Savons à la cire d’abeille colorés à la poudre de cochenille

Ci-dessous, mon article concernant une de mes crèmes cosmétiques colorée avec de la poudre de cochenille :

https://cosmeticshomemadecolchique.wordpress.com/2013/02/23/creme-coiffante-multi-usage/

 

J’ai testé la poudre de cochenille pour colorer mes savons et j’ai pu constater que ce colorant est détruit par la soude.

 

Premier test : j’ai mélangé un peu de poudre de cochenille dans de l’huile avant de verser ce mélange à la trace dans ma pâte à savon.

 

Second test : j’ai mélangé un peu de poudre de cochenille dans de l’eau avant de verser ce mélange à la trace dans ma pâte à savon.

 

Mes deux tests ont coloré immédiatement ma pâte à savon en mauve. Au bout de quelques minutes, la couleur mauve au contact de la soude a disparu.

 

Premier test : J’ai vu apparaître au fur et à mesure du durcissement de mon savon des points pourpres, alors que ma pâte à savon n’en présentait aucun lorsque je l’ai coulée dans mon moule.

 

Second test : quelques minutes après la mise en moule de ma pâte à savon, la couleur mauve a viré au vert clair. Après le démoulage, mon savon a progressivement perdu sa couleur verte pour devenir blanc.

 

La poudre de cochenille je ne l’utiliserai plus en savonnerie.

 

J’ai tout de même voulu retenter la cire d’abeille dans les savons, mais en tenant compte de mon expérience du lien ci-dessous.

https://cosmeticshomemadecolchique.wordpress.com/2011/10/12/savons-95-coco-surgraisses-a-50-cire-dabeille/

 

J’ai donc élaboré ma recette de manière à avoir des savons très crémeux, très moussants et que le lavage soit le plus doux possible pour ma peau.

Je suis extrêmement contente des savons que m’a donné la recette ci-dessous et réconciliée avec la cire d’abeille.

 

Recette de mon premier test :

 

95 % végétaline

5 % cire d’abeille

3 % du poids des corps gras lactate de sodium

lessive de soude surgraissage 10 %

poudre de cochenille diluée dans l’huile et ajoutée à la trace

 

Ci-dessous, 3 photos du résultat de la recette de mon premier test :

–       2 photos faites après le démoulage,

–       1 photo faite après la cure.

 

 

Recette de mon second test :

 

70 % végétaline

30 % blanc de bœuf

lessive de soude surgraissage 30 %

poudre de cochenille diluée dans l’eau et ajoutée à la trace

 

Ci-dessous, la photo du résultat de la recette de mon second test.

 

 

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Savons. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Savons à la cire d’abeille colorés à la poudre de cochenille

  1. Sealeha dit :

    Oh c’est dommage, la couleur des petits points de ton premier test avait l’air d’être extra ! Les savons avec autant de coco ne t’assèchent pas la peau ? J’ai déjà tenté mais même avec plus de 30% de surgras (!) ma peau n’aime pas du tout… C’est marrant de voir comment chacun réagit différemment !

  2. emadra dit :

    Elle est incroyable cette poudre de cochenille !
    Superbe rose dans ta crème et elle refuse de colorer tes savons !
    Quels sont tes dosages pour les 2 tests de tes savons ?
    N’empêche que tes savons sont superbes avec les petits points de couleur fushia ou non.
    J’admire, notamment le 2è en forme de coeur, qui est bien blanc alors que tu souhaitais le colorer et moi qui recherche un savon blanc sans réellement y parvenir !

    • Emadra, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Pour colorer mes savons, j’ai mis un quart de cuillère à moka de poudre de cochenille pour 600 grammes de corps gras ; c’est la quantité que je mets pour obtenir un rose habituellement, en utilisant un pigment en poudre qui résiste à la saponification.

  3. emadra dit :

    Merci beaucoup Colchique pour l’indication de tes dosages🙂

  4. Jazz dit :

    Les petits points ont leur charme !

  5. venezia dit :

    Colchique,

    Le rouge cochenille -comme beaucoup d’autres rouges, hélàs- est très sensible au pH. je te mets un lien qui précise les variations de couleur (avec pH basique, ça vire au violet).

    http://www.mode-ethnique-amerique-du-sud.com/cochenille.html

    ce qui est surprenant, c’est que tu n’aies même pas eu de violet! ta poudre a peut être été coupée (comme pour la coke… c’est une poudre chère, donc hop, on coupe!!)
    tes savons sont néanmoins très jolis et les points rouges intriguants!

  6. venezia dit :

    J’ai oublié de préciser que peut être aussi il faut utiliser la poudre comme il est indiqué dans le lien (c’est à dire la faire longuement bouillir dans l’eau… )

    • Venezia, merci beaucoup pour ton commentaire et le lien.

      Je connaissais ce lien avant d’utiliser ma poudre de cochenille.

      Avec la poudre de cochenille, j’ai obtenu un rose violacé pour mes deux savons ; malheureusement, la couleur rose violacėe a progressivement et rapidement disparu, à cause de la soude présente dans ma pâte à savon.

      Je pense que ma poudre de cochenille est pure, car j’ai remarqué que son pouvoir colorant est très puissant : voir le lien de ma crème.

      Cette expérience m’a bien montré, que la soude et les cochenilles il vaut mieux oublier si on veut un savon coloré.

      Je pense que la poudre de cochenille peut-être intéressante pour colorer des savons après la saponification.

  7. venezia dit :

    pour avoir expérimenté des teintures (sur tissu), je sais d’expérience qu’on peut colorer sans que cela tienne longtemps (soude ou pas ) Peut être que la poudre de cochenille ne tiet que si on la fait bouillir, comme on le fait pour teindre les tissus. 9a vaut peut être le coup de tenter…

    • Venezia, oui, j’ai déjà teint des tissus et c’est vrai qu’il faut procéder d’une certaine manière pour que la couleur se fixe dans les fibres et ne parte pas au lavage. Il me semble que j’avais utilisé du gros sel et du vinaigre pour fixer la couleur sur des tissus.

  8. michele dit :

    Les colorants naturels peuvent être surprenants en savonnerie.
    Je te mets un lien vers le blog de Swanee qui a expérimenté des colorants végétaux ayurvédiques Campo Siddha avec succès semble t-il.

    Je trouve les couleurs très pétantes, ce qui est rare avec des végétaux. J’avais pu voir quelques savons indonésiens aux couleurs magnifiques ainsi colorées.
    Je n’ai pas le souvenir de leur site ni de leur nom mais si je retrouve, je me permettrai de te le signaler.

    J’adore le moule aux abeilles!

    • Michele, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Au secours ! J’ai effacé trop vite ton message avec les liens que tu m’as mis et qui étaient dans mes indésirables. Je suis triste car je ne voulais pas les effacer. C’est une fois que j’ai effacé le message dans les indésirables, que j’ai compris que c’ėtait le tien. Je suis vraiment mais alors vraiment désolée.

      Du coup j’ai dû aller faire des recherches sur le blog de Swanee.

      http://byswanee.blogspot.fr/2013/04/soap-challenge-2013-week-1-tiger-stripe.html

      En effet, Swanee a obtenu des savons avec de merveilleuses couleurs avec des colorants naturels.

Les commentaires sont fermés.