, je me suis faite vraiment attaquer la tignasse par une abeille rendue folle par ma lotion parfumée (elle avait fini par m’avoir au cou… )

    • Venezia, oui, je trouve que le coco caprylate est un ingrédient absolument génial pour les cheveux.

      Je trouve que le coco caprylate est un excellent substitut des silicones.

      Oh ! la ! la ! Oui, il vaut mieux faire attention de ne pas se parfumer si on doit se promener dans des endroits où il y a des abeilles.

  8. Coccinelle dit :

    Il est trs beau, ton AS ! Effectivement, tu peaufine : c’est bien. Je m’en inspirerai lorsque je ferai les moins pour ma mère ! Merci pour ce joli soin !

  9. michele dit :

    Quelle couleur printanière!
    Je suis certaine que ça doit être un délice que d’y plonger les doigts pour s’enduire les cheveux.

  10. mlk dit :

    Colchique, il faut vraiment que je teste une de tes formules es cheveux, car tu sembles y tenir comme à la prunelle de tes yeux
    Je n’arrive pas à bien visualiser le genre de chevelure que tu as, car j’ai les cheveux afro et si je mets une phase grasse aussi importante que cela, je pègue très vite
    Entièrement de ton avis pour les ce et btms
    Ce qui me convient parfaitement c’est la guar et le miel hydratant transformés(hydro)
    Excellente idée , l’ajout de ton parfum préféré
    Je ne peux parler de la texture et de la couleur, car je ne visualise pas les photos

    • Mlk, oui, je suis un peu comme les sikhs et j’attache une très grande importance aux cheveux ; peut-être parce que dans mon enfance on me les coupait très courts et que bien entendu, j’admirais les longues chevelures des autres, en me disant un jour tu feras ce que tu voudras et tu pourras te laisser pousser les cheveux.

      J’ai des cheveux qui ressemblent au niveau frisure un peu à ceux des tahitiennes s’ils sont en bonne santé comme en ce moment. Au plus mes cheveux sont en bonne santé et au plus ils frisent et brillent.

      La guar conditionnante ne me convient pas du tout ainsi que le chitosan ; ces deux ingrédients me ramollissent les cheveux, les ternissent et pour couronner le tout les affinent ; un peu comme une plante qui penche la tête avant de la redresser après avoir été arrosée.

      Le coco caprylate épaissit mes cheveux, les rend nerveux et les fais briller. J’ai même la très nette impression, que le coco caprylate permet à tous les autes ingrédients de pénétrer plus en profondeur la fibre capillaire, ce que je trouve très intéressant aussi bien au niveau hydratation qu’au niveau nutrition et actifs.

      Cet après-shampoing permet un temps de pause plus ou moins long sur mes cheveux, alors que ceux que je faisais avec les émulsifiants cationiques non.

      Je trouve également que cet après-shampoing s’émulsionne extrêmement bien et se rince également très bien.

      J’espère que tu vas réussir à visionner la photo.

  11. mlk dit :

    Colchique, tu me fais rire avec ta jolie histoire de sikhs
    J’espère, que tu ne les caches que lorsque que tu es à court d’as;)
    Merci aussi et surtout de prendre le temps de nous donner tes impressions et ressentis avérés
    par tes expérimentations

  12. Felicie Togni dit :

    colchique je découvre ton blog avec plaisir , j’ avais renoncé à mes soins cheveux home made , après quelques désillusions avec le btms et le ce, ta recette me donne envie de reprendre mes tests , merci pour le partage

    • Felicie, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Oui, pour moi c’est que du bonheur d’avoir supprimé le BTMS et le CE.

      Je te conseille fortement de reprendre tes tests.

      Le coco caprylate est également un ingrédient que je trouve merveilleux dans les soins capillaires.

      • Felicie Togni dit :

        oui colchique , le coco caprilate à l’air de bien tenir ses promesses sur l’effet gainant et brillance du cheveux ,par contre sur le visage je trouve le finit non gras mais un peu satiné et je n’apprécie pas !! j’attends ma commande d’amigel ( que je vais tester aussi ) et je m’y mets , bon dimanche

      • Felicie, oui, comme toi je n’apprécie pas du tout le coco caprylate dans les produits pour la peau. Pour moi c’est clair, le coco caprylate est à réserver aux produits capillaires.

        Tu as bien fait de commander de l’amigel, car je trouve cet ingrédient bien plus intéressant que la gomme de xanthane.

        Je te souhaite également de passer un très bon dimanche.

  13. feerose dit :

    j’ai reçu l’amigel , donc ce matin j’ai fais ta recette colchique ,avec quelques petites modifications :

    bv de tucuma à la place de la lanoline , et une partie de l’eau remplacée par de l’hydrolat de camomille ( mes cheveux sont blonds)

    j’étais toute ravie de pouvoir l’essayer demain matin , sauf que ma maman vient de passer , elle a les cheveux très secs et du coup m’a embarqué le masque !!! plus qu’a recommencer demain …

    • Feerose, lol ! Je ne suis pas surprise que ta mère soit partie avec ton après-shampoing.😉

      Je pense que le beurre de tucuma peut remplacer le beurre de cacao mais pas la lanoline. D’ailleurs, je ne te conseille pas d’augmenter le dosage de beurre dans ma recette, sous peine d’obtenir un après-shampoing qui alourdisse les cheveux.

      Tu peux te procurer de la lanoline dans les pharmacies qui font leurs préparations et également chez The Soap Kitchen :

      http://www.thesoapkitchen.co.uk/

      Pour moi, rien ne peut remplacer la vraie lanoline.

      Si tu ne peux pas te procurer de la vraie lanoline, sachant que pour moi les effets ne seront pas aussi bénéfiques, je te conseille de la remplacer par du palmitate d’isopropyl (rupture du stock chez les Utiles de Zinette) ou du myristate d’isopropyl.

      http://lesutilesdezinette.com/it/additivi/568-luz-ipp-palmitate-d-isopropyl-lubrifiant-solvant-emollient-250-ml-hors-stock-.html

      http://www.aroma-zone.com/aroma/Fiche_chimie_Myristate.asp

      Si tu es pressée, tu peux exceptionnellement remplacer le dosage de lanoline en rajoutant 2 % de coco caprylate pour obtenir un effet silicone plus soutenu.

      Ci-dessous, des liens que je trouve très intéressants concernant la lanoline, dont un ingrédient (lanolin alcohol) que j’aimerais bien trouver chez les fournisseurs français.

      http://www.makingcosmetics.com/Lanolin-Alcohol-p90.html

      http://leflacon.free.fr/ingredient.php?fiche=827

      http://www.observatoiredescosmetiques.com/ingredient-cosmetique/lanolin-alcohol-1264.html

      Ci-dessous, un lien très intéressant sur la lanoline et ses dérivés :

      http://labelbluecosmeto.canalblog.com/archives/2009/10/10/15371947.html

      Je te déconseille de faire ton après-shampoing avec un hydrolat pour deux raisons. La première raison c’est qu’il y a plus de minéraux dans de l’eau de source et les minéraux c’est bon pour la vitalité et la tonicité des cheveux. La deuxième raison, c’est parce que l’hydrolat de camomille a me semble t-il un pH plus bas que l’eau de source, ce qui risque de te donner un après-shampoing trop acide, donc agressif pour les cheveux sur le long terme.

      De plus, pour accentuer la blondeur, je ne pense pas qu’il faille utiliser un actif comme la camomille dans un produit qui se rince.

      Pour accentuer la blondeur de tes cheveux, je te conseille plutôt de faire une décoction de fleurs de camomille avec de l’eau de source et de la verser sur tes cheveux après avoir rincé l’après-shampoing et épongés tes cheveux.

      • Felicie Togni dit :

        colchique , merci que de bons conseils !! et de liens instructifs ;
        je t’avoue que l’idée d’augmenter les bv , me paraissait pas très judicieuse , mais bon je me suis focalisée sur l’idée lanoline étant un co émulsifiant comme le bv de tucuma , remplacement de l’un par l’autre , erreur de ma part ….
        grâce à tes liens , me voici presque incollable sur les bienfaits de la lanoline .

  14. Coccinelle dit :

    Merci pour ces liens très instructifs ! Ce serait bien de mettre un lien chez les Céphée vers toutes ces infos …

  15. emadra dit :

    Colchique, j’ose l’écrire dans mes bras belle fée du cheveux.

    Et suis honteuse de ne jamais prendre le temps de venir papoter dans ton très confortable salon pourtant bien accueillant🙂
    J’adore que l’on prenne soin de ses cheveux comme toi.

    Petite, j’étais le contraire de toi, j’avais des cheveux très très longs, sous les fesses, et ma mum jouait à la poupée avec ma tignasse.
    Une natte un jour, un chignon le lendemain …. c’était un supplice.
    Puis un jour, après le calvaire du shampooing hebdomadaire, impossible de les démêler.
    Et l’on m’a emmené chez le coiffeur pour retirer les noeuds.
    Ma providence😉
    La coiffeuse a certainement décrypté mon regard de supplication car elle m’a coupé les cheveux à hauteur des épaules.
    C’est ainsi, que mon autonomie « cheveulesque » est née, j’avais une dizaine d’années🙂

    Mais je m’égard là !

    Ta recette est une splendeur pour dompter ma tignasse.
    J’ai simplement adapté avec les actifs que mes cheveux affectionnent.
    Puis j’ai appliqué sur cheveux humides en avant shampooing.

    Peux-tu le croire, après 2 shampooings, aucun démêlage et séchage à l’air libre.
    Mes cheveux étaient brillants avec volume et quelques ondulations.
    Aucun gras …

    Habituellement, je dois les peigner longuement à cause des noeuds !
    Avec invariablement le séchoir …

    Je constate que nous avons chacune nos ingrédients chéris.
    Par exemple, le coco caprylate n’apporte rien de bon sur mes cheveux.
    En revanche l’IPP dosé à 4 ou 5% c’est le nirvana.
    D’ailleurs, il est de nouveau disponible chez Zinette.

    Merci infiniment pour tes recherches cheveux que tu partages
    A bientôt

    • Coucou Emadra,😉

      Merci beaucoup pour ton message qui me fait très plaisir.

      Tes souvenirs d’enfance capillaires m’ont éveillé des souvenirs, lorsque j’enviez les cheveux longs de certaines de mes camarades d’êcole. Je me souviens qu’elles vivaient également un calvaire lors du coiffage et qu’elles auraient bien aimé aller chez le coiffeur pour se faire couper les cheveux.

      Chez moi le problème était tout le contraire. Je rêvais d’avoir des cheveux longs et mes parents m’envoyaient chez le coiffeur dès que mes cheveux dépassaient 5 cm. J’ai dû attendre l’âge adulte pour enfin avoir des cheveux longs.

      Je suis très contente que ma recette te plaise. C’est une recette à adapter en fonction des besoins de ses cheveux, ce que tu as bien eu raison de faire. C’est une recette qui peut être utilisêe en masque avant shampoing, en après-shampoing, en crème coiffante sans rinçage, en crème pour le visage et en crème pour le corps. C’est une base de recette qui me plaît beaucoup et qui je pense, peut permettre à une personne qui n’a pas le temps de faire une seule crème de soin.

      Oui, donc je te crois et je suis certaine que tu as apprécié l’application en avant shampoing de cette crème que tu as adapté à ta nature de cheveux.

      J’adore l’IPP (INCI : isopropyl palmitate) dans les crèmes pour le visage. Merci beaucoup à Zinette qui nous propose cet ingrédient à la vente. Je n’ai pas testé suffisamment longtemps l’IPP dans les produits capillaires, car le coco caprylate m’apporte l’effet silicone gainant que je recherche à cause des colorations chimiques. La prochaine fois je testerai donc l’IPP à ton dosage à la place du coco caprylate.

      Au paisir de te lire à nouveau.

  16. emadra dit :

    Mince à la suite d’une fausse manip. mon long commentaire est mangé, gloup !
    Colchique, peux-tu le récupérer, merci beaucoup

  17. emadra dit :

    Tu es une fée informatique aussi😀

    Effectivement, l’on souhaite toujours ce que nous n’avons pas lorsque nous sommes enfant.
    Heureusement que nous sommes adultes maintenant pour effectuer nos choix cheveux … 😀

    Surtout, ta formule ne laisse aucun résidu gras sur le cheveux ni ne les fait regraisser plus rapidement.
    Pourtant les miens sont mixtes.
    Je précise que j’ai conservé le même pourcentage phase huileuse que toi, voir un peu plus avec mon % d’IPP.

    Mes cheveux sont également colorés pour faire fondre la neige éternelle au sommet😉
    Et depuis le début d’année dernière, j’ai découvert la coloration semi-végétale.
    Une révélation, car terminé les gratouillis sur le cuir chevelu après chaque coloration.
    Malgré mes cheveux épais, la couleur tient parfaitement bien et vire beaucoup moins rapidement qu’auparavant.
    De plus, la couleur fait beaucoup plus naturel.
    Ainsi que les pointes beaucoup moins sèches.
    Le seul bémol : le temps de pose beaucoup plus long … presque 1 heure !

    A bientôt

    • Emadra, j’avais les cheveux noirs et avec l’âge blancs si je ne les colore pas.

      Pour obtenir un noir ébène seule couleur de cheveux qui me va bien, je suis obligée d’opter pour du chimique en coloration permanente. Je minimise les dégâts des colorations chimiques, en rajoutant une huile dans le flacon de couleur et en appliquant la teinture deux heures après la pause d’un masque à base de beurre de karité.

  18. emadra dit :

    Tu sais Colchique, ma coloriste a également énormément de cheveux blancs et ils sont colorés en noir ébène pourtant ils sont épais et gros.
    Ils sont magnifiques de brillance et c’est une coloration semi-végétale permanente comme pour moi.

    Phyto a une très belle gamme de colorations végétales et très efficace.
    http://www.phyto.fr/index.php/categories/coloration.html

    Tu as énormément de constance et de patience pour réaliser forcément très régulièrement ce process fastidieux avant et pendant chaque coloration.

    • Emadra, je ne trouve pas ma routine avant teinture fastidieuse. J’ai besoin d’un masque avant shampoing uniquement avant de me teindre les cheveux, alors que certaines personnes ont besoin d’un masque avant shampoing toutes les semaines. Rajouter un peu d’huile dans mon flacon de teinture n’est pas fastidieux non plus.

      Ci-dessous, le lien de mon masque avant shampoing que je trouve très efficace :

      https://cosmeticshomemadecolchique.wordpress.com/2011/12/06/masque-cremeux-avant-shampoing/

      Merci beaucoup pour le lien vers cette teinture que je connaissais mais que je n’ai jamais acheté car je ne lui trouve rien de mieux que toutes les autres teintures chimiques. J’ai testé des teintures comme Casting qui m’ont piqué et asséché le cuir chevelu ainsi que les cheveux et qui en plus ne couvraient pas parfaitement mes cheveux blancs, alors que je suis très contente de Belle Color.

      Ci-dessous, la liste des ingrédients des teintures Phyto Color et on peut constater que cette teinture n’est pas naturelle.

      source : http://www.beaute-test.com/phyto_color_phyto.php

      Lait révélateur : aqua hydrogen peroxide ceteary alcohol ceteareth-33 phosphoric acid oxyquinoline sulfate.
      Crème colorante 7C : coreopsis tinctoria extract rubia tinctorum root extract ceteary alcohol ammonuim hydroxide propylene glycol ceteareth-25 ceteth-2 peg-2 rapeseedamine peg-4 rapeseedamide carbomer zea mays glycine soja arginine acacia concinna polyquaternium-22 ethanolamine soduim sulfit parfum tetrasodium edta ascorbi acid sodium hydrosulfite +/- (4-chlororesorcinol 2-amino-4-hydroxyethylaminoanisole sulfate n-phenyl-p-phenylenediamine sulfate p-amino-o-cresol 1-naphtol n4 n4bis hydroxyethyl-p-phenylenediamine sulfate m-aminophenol 2-metylresorcinol p-aminophenol p-toluenediamine sulfate).
      Soin après-couleur : aqua cetearyl alcohol dipalmitoylethyl hydroxyethylmonium methosulfate ceteareth-20 cetyl alcohol dimethicone cetrimonium choride amodimethicone trideceth-12 decyl polyglucos benzophenone-4 citrus dulcis guar hydroxypropyltrimonium chloride tetrasoium edta citric acid mimonene phenoxyethanol parabens (ethyl methyl propyl butyl isobutyl)

      Ci-dessous, les avis des mécontents de cette teinture :

      http://www.beaute-test.com/phyto_color_phyto.php?listeavis=12

Les commentaires sont fermés.