Sulfate de magnésium ( sel d’Epsom )

Sources : wikipédia, l’observatoire des cosmétiques, Aroma Zone

 

Le sulfate de magnésium est un composé chimique communément appelé « sel d’Epsom ». Ce sel peut être présenté sous la forme anhydre ou hydratée. La forme anhydre réagit de façon exothermique avec l’eau. En solution dans l’eau, le sulfate de magnésium produit des cations magnésium et des anions sulfate.

 

Le sel d’Epsom est un sel très différent du sel de mer ou du sel de table, il est composé essentiellement de sulfate de magnésium.

 

Le sulfate de magnésium hydraté est utilisé pour stabiliser les émulsions inverses (eau dans l’huile). La forme anhydre est utilisée pour formuler des produits chauffants : souvent des exfoliants à appliquer sur peau humide et qui réagissent de façon exothermique avec l’eau.

 

Propriétés du sulfate de magnésium

 

  • Reminéralisant, il apporte sa richesse en magnésium et en soufre à la peau.
  • La taille de ses grains lui offre un pouvoir exfoliant stimulant pour le corps tout en douceur.
  • Peut aider à stabiliser les émulsions riches de type « eau dans l’huile ».

 

Fonctions du sulfate de magnésium dans les produits cosmétiques :

 

  • Agent de foisonnement
    Un agent de foisonnement réduit la densité apparente des produits cosmétiques.
  • Conditionneur capillaire
    Un conditionneur capillaire laisse les cheveux faciles à coiffer, souples, doux et brillants et/ou donne du volume, de la lumière, etc.
  • Agent de contrôle de la viscosité,
  • traitement des problèmes de peau,
  • additif pour des bains minéralisés relaxants,
  • problème de croissance des ongles.

 

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Ingrédients. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Sulfate de magnésium ( sel d’Epsom )

  1. Agothtale dit :

    Merci pour cet article très interessant !

  2. Marinella dit :

    très interessant, merçi

  3. Bonny5 dit :

    Merci pour cet article très intéressant.
    Je ne connaissais pas les propriétés du sel d’epsom. Je vais passer commande et l’utiliser pour mes soins cheveux (volume)

  4. Sealeha dit :

    ça donne envie de faire des recettes avec cet ingrédient… Merci pour ton article fort instructif !

  5. michele dit :

    Colchique outre ses bienfaits tu devrais ajouter que c’est un farceur pour les parfums de nos crèmes.
    J’en ai mis dans toutes les émulsions au P3R et je n’aime aucun des parfums que ça donne. Je ne l’ai jamais remarqué dans les sels de bain où je coupe mon gros sel d’un peu de sel d’Epsom.

    Je te remercie d’y avoir pensé car je n’aurais jamais incriminé ce magnifique ingrédient que j’ai bien envie de tester dans un cérat de base depuis fort longtemps sans avoir jamais pris le temps de gamberger dessus.

    • Michele, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Oui, j’ai l’impression qu’il atténue l’odeur des huiles essentielles des crèmes, mais cet ingrėdient est tellement intėressant, que personnellement ça ne me dėrange pas du tout. Dosé à 0,5 %, dosage que j’apprécie beaucoup dans une crème au P3R avec importante phase aqueuse, il atténue très peu l’odeur.

      Personnellement, si je devais tester cet ingrédient dans un cėrat, préparation qui a une phase aqueuse faible, je n’en mettrais pas plus de 0,2 %.

      Ci-dessous, des informations du site lachimie.fr que je trouve très intéressantes :

      http://www.lachimie.fr/organique/technique/dessechant.php

       » Le plus utilisé est le sulfate de magnésium anhydre MgSO4 en raison de son fort pouvoir desséchant et de sa polyvalence. Il peut capter 7 molécules d’eau pour former du sulfate de magnésium heptahydraté. De pH neutre avec une vitesse de séchage rapide, il est utilisé pour éliminer les traces d’eau des liquides organiques.
      Pour effectuer le séchage, ajouter du sulfate de magnésium anhydre sous forme de poudre jusqu’à ce que les grains ne s’agglomèrent plus entre eux. Effectuer ensuite une filtration pour récupérer le composé sec.
      A noter que le sulfate de magnésium heptahydraté MgSO4,7H2O perd 6 molécules par chauffage à 150°C, et la dernière molécule d’eau à 200°C. « 

      • clochette dit :

        Merci pour cet article, super interessant ( comme toujours j’ai envie de dire aussi ^^)
        Quelqu’un a deja testé en agent conditionneur??

      • Clochette, merci beaucoup pour ton commentaire.

        Personnellement, j’ai fortement envie de tester le sel d’Epsom dans un shampoing et dans un après-shampoing pour voir les résultats. Si les résultats sont concluants, je publierai mes recettes ainsi que les résultats observés.

        Pour ma part, je pense que tout ingrédient qui apporte des minéraux et des vitamines renforcera les cheveux et donc les rendra plus faciles à coiffer.

  6. emadra dit :

    Très très intéressant Colchique.
    L’as-tu testé dans un soin cheveux ? car son effet « conditionneur capillaire » m’intéresse beaucoup.
    Merci beaucoup

    • Emadra, j’ai testé sur mes cheveux des crèmes qui en contiennent, mais je pense que l’effet conditionnant n’est pas dû qu’au sulfate de magnésium mais à ma formulation globale. Pour l’instant, je remarque que mes cheveux ont plus de ressort avec les crèmes que j’ai utilisées qui contiennent du sulfate de magnésium.

      Je pense surtout que le sulfate de magnésium est un reminéralisant, d’où son intérêt de l’inclure dans un soin pour les cheveux.

      Les tahitiennes qui prennent des bains de mer ont des cheveux magnifiques et à mon avis, les minéraux que contient l’eau de mer est une des raisons.

Les commentaires sont fermés.