Savon à la potasse crème chantilly épaisse (partie 2/3)

Après un mois de cure, j’ai recyclé un de mes deux savons du lien ci-dessous pour obtenir un savon crème.

https://cosmeticshomemadecolchique.wordpress.com/2012/11/30/mon-savon-noir-solide-du-burkina-faso-revisite-partie-13/

 

Recette :

130 grammes de savon

130 grammes d’eau déminéralisée

10 grammes de sel de table fin

A froid, j’ai rajouté 1 gramme de phénoxyéthanol

 

J’ai utilisé un fouet main comme pour faire une crème cosmétique et j’ai obtenu une crème chantilly épaisse et poudrée, qui  me fournit une abondante quantité de mousse très crémeuse.

Cette crème chantilly m’a permis d’avoir un savon qui me laisse la peau douce et hydratée et si j’avais un bébé je l’utiliserais pour le laver.

 

 

Ci-dessous, mes observations suite à cette expérience

Je pense avoir obtenu un savon aussi crémeux qu’une chantilly de karité, parce que je l’ai surgraissé avec des beurres une fois la saponification terminée.

J’ai remarqué que surgraisser un savon après la saponification, permet d’avoir un savon encore plus doux pour la peau qu’un savon surgraissé avant la saponification.

J’ai obtenu un savon qui mousse en abondance avec du chlorure de sodium. Le chlorure de sodium s’avère être pour moi le meilleur humectant à utiliser en savonnerie. Je pense que le dosage de chlorure de sodium doit se faire en fonction de la recette choisie, afin d’obtenir un savon qui ne soit pas cassant et qui ne perde pas son pouvoir moussant.

 

Attention ! L’eau additionnée de chlorure de sodium sert au relargage et personnellement, je ne conseille pas de mettre du sel dans un savon avec une texture trop liquide.

 

Je trouve tout de même cette crème chantilly lavante un tout petit peu trop épaisse ; j’ai donc modifié cette recette et j’en parlerai dans mon prochain article.

 

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Savons. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Savon à la potasse crème chantilly épaisse (partie 2/3)

  1. michele dit :

    C’est sûr qu’un savon de refonte dans lequel tu ajoutes des corps gras est plus doux d’emblée qu’un savon surgras que tu fais fondre sans ajouts gras ultérieur.

    Ai-je bien compris ce que tu as écris? J’ai raté quelques messages ici Colchique, je vais aller relire tout ça.

    • Michele, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Je pense qu’un surgraissage mis après la saponification sera de meilleure qualité pour la peau, qu’un surgraissage qui a été en contact avec la soude.

      Je pense également qu’un surgraissage à la trace, ne garantit pas que seuls les corps gras mis à la trace ne seront pas saponifiés.

      bref, je pense que tous les corps gras en présence d’une solution de soude doivent subir des transformations plus où moins importantes.

Les commentaires sont fermés.