Gel hydratant visage

Je considère cette recette comme un ratage, mais je la mets sur mon blog pour éviter à d’autres personnes la même déception que moi.

Difficile de profiter des soins lorsqu’il fait trop chaud et qu’on transpire. C’est en buvant du sirop de menthe avec une jolie couleur verte, que l’idée m’est venue de faire un soin à l’apparence aussi rafraîchissante que cette boisson.

J’ai choisi l’amigel, car je trouve que ce gélifiant demande un pourcentage plus faible que la gomme de xanthane pour obtenir une préparation gélifiée.

Malheureusement, je constate que dosé à 0,5 %, l’amigel m’a donné un gel qui a tendance à très légèrement pelucher.

Je précise que l’amigel dosé à 0,2 % pour stabiliser les phases aqueuses de mes émulsions ne me pose aucun problème bien au contraire.

A l’avenir, je me contenterai de gélifier uniquement les préparations lavantes comme par exemple les shampoings, où là je ne rencontre pas de problème vu que ce sont des produits qui sont en contact avec un détergent et de l’eau pour le rinçage.

Recette :

 

76,5 % eau de source

1 goutte de colorant alimentaire bleu

1 goutte de colorant alimentaire jaune

0,5 % amigel

3 % glycérine végétale

2 % miel de manuka

1 % vitamine C

0,5 % acide hyaluronique

5 % huile de palmiste

5 % huile d’autruche

5 % huile d’onagre

0,5 % vitamine E

0,5 % huile essentielle de menthe verte

0,5 % phénoxyéthanol

acide lactique pour rectifier le pH

 

 

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Recettes visage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Gel hydratant visage

  1. violette dit :

    en tout cas j’adore cette couleur est ce que tu « recycles » tes ratages ? tu en fais quoi ?

    • Violette, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Je ne recycle aucun ratage. Ce gel a fini dans la cuvette des WC.

      Je sais que ce n’est pas bien de jeter, mais j’ai encore les réflexes d’une génération qui a vécu dans une France où il n’y avait pas les problèmes qu’on connait aujourd’hui.

      • violette dit :

        colchique tu n’es pas si vieille que ca quand même ^-^
        si tu avais pu le recycler qu’est ce que tu aurais pu en faire ?

      • Violette, je pense que je n’aurais rien obtenu de bon en voulant recycler ce gel.

        Personnellement, je n’ai pas peur de l’expérimentation quand elle n’est pas dangereuse, car elle me permet de constater ce qui ne va pas pour mieux faire la fois d’après.

    • violette dit :

      et tu es vraiment tres forte pour bien refaire colchique !! ^-^

  2. belle couleur verte acidulée pour un ratage c’est réussi

    • Wistiti, Bizarre que ton message n’est pas apparu directement et que j’ai été obligé de l’approuver alors que tu as l’habitude de poster sur mon blog ! Incompréhensible parfois internet !

      Merci beaucoup pour ton commentaire.

      Oui, c’est dommage qu’à l’application je n’ai pas été aussi satisfaite que par le visuel et l’odeur du sirop à la menthe.

  3. michele dit :

    Tu dois avoir un pH cutané particulièrement acide Colchique pour que l’amigel peluche aussi.
    As-tu déjà eu la curiosité d’aller faire mesure ton pH cutané en institut?

    La couleur est sublime.

    • Michele, j’ai une peau normale à tendance mixte, donc je ne pense pas que le pH de ma peau soit acide.

      Mais vu que j’avais tellement chaud, peut-être que je transpirais en mettant mon gel sur ma peau et que ma transpiration était acide.

      Mon gel peluchait très peu, beaucoup moins que les gels vendus dans le commerce que j’ai pu tester.

  4. moune dit :

    J’ai aussi augmenté le % d’amigel, de crainte d’un déphasage. Bien que j’aie lu attentivemen les conseils et formules des « maîtres » .
    Je n’a pas eu de peluches Colchique. Je me demandais si ce ne serait pas un des actifs qui aurait provoqué le peluchage dans ton sérum.

    • Moune, j’ai déjà fait ce genre de formule avec 0,2 % d’amigel + émulsifiant(s)/coémulsifiant et je n’ai eu aucun problème bien au contraire.

      Ce gel peluche très lėgèrement et uniquement si je masse ma peau après sa totale pénėtration. J’ai continué à masser ma peau, parce que j’ai senti après la pénétration de ce gel un léger effet tenseur. L’effet tenseur a disparu lors du massage et sur mes mains j’ai récupėré 2 ou 3 minuscules peluches noires.

      Je rencontre cet inconvénient avec tous les gels du commerce que j’ai essayé.

      Je prêfère le résultat obtenu sur ma peau après l’application de mes produits crémeux, où le pourcentage de gélifiant est plus faible.

  5. moune dit :

    ha oui, cela m’est déjà arrivé aussi . Mais avec un gel xanthane/cellulose.
    Merci pour ta réponse ,colchique.

  6. lolitarose dit :

    Et dire que je n’ai toujours pas testé l’amigel dont tout le monde vante les qualités ! As-tu essayé avec le simulgel ? je sais, ça n’est pas vraiment un ingrédient naturel, mais il reste intéressant si l’on y met le reste de la formule en naturel et je n’ai jamais eu d’effet peluche. Mais je ne sais pas si tu obtiendrais une aussi jolie texture gélifiée qu’avec l’amigel. A ta place j’aurais recyclé ce gel en gommage doux, au besoin en y incorporant des perles de jojoba.
    En tout cas merci de ne pas hésiter à nous présenter tes « loupés » qui nous permettent de mieux connaître le comportement de certains ingrédients.

    • Lolitarose, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Oui, je te conseille de tester l’amigel, car je trouve cet ingrédient nettement supérieur à la poudre de xanthane.

      Je n’ai pas essayé le simulgel, car c’est un ingrédient qui contient du polysorbate. J’apprécie le polysorbate que dans les produits pour le corps qui se rincent.

      Oui, tu as raison, j’aurais dû recycler mon gel en gommage doux plutôt que le jeter.😉

  7. mlk dit :

    Comme Lolitarose, tu aurais pu le recycler en doux gommage
    Ou prendre une partie de ce gel et reformuler pour un autre cosmétique
    Je dose l’amigel en émulsion à 0.8% sans effet peluches!!! alors je ne vois pas bien ce qui a pu clocher
    C’est rare chez toi le faux pas;) mais toujours riche d’explications
    La couleur, tes verts sont toujours très peps et avantageux

    • Mlk, ce n’est pas grave si je n’ai pas recyclé mon gel.

      Ce que je trouve intėressant dans la formulation de ce gel, c’est qu’il m’a permis de constater que 0,2 % d’amigel est le dosage qui ne me pose pas de problème, pour un produit qui n’est pas prévu pour laver et rincer mon corps où mes cheveux.

      Je pensais que l’amigel à fort pouvoir gélifiant, donc qu’on peut doser plus faiblemement qu’un autre ingrédient gélifiant, pouvait me donner un gel à appliquer sur ma peau qui me plairait et ça n’a pas été le cas.

      L’amigel m’a donné une préparation très transparente et c’est la raison pour laquelle la couleur verte est comparable à du sirop de menthe.

      Oui, j’aime bien mettre sur mon blog les recettes que j’ai faites et qui ne me plaisent pas, car je pense que ça peut aider d’autres personnes.

Les commentaires sont fermés.