Masque shampoing (2 en 1) au jaune d’œuf pour cheveux secs

L’élément que je trouve essentiel dans mon masque shampoing est le jaune d’oeuf pour deux raisons :

– sa richesse en protéines, minéraux et vitamines,

– ses lécithines.

 

Ci-dessous, un lien avec son extrait, concernant les richesses de l’œuf :

http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=oeuf_nu

Sélénium. L’oeuf est une excellente source de sélénium. Ce minéral travaille avec l’une des principales enzymes antioxydantes, prévenant ainsi la formation de radicaux libres dans l’organisme. Il contribue aussi à convertir les hormones thyroïdiennes en leur forme active.

Vitamine B2. L’oeuf est une bonne source de vitamine B2. Cette vitamine est aussi connue sous le nom de riboflavine. Tout comme la vitamine B1, la riboflavine joue un rôle dans le métabolisme de l’énergie de toutes les cellules. De plus, elle contribue à la croissance et à la réparation des tissus, à la production d’hormones et à la formation des globules rouges.

Vitamine B12. L’oeuf est une bonne source de vitamine B12. Cette vitamine travaille de concert avec l’acide folique (vitamine B9) pour la fabrication des globules rouges dans le sang. Elle veille aussi à l’entretien des cellules nerveuses et des cellules fabriquant le tissu osseux.

Phosphore. L’oeuf est une source de phosphore (voir notre fiche Palmarès des nutriments Phosphore). Le phosphore constitue le deuxième minéral le plus abondant de l’organisme après le calcium. Il joue un rôle essentiel dans la formation et le maintien de la santé des os et des dents. De plus, il participe entre autres à la croissance et à la régénérescence des tissus et aide à maintenir à la normale le pH du sang. Finalement, le phosphore est l’un des constituants des membranes cellulaires.

Zinc. L’oeuf est une source de zinc. Le zinc participe notamment aux réactions immunitaires, à la fabrication du matériel génétique, à la perception du goût, à la cicatrisation et au développement du foetus. Le zinc interagit également avec les hormones sexuelles et thyroïdiennes, et participe, dans le pancréas, à la synthèse (fabrication), à la mise en réserve et à la libération de l’insuline.

Acide pantothénique. L’oeuf est une source d’acide pantothénique. Aussi appelé vitamine B5, l’acide pantothénique fait partie d’une coenzyme clé nous permettant d’utiliser de façon adéquate l’énergie présente dans les aliments que nous consommons. Il participe aussi à plusieurs étapes de la synthèse (fabrication) des hormones stéroïdiennes, des neurotransmetteurs (des messagers dans l’influx nerveux) et de l’hémoglobine.

Folate. L’oeuf est une source de folate. Le folate (vitamine B9) participe à la fabrication de toutes les cellules du corps, dont les globules rouges. Cette vitamine joue un rôle essentiel dans la production du matériel génétique (ADN, ARN), dans le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire, ainsi que dans la cicatrisation des blessures et des plaies. Comme elle est nécessaire à la production des nouvelles cellules, une consommation adéquate est primordiale durant les périodes de croissance et pour le développement du foetus.

Vitamine A. L’oeuf est une source de vitamine A. Cette vitamine est l’une des plus polyvalentes, jouant un rôle dans plusieurs fonctions de l’organisme. Elle favorise, entre autres, la croissance des os et des dents. Elle maintient la peau en santé et protège contre les infections. De plus, elle joue un rôle antioxydant et favorise une bonne vision, particulièrement dans l’obscurité.

Vitamine D. L’oeuf est une source de vitamine D. La vitamine D interagit étroitement dans la santé des os et des dents, en rendant disponible le calcium et le phosphore dans le sang, entre autres pour la croissance de la structure osseuse. La vitamine D joue aussi un rôle dans la maturation des cellules, dont celles du système immunitaire.

Vitamine E. L’oeuf est une source de vitamine E. Antioxydant majeur, la vitamine E protège la membrane qui entoure les cellules du corps, en particulier les globules rouges et les globules blancs (cellules du système immunitaire).

 

Ci-dessous, un autre lien concernant le jaune d’œuf :

http://informationsnutritionnelles.fr/jaune-d-oeuf

 

Ci-dessous, un lien et son extrait concernant les lécithines :

http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=phosphatidylcholine_ps

La lécithine des oeufs renferme environ 70 % de phosphatidylcholine et celle du soya, du tournesol et du colza, de 15 % à 20 %. Le foie, la levure et les arachides sont également de bonnes sources de phosphatidylcholine, mais leur teneur en est plus faible.

La phosphatidylcholine n’étant pas considérée comme un nutriment essentiel, les autorités n’ont pas établi cd’apport nutritionnel recommandé (ANR) pour cette substance. Toutefois, elle demeure une des meilleures sources de choline pour laquelle l’ANR varie entre 425 mg et 550 mg par jour, selon le sexe.

 

Ci-dessous, un lien et son extrait concernant les œufs et ses lécithines :

http://www.oeuf.ca/sport/vertus.php?article=1907

La lécithine du jaune d’oeuf est plus stable et possède une capacité d’immobilisation plus élevée que la lécithine de soja.

 

Cette recette ne se conserve pas et doit être utilisée immédiatement après sa réalisation.

 

Je trouve que le jaune d’œuf a un très bon pouvoir émulsifiant et qu’en plus, il permet de bien laver les cheveux en entrainant avec lui lors du rinçage, toutes les impuretés et le gras qui n’a pas pénétré dans les cheveux.

J’utilise de temps en temps ce masque shampoing en guide de soin pour traiter et laver mes cheveux, car je trouve que c’est un 2 en 1 très efficace.

 

Recette pour cheveux longs fins :

 

2 jaunes d’œuf

1 petit avocat ou ½ gros avocat bien mûr

1 petite banane ou ½ grosse banane bien mure

1 cuillère à soupe d’huile de jojoba

1 cuillère à soupe d’huile d’olive

1 cuillère à soupe d’huile de chanvre

1 cuillère à soupe de crème de coco

1 cuillère à café de miel de manuka

Un bon mixeur pour avoir une préparation qui ressemble à une mayonnaise

Mode d’emploi :

J’applique très généreusement ce masque shampoing sur mon cuir chevelu et mes cheveux secs ; l’application se fait très facilement.

Ensuite, j’enveloppe ma tête d’un film alimentaire plastifié pour un temps de pause de 30 minutes.

Après le temps de pause, j’émulsionne mon masque shampoing avec un peu d’eau avant de le rincer complètement ; l’eau doit être à peine tiède, pour ne pas que l’œuf entame un début de cuisson, ce qui le rendrait difficile à éliminer.

Ce masque shampoing se rince très facilement, très rapidement et laisse mes cheveux propres et nourris sans sensation de cheveux gras.

 

C’est un masque shampoing qui apporte beaucoup de nervosité et d’élasticité à mes cheveux, à mon avis, grâce à la richesse en protéines animales que contient le jaune d’œuf.

 

 

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Recettes cheveux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Masque shampoing (2 en 1) au jaune d’œuf pour cheveux secs

  1. Merçi pour cette interessante recette je vais l’essayer sans doute, j’ai des cheveux super fins, raides et chi ont decidément besoin d’un peu d’entretien.

  2. Lison dit :

    C’est une très belle recette. Dommage que j’ai les cheveux un peu trop gras pour ça, je pense !

    Bises

    • Lison, merci beaucoup pour ton commentaire.

      J’aime beaucoup les décoctions de bois de Panama pour laver les cheveux gras ; attention aux cheveux blonds qu’il risque peut-être de foncer.

      Bisous

  3. Pastek dit :

    très belle recette! et avec les blancs d’oeufs, une mousse au chocolat!! ^^

  4. Daphné dit :

    Moi non plus, je ne me lasse pas de ce masque ! Parfois, quand je n’ai pas d’avocat, je mets une banane entière, ça marche très bien aussi. Des bisous. Daphné.

    • Coucou Daphné et merci beaucoup pour ton commentaire.

      C’est grâce à nos échanges sur le forum des Céphée Natur’elles, que je pense à réutiliser de temps en temps ce genre de masque shampoing 100 % naturel très facile à réaliser et que je trouve extrêmement efficace pour un revitalisement en profondeur du cuir chevelu et des cheveux.

      Oui, on peut adapter ce masque en modifiant la recette, le principal ingrédient de base étant à mon avis le jaune d’oeuf.

      Bisous

  5. michele dit :

    Le jaune de l’oeuf apporte aussi de la lécithine qui est un très bon agent hydratant en plus de ses propriétés émulsifiantes.
    Tu fais bien d’en rappeler la simplicité dans ce type de soins :
    http://fr.lush.eu/?route=lush/lushopaedia&ingredient_id=634

    • Michele, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Oui, le jaune d’oeuf apporte aussi des lécithines, ce qui m’a permis d’avoir une émulsion qui ne soit pas liquide.😉

      Grâce à toi, je vais compléter mon article, car les oeufs sont un ingrédient que j’adore aussi bien sur le plan cosmétique à usage immédiat, que sur le plan alimentaire.

      J’envie les personnes qui ont des poules, car elles peuvent gober des oeufs frais crus qui viennent juste d’être pondus.

  6. michele dit :

    Colchique ma très grande aversion pour les trucs glu-glu me fait ne pas te suivre sur le chemin du gobage d’oeufs crus ^_^

  7. moune dit :

    je suis à « cheveux courts » en ce moment . J’ai divisé tout par deux et, je me suis fait ce soin..à l’aube .
    Un soin d’enfer que je recommande ..un cheveu gonflé, soyeux.. j’arrête pas de les toucher..
    Je suis super ravie d’avoir été « entrainée » par ici . En effet, je n’arrive pas à suivre tous les articles . J’avais raté celui-ci .
    Merci encore, colchique.

    • Moune, oui, tu as bien fait de diviser les quantités par deux si tu as les cheveux courts.😉

      Merci beaucoup pour ton retour et je suis très contente que ce soin à la fois masque et shampoing te plaise autant qu’à moi.

Les commentaires sont fermés.