Crème épaisse eau dans l’huile avec 20 % de phase huileuse

Merci beaucoup Alikea de m’avoir permis de découvrir l’émulsifiant Polyglycéryl-3 Diisostéarate.

Alikea est une des participantes que j’adore lire sur le forum les Céphée Natur’elles, voir lien ci-dessous :

http://cephee-naturelles.bbactif.com/

Alikéa est également un membre auteur sur le blog Potions et chaudron, voir lien ci-dessous :

http://potionchaudron.canalblog.com/

J’ai fait deux crèmes avec l’émulsifiant Polyglycéryl-3 Diisostéarate et cet article concerne la première crème que j’ai faite avec cet émulsifiant. Cette première crème semble mieux convenir à ma peau très mature que ma seconde crème.

Ma seconde crème qui fera l’objet d’un prochain article, me parait convenir à des peaux plus jeunes, sauf à mon avis les peaux grasses auxquelles je ne conseille pas une préparation eau dans l’huile même faiblement dosée en phase huileuse.

Le Polyglycéryl-3 Diisostéarate est un émulsifiant que je ne trouve pas en vente pour les particuliers. On peut trouver par contre un émulsifiant vendu aux particuliers, qui permet également de faire des émulsions eau dans l’huile avec une phase aqueuse importante et qui s’appelle le Polyglycéryl-3 Polyricinoleate.

Ci-dessous, des liens concernant le Polyglycéryl-3 Diisostéarate et le Polyglycéryl-3 Polyricinoleate :

http://shop.copaiba.info/index.php?page=shop.product_details&flypage=flypage.tpl&product_id=143&category_id=12&option=com_virtuemart&Itemid=1&vmcchk=1&Itemid=1

http://www.dr-straetmans.de/en/products/productdescription_dermofeel_pr.php

http://www.dr-straetmans.de/en/products/productlist.php

http://www.observatoiredescosmetiques.com/ingredient-cosmetique/polyglyceryl-3-diisostearate-1521.html

http://www.truthinaging.com/ingredients/polyglyceryl-3-diisostearate

Le Polyglycéryl-3 Diisostéarate se présente sous forme d’un liquide visqueux.

Je n’ai pas réussi à faire cette préparation au fouet main ; j’ai donc utilisé un mixeur plongeant de la marque Bamix muni de l’accessoire émulsionneur.

Pour ce genre de crème eau dans l’huile, je vous conseille de tester le pH de la phase aqueuse avant la préparation de l’émulsion et d’éviter les ajouts à froid.

Je trouve que cette crème très blanche et épaisse ressemble visuellement à la crème Nivea conditionnée dans une boîte en métal bleu et ce qui est rigolo, c’est que quand on la regarde, on a l’impression que c’est une crème uniquement pour peau très sèche alors que pas du tout.

L’étalement sur la peau de mon visage de cette crème, me fait penser au cold cream de chez Mustela que j’utilisais dans ma jeunesse l’hiver pour affronter les journées venteuses.

A l’application, le premier contact me fait penser à la fameuse crème Nivea dont je parle plus haut. Par contre, ma crème pénètre très rapidement et laisse ma peau mate contrairement à la crème Nivéa que je ne trouve pas pénétrante et qui me laisse la peau grasse.

Le jour, je pense qu’il vaut mieux privilégier l’hydratation de la peau et la nuit privilégier le côté nourrissant et les actifs. Pour la nuit, je trouve que ce style de crème eau dans l’huile doit permettre un meilleur profit pour la peau des actifs qu’une crème huile dans l’eau.

En résumé, je trouve que cette crème est une excellente crème de nuit, car je la trouve très nourrissante et très pénétrante sans effet gras sur la peau, mais tout de même légèrement moins hydratante qu’une crème huile dans l’eau.

Je trouve que cette crème eau dans l’huile doit par contre convenir pour le jour comme pour la nuit à une peau sèche.

Je trouve ma crème très émolliente et très confortable.

Je n’ai pas testé le Polyglycéryl-3 Palmitate, mais je remarque que le Polyglycéryl-3 Diisostéarate m’apporte l’émollience que m’apporte la vraie lanoline (voir le commentaire d’Alikea du lien ci-dessous) :

http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2012/04/22/24077617.html#comments

Je n’ai rajouté aucun humectant dans ma recette, car je pense que le sulfate de magnésium réhydraté est un humectant. Le sulfate de magnésium réhydraté sert également de stabilisant dans ce genre d’émulsion.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sulfate_de_magn%C3%A9sium

Cette crème est la seule crème eau dans l’huile où un humectant ne me cause aucune gêne bien au contraire, car la phase aqueuse est importante. Grâce au sulfate de magnésium combiné à ma phase aqueuse importante, ma crème apporte une bonne hydratation à ma peau, même si je trouve que mes crèmes huile dans l’eau en apporte plus.

Je suis très contente d’avoir eu l’occasion de tester l’émulsifiant Polyglycéryl-3 Diisostéarate, car c’est tout à fait un émulsifiant qui me semble très bien convenir pour mes crèmes de nuit avec une phase huileuse faible, car l’effet nourrissant juste ce qu’il faut pour ma peau normale, se fait plus en profondeur qu’avec une crème huile dans l’eau.

J’ai également la nette impression que le Polyglycéryl-3 Diisostéarate, est un émulsifiant à choisir si on désire une meilleure pénétration des actifs.

 

Recette :

Phase aqueuse

77,3 % eau de source

1 % sulfate de magnésium réhydraté

0,2 % amigel

Phase huileuse

4 % beurre de kokum

3 % huile de rose musquée

2 % huile de jojoba

3 % squalane

3 % P3D (polyglycéryl-3 diisostéarate)

5 % olive protection (sorbitan olivate)

Ajouts à mettre avant la sortie du bain marie après le mélange des deux phases

0,5 % vitamine 4

0,5 % phénoxyéthanol

0,5 % huile essentielle de petit grain bigarade

 

 

 

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Recettes visage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Crème épaisse eau dans l’huile avec 20 % de phase huileuse

  1. sylvie dit :

    felicitations pour cette creme qui est vraiment bien,dommage que cet emulsifiant ne soit pas vendu aux particuliers,ma peau mature devrait l apprecier!!avoir une creme nourissante qui ne graisse pas trop c est le top,j ai teste la lanoline dont tu parlais dans un autre article et j aime beaucoup ,j ai fait un baume que j utilise le soir si il fait plus frais ,je pense que cet hiver il sera parfait surtout avec le vent qui desseche ma peau.en tout cas merci pour cet article qui me fait cogiter.bises et bon été.

    • Sylvie, c’est une crème qui ne laisse aucune sensation de gras sur la peau et laisse la peau mate.

      Après l’application de cette crème sur mon visage, j’ai l’impression que toute la crème est à l’intérieur de ma peau et en plus ce n’est pas une crème filmogène. C’est justement le côté non filmogène de ma crème qui m’intéresse pour une crème de nuit et qui ne me plaît pas pour une crème de jour.

      Je trouve que ma crème ressemble à un cold cream pas gras.

      Je pense que cette crème matiferait même une peau grasse, mais je ne la conseille tout de même pas à une peau grasse, car je la trouve plus nourrissante qu’une crème huile dans l’eau avec le même pourcentage de phase huileuse. C’est aussi ce côté plus nourrissant en profondeur qui m’intéresse pour une crème de nuit.

      On peut trouver du P3R que je n’ai pas encore testé chez Copaiba et j’aurais tendance à penser qu’il pourrait être utilisé à la place du P3D.

  2. Alikéa dit :

    Eh bien je pense qu’il n’aurait jamais pu être aussi bien mis en pratique cet émulsifiant ! Merci beaucoup pour cet essai, je trouve ta crème magnifique, elle ressemble beaucoup à la Nivéa bleue en effet, mais je suis certaine qu’elle est bien plus plaisante sur la peau.
    Quelle belle formule ! Tu l’as vraiment bien amadoué !

    Bises, Alikéa.

    • Coucou Alikéa et merci beaucoup de m’avoir fait connaître cet émulsifiant.

      Je suis très contente de lire ton commentaire, car tu connais le P3D contrairement à moi qui le découvre.

      Gros bisous

  3. mlk dit :

    Magnifique crème Colchique
    Michèle, Venezia, Irène, Lolitarose et moi même avions testé le P3R, il ne donne pas le même rendu que tu sembles trouver au P3D, ni même la texture
    Le P3r, est « comme étiré » un peu comme une laque et l’émulsion reste assez souvent liquide
    Mais, comme toi, nous avons pu constater tout le bénéfice apportée aux peaux matures
    Je le trouve difficile à manier, ce qui ne semble pas être le cas du P3D
    PPP? en est très friande et pour elle, j’avais utilisé cet émulsifiant avec amigel et ester de sucre
    Je pense que tu peux lire ses conclusions sur son blog
    j’adore les formulations du Dc Straetmans très « ecofriendly »;)
    Je pense aussi que le P3R, s’accommoderait bien de l’alcool de lanoline
    je vois, que tu accompagnes le P3D de sorbitan olivate, un autre huile dans eau à sensation aqueuse
    Michèle, a testé le P3R avec cire de ricin et obtenu une crème, mais l’effet restait un peu bizarre
    J’aime bien les nouveaux joujoux et si en plus ils véhiculent au mieux les actifs, merci Colchique

    • Mlk, oui, j’avais déjà eu l’occasion de lire et de voir vos préparations avec le P3R.

      Dès que j’ai du P3R je le testerai un peu de la même manière que j’ai testé le P3D, car ces émulsifiants me semblent avoir quelques ressemblances.

      Je pense que je n’aurais rien obtenu de bon sans le sufate de magnésium réhydraté et un très bon mixeur.

      Oui, moi aussi j’aime beaucoup m’amuser avec un super nouveau jouet comme le P3D, un émulsifiant qui est très différent de tous ceux que j’ai pu utiliser jusqu’à présent.

  4. sylvie dit :

    bon ce P3D semble une merveille!!!!je ne sais pas ou le trouver mais bon….il est clair qu une creme qui ne laisse pas de sensation de gras mais nourrit la peau ,un cold cream non gras que de bonnes choses pour ma peau seche et mature…vraiment colchique chaque fois que je te suis dans tes posts je ne suis pas deçue.merci

  5. venezia1 dit :

    Bonjour Colchique,

    Comme Mlk l’a très bien souligné, nous avons beaucoup œuvré avec le P3R, merveilleux hydratant, Le P3D semble plus simple à manipuler car le P3R donne souvent du fil à retordre en raison de ce que j’appelle « l’effet ripolin ». Tu sembles avoir obtenu une vraie belle crème, alors qu’avec le P3R le résultat flirte plutôt avec un lait, sauf Mlk qui réussit à obtenir une texture gélifiée.

    J’ai fait une nouvelle tentative- non postée- avant de partir en vacances en ajoutant -très peu- de gomme acacia en plus de l’amigel. j’ai eu très peur car au début, la texture était encore plus filmogène mais au bout de deux ou trois jours, au contraire, elle s’est apprivoisée. J’ajoute aussi un ester de sucre et de la cire n2.
    Ce type de crème est de loin celui qui me réussit le mieux,quand j’en utllise, je ne mets même pas de crème de nuit oude sérum ; à la mer je l’ai utilisée pour réhydrater la peau -du visage- après le bain.

    • Bonjour Venezia,

      Oui, j’avais vu vos recettes.

      Je n’est pas encore testé le P3R.

      Avec le P3D j’ai obtenu une crème moins hydratante qu’avec les émulsifians huile dans l’eau. Par contre, grâce au P3D j’ai vraiment obtenu ce que je désirais, c’est-à-dire une crème eau dans l’huile très peu grasse qui nourrit ma peau en profondeur.

      Maintenant que j’ai testé le P3D, je ne peux plus concevoir une crème de nuit sans cet émulsifiant ou un autre capable de donner également une crème eau dans l’hule avec une phase huileuse faible.

      Il me tarde que tu postes sur ton blog ta nouvelle tentative avec le P3R.😉

  6. nilou dit :

    Quelle crème magnifique, Colchique ! On a envie d’y plonger les doigts dedans ! :o)

  7. Ato dit :

    Très belle texture mais avec seulement 20% de phase aqueuse c’est toujours une recette huile dans l’eau ! ( pour les 2 recettes )

  8. Ato dit :

    je voulais dire 20% de phase huileuse bien évidemment

  9. Baptiste Sylvia dit :

    Bonjour,
    Le P3R est-ce le même émulsifiant que l’émul’minute d’A-Z?
    Merci et bonne journée.

Les commentaires sont fermés.