Crème coiffante à l’huile de palmiste et aux protéines d’avoine hydrolysées

Michele du Blog Potions et Chaudron m’a fait découvrir l’huile de palmiste brute du Bénin, voir lien ci-dessous :

https://cosmeticshomemadecolchique.wordpress.com/2012/05/19/creme-visage-peau-mature-a-lautruche-et-a-lhuile-de-palmiste/

Grâce à Swahily, je découvre maintenant l’huile de palmiste brute du Ghana et j’en suis ravie, car j’ai beaucoup de mal à concevoir un produit cosmétique sans les bienfaits d’un corps gras originaire de l’Afrique pour avoir un résultat qui me donne le plus de satisfaction possible.

Les huiles de palme et de palmiste brutes sont des huiles de qualité aussi bien pour les soins que pour l’alimentation, contrairement aux huiles de palme et de palmiste issues du raffinage ou hydrogénées.

L’Afrique est le berceau du palmier aux huiles.

On trouve des huiles de palmiste également en Asie et là il me semble qu’il doit falloir être beaucoup plus vigilants si on veut s’en procurer, car en Asie, je pense qu’on doit trouver beaucoup plus d’huiles du palmier raffinées et hydrogénées que brutes, car l’Asie est apparemment le plus grand producteur mondial d’huiles du palmier que l’on trouve dans une grande majorité des produits alimentaires des supermarchés.

Je vous conseille de lire la liste des ingrédients des produits vendus dans les rayons alimentaires des supermarchés et vous verrez que vous trouverez des huiles de palmier même dans des produits alimentaires dans lesquels les corps gras n’ont rien à y faire.

Ma manière de lutter contre la déforestation, c’est de bien regarder les étiquettes des produits alimentaires que j’achète, en laissant dans les rayons tous ceux qui contiennent des graisses végétales, car sous l’appellation graisse végétale peut se cacher huiles de palmier raffinée.

J’utilise l’huile de palmiste raffinée pour faire mes savons, car dans ce cas précis je lui trouve toute son utilité. Dans l’année je mange plusieurs fois par jour et je fais de temps en temps des savons ; ma conclusion est donc que ce ne sont pas les personnes qui font du savon qui font le bonheur des gros industriels.

Ci-dessous, des liens que je trouve intéressants :

http://www.youtube.com/watch?v=b0o8QtQhDLk&list=UUFcRCAn2PX7SBnIBEm1yfMw&index=4&feature=plcp

http://www.memoireonline.com/01/09/1856/Transformation-traditionnelle-et-commercialisation-de-lhuile-de-palmiste-cas-de-la-region-maritime.html

http://www.bartmaes.tk/fr/huile-de-coco-et-de-palme-rouge.html

L’huile de palmiste du Ghana de couleur miel que m’a fait parvenir Swahily était liquide et conditionnée en flacon à cause des températures caniculaires de l’été. J’ai reconditionné cette huile de palmiste dans un pot en verre et je l’ai mise au réfrigérateur.

Cette huile de palmiste a une odeur d’amande grillée  que je trouve très gourmande.

Qu’est ce que j’aimerais voir un palmier aux huiles chargé de fruits, goûter le fruit orange qui donne l’huile de palme pour connaître son goût et me régaler en mangeant l’amande qui donne l’huile de palmiste.

Bien entendu, il est hors de question que j’utilise pour faire des savons l’huile de palmiste du Ghana de Swahily que je trouve merveilleuse pour la peau et les cheveux ; je réserve cette huile aux cosmétiques.

Il m’a suffit de  mettre un peu de cette huile de palmiste sur ma peau et mes cheveux, pour me rendre compte qu’elle est très pénétrante, très émolliente et repulpante.

C’est une huile qui laisse immédiatement après son application ma peau satinée, mate et très souple.

Ci-dessous, deux photos de l’huile de palmiste que j’ai utilisé pour cette recette et une photo de l’article que j’ai fait concernant l’huile de palmiste brute que j’ai utilisé en savonnerie :

https://cosmeticshomemadecolchique.wordpress.com/2012/07/20/savons-cremeux-a-la-rose/

 

J’ai ajouté à ma recette comme actif, des protéines d’avoine hydrolysées pour renforcer l’élasticité de mes cheveux. ; merci beaucoup Swahily pour ce cadeau que j’apprécie beaucoup ainsi que les magnifiques savons que tu m’as offert.

Les shampoings au jaune d’œuf contiennent beaucoup de protéines, mais les protéines non hydrolysées n’ont pas la capacité de pouvoir pénétrer à l’intérieur des cheveux car elles sont trop grosses. Les protéines du jaune d’œuf va se contenter d’agir à la surface du cheveu.

Les protéines hydrolysées sont des protéines qu’on a coupé en petits morceaux pour qu’elles puissent pénétrer dans le cheveu afin de le réparer et le rendre plus élastique.

Il me semble très important qu’un produit cosmétique qui contient des protéines soit très hydratant avec une phase aqueuse importante ; voir les liens ci-dessous.

http://beautiful-boucles.com/les-traitements-capillaires-aux-proteineskeratine-peuvent-ils-reparer-nos-cheveux-de-linterieur/

http://www.cheveux-boucles.org/2010/10/maintenir-lequilibre-proteines.html

http://www.labos.upmc.fr/lip/spip.php?article90

Cette crème coiffante ne laisse aucune sensation de gras sur mes cheveux car elle est immédiatement absorbée.

Grâce à cette crème coiffante, mes cheveux sont repulpés, regonflés, nerveux, doux et faciles à coiffer.

Recette :

Phase aqueuse

68,3 % eau de source

5 % glycérine végétale

0,2 % amigel

 Phase huileuse

4 % beurre de kpangnan

8 % huile de palmiste

5 % Olivem 1000

3 % coco caprylate

Ajouts à froid

5 % protéines hydrolysées d’avoine

0,5 % vitamine E

0,5 % phénoxyéthanol

0,5 % huile essentielle de menthe verte

1 goutte de colorant alimentaire bleu

 

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Recettes cheveux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour Crème coiffante à l’huile de palmiste et aux protéines d’avoine hydrolysées

  1. Marie-Neige dit :

    Quelle belle crème. Tu as bien de la chance de pouvoir t’approvisionner de cette belle huile si précieuse. bisous.

  2. mlk dit :

    Comme avec le karité, l’huile de palmiste nous fait aussi voyager à la découverte des pays et savoirs faire africains
    Les terroirs et savoirs
    Encore une très belle texture Colchique pour cette crème dont j’enduirais bien volontiers mes cheveux mais aussi mon corps
    La marque leonor greyl, emploie beaucoup l’huile de palme pour la beauté des cheveux, laquelle je ne saurais te dire, vu que je n’ai trouvé l’inci
    Moi, je me suis rendu compte dernièrement qu’une lichette de véritable huile de coco à la suite de mon lait coiffant, embellissait encore plus et assouplissait à merveille mes cheveux
    Alors, je vais essayer aussi avec la palme
    merci

    • Mlk, merci beaucoup pour ton commentaire.

      J’utilise également cette crème sur mon visage avec beaucoup de bonheur. Oui, c’est une crème qui convient aussi bien à ma peau qu’à mes cheveux.

      Son parfum Hollywood chewing gum et sa couleur menthe glaciale sont très appréciables avec la canicule qui n’en finit pas.

      Oui, je te conseille de tester l’huile de palmiste, car je la trouve diffėrente de l’huile de coco.

    • Mlk, au réfrigérateur, l’huile de palmiste ne devient pas aussi dure que l’huile de coco.

      L’huile de palmiste et le beurre de karité mis au réfrigérateur se comporte un peu de la même manière, c’est-à-dire qu’on dirait des crèmes solides qu’on peut prélever avec une cuillère, contrairement à l’huile de coco ou au beurre de cacao qui deviennent durs comme de la pierre.

  3. mlk dit :

    Tout à fait Colchique
    Les derniers jours de canicule, mon huile indienne de coco était fluide à ° ambiante
    Je ne mets pas mon beurre de coco au réfrigérateur et il est souple, ce n’est pas la végétaline hein!
    Bon week end à toi

  4. michele dit :

    Ah colchique comme je suis contente de lire que Swahily commercialise dorénavant l’huile de palmiste non raffinée. C’est l’une des façons de s’affranchir des questions éthiques par rapport aux palmiers à huile.

    En attendant d’en ramener d’Afrique, je m’étais procuré chez Aromantic une palmiste raffinée mais certifiée bio, ce qui apporte aussi un peu de soulagement.

    Cette huile a une nette différence d’avec le coco c’est qu’elle contient aussi pas mal d’acide oléique. Outre l’acide laurique qui fait leur spécificité à toutes deux, un peu plus d’acides gras insaturés fait une différence notable que tu as pu remarquer.

    Tu es la première blogueuse chez qui j’avais lu cette préférence que j’avais aussi expérimentée en savonnerie et chez une de mes amies qui ne jure que par la palmiste pour ses plantes de pieds. Elle la trouvait plus efficace que le karité contrairement à moi.

    Je pense que s’il n’y avait qu’un seul actif capillaire à avoir, ce devrait être les protéines hydrolysées.
    Pendant longtemps il n’y avait que le sea silk mais à présent tous les fournisseurs en proposent de différentes provenances.
    Et c’est heureux.

    Encore bravo pour ce joli soin girly : vert et rose!

    • Michele, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Oui, moi aussi je suis très contente de voir qu’un fournisseur français peut enfin nous permettre de commander de l’huile de palmiste.😉

      Comme toi, j’ai pu constater que l’huile de palmiste est très diffėrente de l’huile de coco.

      Je trouve l’huile de palmiste encore plus efficace que le beurre de karité au niveau de l’émollience et du repulpant.

      Je trouve également que l’huile de palmiste pénètre plus rapidement dans mes cheveux et ma peau que le beurre de karité.

      Je ne suis pas du tout étonnée que ton amie ne jure que par la palmiste pour ses plantes de pieds.😉

      Je partage complētement ton avis au sujet des protéines hydrolysées.

  5. Irène dit :

    Je crois que je vais rapidement aller rendre visite à la délicieuse Swahily et ses produits que j’aime beaucoup.
    Merci pour cette formule, et ton avis.
    Très beau soin, bravo !

  6. venezia dit :

    Ma chère Colchique,
    je te décerne le titre de reine des après-shampoings. Grâce à toi je me suis réconciliée avec l’olivem. Il faudra que j’ajoute à ma liste l’huile de palmiste.

    Ton choix de la menthe, c’est pour la fraîcheur de son parfum ou pour d’autres raisons?

    PS j’ai toujours un mal fou à te laisser de scommentaires, car le site ne cesse de me demander des mots de passe! donc je suis obligée de passer par une autre adresse mail (et je supprime tout autre lien)

    • Venezia, merci beaucoup pour ton commentaire.

      C’est bizarre ce problème rencontré pour poster ; donc je rajoute le lien de ton blog dans mon message.

      http://princesseaupetitpois.over-blog.com/

      Je suis très contente de lire que tu t’es réconciliėe avec l’Olivem 1000, car je trouve cet émulsifiant génial.

      J’ai choisi l’huile essentielle de menthe verte, uniquement pour son odeur de chewing gum à la chlorophyle que j’adore et qui s’accorde très bien avec la couleur bleue de ma crème.

  7. Yan dit :

    J’utilisais avant de l’Olivem 1000, J’ai découvert il y a déjà quelques mois un émulsifiant qui s’appelle la Cutina (totalement naturel), qui ne laisse AUCUN film sur la peau et permet aux actifs cosmétiques de vraiment bien pénétrer.

    • Yan, tout comme l’Olivem 1000, l’émulsifiant Cutina est un émulsifiant rebaptisé.

      L’émulsifiant Cutina c’est le glycéryl stéarate SE que je connais, que j’apprécie beaucoup et que j’ai utilisé plusieurs fois dans mes préparations cosmétiques.

      J’aime beaucoup le glycéryl stéarate SE comme beaucoup d’autres émulsifiants dont je ne vais pas faire la liste, mais mes cheveux ont une préférence très marquée pour l’Olivem 1000 (INCI : cétéaryl olivate, sorbitan olivate).

  8. emadra dit :

    Ah tu es une belle tentatrice toi aussi😉
    Michèle m’avait déjà encensé tous les bienfaits de cette huile, notamment dans les savons.
    Et qui plus est, c’est également un trésor pour les cheveux.
    De plus, les couleurs de tes préparations sont toujours d’une beau vert très attirant.

    As-tu remarqué une certaine différence entre l’huile de palmiste brute du Bénin et celle du Ghana ?

    Ma Mlk, l’huile de palme de L. Greyl que j’ai utilisé au siècle dernier😉
    De mémoire ne contient pas que de l’huile de palme, mais je ne rappelle plus des autres ingrédients.
    En revanche, je me souviens très bien du très modeste résultat sur mes cheveux et du prix prohibitif😦

    • Emadra, oui, Michele aussi nous a donné une très belle recette de crème coiffante et d’ailleurs je mets tout de suite le lien de sa recette :

      http://potionchaudron.canalblog.com/archives/2012/08/31/24977935.html

      Ma crème est bleue turquoise.😉

      Oui, l’huile de palmiste est un trésor que je conseille fortement aussi bien dans les cosmétiques qu’en savonnerie.

      Entre l’huile de palmiste de Michele et celle que vend Swahily, je n’ai pas remarqué de différence au niveau soin. Il y a par contre une différence au niveau couleur et odeur. L’huile de palmiste de Swahily est un peu plus foncé que celle de Michele. L’huile de palmiste de Michele et de Swahily ont toutes les deux une odeur d’amande, mais je trouve que celle de Swahily a en plus une légère odeur de café.

      • emadra dit :

        Merci Colchique pour le lien vers la recette de Michèle.

        Autant pour moi, sur mon écran la couleur est plutôt verte.

        Merci énormément pour ton ressenti et ta précieuse déscription sur l’huile de palmiste que je vais devoir me procurer😉

  9. uwintije dit :

    quelle est le nom scientifique de l’huile de noix de palm(L’HUILE DE PALMISTE)

    • Uwintije, l’huile de palme est extraite du fruit du palmier et l’huile de palmiste est extraite de son noyau.

      Ces huiles sont vendues sous le nom huile de palme pour celle du fruit et huile de palmiste pour celle du noyau.

      Le nom scientifique du palmier c’est Elaeis Guineensis.

Les commentaires sont fermés.