Crème de jour anti-âge peau mature au Polyglycéryl-3 Palmitate

Ci-dessous, le lien où j’ai acheté le Polyglycéryl-3 Palmitate (P3P) et les parabens :

http://www.bubble-dreams.eu

 

Je trouve que le P3P est l’émulsifiant qui me donne les crèmes de jour huile dans l’eau les plus efficaces pour ma peau mature ; j’espère donc que d’autres fournisseurs français vont bientôt nous proposer cet émulsifiant.

J’apprécie le P3P, car comme le Polyglycéryl-3 Ricinoléate (P3R), il me permet d’obtenir des crèmes plus efficaces pour ma peau que les autres émulsifiants que j’ai testés.

Je préfère l’émulsifiant P3R pour les crèmes de nuit eau dans l’huile, afin que ma peau profite d’une meilleure nutrition et diffusion des actifs. Je préfère l’émulsifiant P3P pour les crèmes de jour huile dans l’eau, afin que ma peau profite d’une meilleure hydratation et protection.

A l’application, cette crème a une texture légère et très agréable.

Attention : l’application sur la peau est si légère, qu’on pourrait penser que c’est une crème adaptée à toutes les peaux alors que non. C’est une crème adaptée aux peaux matures. C’est une crème que je trouve nourrissante, protectrice, très repulpante, très émolliente, très hydratante et très revitalisante.

Cette crème laisse ma peau mate, très douce et veloutée comme la peau d’une pêche.

Les effets de cette crème se sont fait ressentir immédiatement et se sont accrus les jours suivants.

Comme on peut le constater, je n’ai pas mis de lanoline dans ma crème comme à mon habitude, car je trouve que le P3P et le P3R sont des émulsifiants très repulpants et émollients.

Comme on peut le constater, je n’ai mis aucune huile estérifiée dans ma crème, car je trouve que le P3P et le P3R apportent toutes les qualités qu’on recherche dans ces huiles.

 

Recette :

Phase aqueuse

61 % eau de source

5 % collagène marin

3 % glycérine végétale

0,5 % sulfate de magnésium réhydraté

0,5 % acide hyaluronique

0,5 % vitamine C stabilisée

0,2 % amigel

Phase huileuse

5 % beurre de karité

5 % huile d’olive

5 % huile de sésame

5 % huile de noix

3 % polyglycéryl-3 palmitate

2 % cétyl palmitate

1 % tribéhénin

Ajout à froid

2 % miel de manuka

0,5 % vitamine E

0,5 % synergie HE petit grain bigarade et géranium rosat

1 goutte de bleu de méthylène

0,3 % parabens

rectification du pH (acide lactique)

 

 

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Recettes visage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

19 commentaires pour Crème de jour anti-âge peau mature au Polyglycéryl-3 Palmitate

  1. Flore dit :

    il faut absolument que je teste ces emulsifiants (p3r et prp), ils ont l’air fabuleux!

  2. Coccinelle Catie dit :

    Par deux fois, tu as écrit « 3R et P3R » au lieu de « P3R et PrP » dans l’article avant la recette. Peux-tu me parler du PrP ? Où trouver cet émulsifiant ?
    Et le bleu de méthylène ? Il donne une couleur très belle à ta crème …
    Bravo pour cette belle crème, donc je vais sans doute m’inspirer.

    • Coccinelle, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Je viens de relire mon article et je n’ai rien modifié, car j’ai bien écrit ce que je voulais écrire. J’ai bien mis le nom des émulsifiants en entier avant de les abréger.😉

      Si tu cliques sur le lien que j’ai mis dans mon article, tu vas trouver tous les renseignements que tu recherches sur le P3R et le P3P.

      Le P3R je l’ai acheté chez les Utiles de Zinette et je trouve que sa fiche explicative concernant cet émulsifiant est très bien faite.

  3. Coccinelle Catie dit :

    Oups ! Il fallait bien sûr lire « dont » (et pas « donc ») à la dernière ligne de mon com !

  4. moune dit :

    la couleur me fait mourir d’envie …
    Je dois vraiment me décider à sortir mon p3r. Je ne connais pas le p3p.
    Comme tu as du cétyl palmitate, je suppose que tuas fait à chaud . Oui ?
    Merci beaucoup colchique . Tu me pousses ….

  5. Sealeha dit :

    ça donne vraiment envie d’acheter cet émulsifiant… Tes crèmes ont toujours une texture parfaite, apparemment !!🙂

  6. mijnzeep1 dit :

    Wow, une recette très riche!
    J’adore la couleur de tes crèmes, Colchique!

  7. sylvie dit :

    tu as réussi une creme superbe,avec des ingrédients de choix ,tu me donnes envie,le p3r me tente beaucoup,qu en penses tu pour ma peau mature à tendance seche?je te remercie car tu ouvres la voie.

    • Sylvie, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Je pense qu’avec les émulsfiants P3R et P3P, on peut faire des crèmes aussi bien pour les peaux mixtes que pour les peaux sèches ; tout dépend à mon avis du pourcentage de la phase huileuse et de sa composition.

  8. venezia1 dit :

    je n’aurais jamais pesé à utiliser le bleu de Méthylène pour colorer une crème! Quelle bonne idée.

    Apparemment, tu sembles trouver le P3P plus hydratant et le P3R plus nourrissant? Déjà que je trouve le P3R particulièrement hydratant… ça doit donc déménager avec le P3P.
    Quel instrument utilises-tu pour touiller? Je trouve que la spatule silicone est plus efficace que la cuillère magique.
    ta crème a vraiment belle allure.

    • Venezia, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Oui, le bleu de méthylène pour colorer les crèmes je trouve que c’est parfait et pour colorer les savons je trouve que c’est nul.

      Je trouve que le P3P et le P3R sont des émulsifiants qui apportent beaucoup d’émollience, point que je trouve très important pour éviter que la peau se ride. J’ai bien remarqué qu’en vieillissant la peau perd de son émollience et qu’il est très important de veiller à ce que nos crèmes nous en apporte.

      Je trouve également, que le P3P et le P3R sont des émulsifiants qui apportent les effets qu’on recherche avec les huiles estérifiées et silicones, c’est-à-dire meilleure émulsification, meilleur visuel, facilité d’étalement et meilleure pénétration de la phase huileuse.

      Je pense que c’est la manière de formuler qui va permettre d’avoir une crème plus où moins hydratante, grâce à une phase aqueuse plus où moins importante sans oublier les humectants. Ensuite, pour sceller l’hydratation, je pense qu’une phase huileuse doit comporter une part d’ingrédients filmogènes.

      Bref, pour moi les émulsifiants servent surtout à obtenir une émulsion de plus où moins bonne qualité et je trouve que le P3P tout comme le P3R, sont les émulsifiants qui me permettent d’avoir pour l’instant les crèmes à la texture la plus fine et la plus efficace pour ma peau.

      Oui, je trouve que les crèmes au P3R (émulsifiant eau dans l’huile) me donne des crèmes très nourrissantes mais moins hydratantes que les crèmes au P3P (émulsifiant huile dans l’eau). Je préfère utiliser pour ma peau mature des crèmes pour la journée huile dans l’eau que je trouve plus hydratantes et pour la nuit des crèmes eau dans l’huile que je trouve plus nourrissantes.

      Pour faire mes crèmes au P3R et au P3P, je procède exactement de la même manière que pour les autres émulsifiants que j’ai déjà utilisés (exemple l’Olivem 1000), c’est-à-dire, que je fais chauffer la phase aqueuse et la phase huileuse séparément avant de fouetter le mélange sans interruption avec un fouet main (style la cuillère magique) jusqu’à complet refroidissement ; cette manière de procéder est longue, mais je la trouve plaisante et très efficace. J’évite également tout stress à mes crèmes lors du fouettage, comme par exemple un bain marie froid pour aller plus vite. Lorsque je fouette, j’évite également de faire rentrer de l’air dans ma crème.

      Une petite spatule en silicone me semble être une très bonne idée du moment qu’on remue jusqu’à complet refroidissement.

  9. venezia1 dit :

    Colchique, merci pour toutes ces précisions. Pour mes crèmes au P3R, je trouve que la spatule marche mieux que la cuillère magique. J’en ai encore refait une cet aprem; elle a failli déphaser quand j’ai voulu essayer le fouet à capuccino!!

  10. Coccinelle Catie dit :

    Le bleu de méthylène, tu le trouves où ?

Les commentaires sont fermés.