Savons marbrés par pétrissage à la main

Pour obtenir ces savons marbrés, j’ai malaxé à la main avec des gants deux pâtes à savon, une blanche et l’autre bleue.

J’ai malaxé ces pâtes à savon comme de la pâte à modeler, l’une après l’autre trois ou quatre jours après leur fabrication.

Une fois chaque pâte à savon bien pétrie à la main séparément, j’ai continué à les pétrir cette fois ensemble, de manière à obtenir une seule pâte marbrée.

Le moulage a été très facile, car j’ai utilisé des moules suffisamment durs et transparents. La dureté des moules permet de mouler sans qu’ils se déforment et la transparence des moules permet de bien visualiser si la pâte à savon remplit bien l’intérieur des moules.

 

Recette :

30 % végétaline
40 % huile de tournesol
30 % blanc de boeuf
lessive de soude surgraissage 8 %
pigment bleu néon pour le savon bleu et aucun colorant pour le savon blanc

 

 

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Savons. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

20 commentaires pour Savons marbrés par pétrissage à la main

  1. Marie-Neige dit :

    Très belle idée cette façon de les mélanger. La couleur est magnifique, j’adore le bleu. Bisous.

  2. bulles dit :

    Encore une bonne idée, ce pétrissage est magnifique l’effet rendu est très original. Merci

  3. gingembre dit :

    Colchique, tes savons sont magnifiques ! Quelle créativité !

  4. Jazz dit :

    Ta technique est très originale et le rendu visuel superbe !

  5. mijnzeep1 dit :

    Une technique très intéressante, Colchique!
    Tes savons sont originaux, merci pour avoir partagé ce tutoriel!

  6. michele dit :

    Le rendu est superbe Colchique et ne donne pas l’impression d’être réalisé avec un malaxage de deux pâtes; C’est génial comme marbré!

    Je réalise que tu utilises presque tout le temps les mêmes huiles et presque tout le temps les mêmes proportions. Une raison à cela?
    Même si je comprends ton engouement : coco incontournable, blanc de boeuf et tournesol, magnifiques de dureté et douceur de mousse.
    En plus de donner tout le temps du véritable blanc.

    Bravo Colchique. En plus ce moule est superbe, je vais ressortir le mien.

    • Michele, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Oui, j’adore malaxer la pâte à savon comme si c’était de la pâte à modeler et ainsi obtenir par exemple des roses sculptées à la main ou des marbrages avec des pâtes à savon de couleurs différentes.

      Oui, j’affectionne certains corps gras plus que d’autres en savonnerie. J’aime les savons très crémeux, très moussants et qui se rincent rapidement.

      J’aime également éviter les corps gras qui colorent la pâte à savon, de manière à ce que les couleurs de mes savons soient ressemblantes aux couleurs des colorants que je choisis.

      Certaines de mes recettes reviennent dans mes articles concernant les savons, car je les apprécie beaucoup. Pour cette recette c’est différent, car c’est le surplus de pâtes à savon de ma recette précédemment publiée.

  7. Catherine dit :

    J’ai déjà utilisé cette technique Colchique et, comme toi, j’adore malaxer la pâte comme si c’était de la pâte à modeler 🙂
    J’ai déjà fait des savons de cette façon aussi en en faisant des tresses ou des escargots enroulés, c’est très amusant.

    Ils sont très beaux, comme toujours.

    • Catherine, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Quelle excellente idée des tresses et des escargots en pâte à savon ! 😉

      Oui, je trouve aussi que c’est très amusant de modeler de la pâte à savon.

      Grâce à Internet, on peut trouver beaucoup de tutoriels concernant les pâtes de toutes les sortes à modeler et je les trouve très inspirantes pour créer des très jolis savons.

  8. emadra dit :

    Très originale et très réussie ta technique Colchique.
    Arghhh, Michèle a écrit tout ce que je voulais dire !

    Bref, comme toujours, tes savons sont superbes, tu es très douée.
    J’aime beaucoup les moules avec les roses, c’est sobre et chic.

    Pourquoi, n’utilises-tu presque jamais l’huile de ricin qui apporte une douceur inégalable, enfin pour moi !

    • Emadra, merci beaucoup pour ton commentaire.

      En effet, je n’utilise presque plus l’huile de ricin pour faire des savons durs, car elle me donne des savons moins crémeux.

      Quand j’utilise un pain de savon, il doit me fournir immédiatement lorsque je le frotte dans mes mains ou sur un gant, une crème épaisse qui mousse.

      Par contre, j’apprécie l’huile de ricin dans les savons liquides.

      • emadra dit :

        Merci beaucoup Colchique.
        Nous ne ressentons pas ni ne recherchons toutes les mêmes propriétés pour un savon et c’est très bien ainsi.
        Coucou Loli 🙂 je suis en plein essais avec l’huile de son de riz

      • Emadra, oui, on ne recherche pas toutes les mêmes propriétés pour un savon et c’est très bien ainsi.

        Personnellement, je n’apprécie pas les savons traditionnels d’Alep et de Marseille alors que certaines personnes les apprécient ; je leur préfère les savons Dove. 😉

  9. Lolitarose dit :

    Je connaissais le marbrage par modelage à la main de plusieurs pâtes mais je n’avais pas essayé de les mouler car j’étais convaincue que c’était mission impossible. La preuve que non ! C’est vraiment très réussi esthétiquement . Par contre je suis surprise de ta réponse à Emadra sur l’huile de ricin car je trouve qu’elle apporte mousse et crémeux surtout associée à l’huile de riz ou de tournesol. Je ne saurais pas m’en passer en savonnerie tant je sens la différence quand
    il n’y en à pas.

    • Lolitarose, merci beaucoup pour ton commentaire.

      La pâte à savon malaxée ressemble à de la pâte à modeler. Il suffit d’obtenir après malaxage de la pâte à savon, la texture idéale pour un moulage réussi.

      Oui, je trouve aussi que l’huile de ricin apporte des bulles au savon. Par contre, je trouve que l’huile de ricin n’apporte pas de crémeux.

      Bien entendu, tous les corps gras sont intéressants en savonnerie et en fonction des caractéristiques que je recherche pour un savon, j’utiliserais plutôt certains que d’autres.

Les commentaires sont fermés.