Savons marbrage bicolore

J’ai fait ces savons pour ma participation au défi proposé par le forum Couleur Savon :

http://couleursavon.forumgratuit.org/

Ci-dessous une vidéo, pour montrer comment j’ai coulé les deux pâtes à savon colorées dans mon moule :

http://www.youtube.com/watch?v=XDYXoDlSoco&feature=player_embedded

Après avoir coulé mes deux pâtes à savon colorées dans mon moule, j’ai utilisé un bâton d’esquimau glacé, que j’ai fait serpenter verticalement de bas en haut en commençant par le côté gauche du moule et en terminant par le côté droit.

 

Recette :

70 % végétaline (huile de coco hydrogénée)

30 % beurre de karité brut

lessive de soude pour un surgraissage de 20 %

empâtage dioxyde de titanium

néon violet + bleu ultramarine

néon jaune

huile essentielle de Niaouli

Méthode au four (ITMPH) 70° pendant 3 heures.

Attention : la pâte à savon doit rester suffisamment chaude pour ne pas confondre un figeage des corps gras avec la trace.

 

 

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Savons. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

27 commentaires pour Savons marbrage bicolore

  1. Gielle dit :

    Prem’s à te féliciter!!!
    Dis? tu es sure que tu ne travailles pas avec une baguette magique???

    Gielle

  2. gingembre dit :

    Très beau savon, Colchique !
    Ton marbrage est très réussi et j’adore les couleurs !

  3. Jazz dit :

    Les couleurs et le fin marbrage sont très jolis. Un savon du défi très réussi !

  4. CatherineNC dit :

    Quelle finesse ce marbrage !!!! bravo Colchique, il est très beau.

  5. mijnzeep1 dit :

    Wow, sublime, Colchique! Quelles couleurs!( j’aurais voulu participer aussi, mais.. pas de chance… une autre fois…)

  6. emadra dit :

    Wahou Colchique, je suis en amour devant ce magnifique savon😀
    Vraiment, quelle superbe réalisation et très inspirante, je préfère de loin le tien à celui de la vidéo.
    Et c’est une excellente idée de couper ton savon dans les deux sens pour obtenir un visuel différent.

    Pardonne ma question, même si tu le précise dans ton message, tu as bien fait des mouvements verticaux et non pas en diagonale comme sur la vidéo ?

    • Emadra, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Oui, tu as bien compris, car j’ai bien fait des mouvements verticaux et pas en diagonales comme sur la vidéo.

      • emadra dit :

        Merci énormément Colchique pour ta réponse😀
        N’étant pas du tout experte en marbrage, sorry j’ai encore une question, penses-tu que que si on utilise un bâton d’esquimau comme toi ou une baguette comme sur la vidéo est à prendre en compte pour obtenir une finesse de marbrage proche de ton superbe ?
        Merci merci

      • Emadra, personnellement, j’aurais tendance à penser que le rendu du marbrage doit être différent selon l’épaisseur de la baguette, car plus la baguette est grosse et plus elle emporte sur son sillage de pâte à savon.

        Je pense surtout, que le choix de la baguette est intéressant en fonction du rendu que l’on désire. Pour un rendu avec un marbrage plus resserré il vaut mieux utiliser une baguette fine.

      • emadra dit :

        Merci énormément Colchique pour tous tes conseils😀
        Tes remarques sont logiques et judicieuses.
        Je tenterai avec une baguette fine et un bâton d’esquimau.

  7. C’est superbe Colchique. Je ne me suis pas lancée dans le marbrage mais je me rappellerai ce savon et cet article.
    Bon week-end!

  8. venezia1 dit :

    Ils sont très chics, élégants et la finesse des dessins est vraiment remarquable. Bravo pour cette maitrise des lignes.

    Hum, J’ai quelques questions…
    – Il n’y a que des gras durs dans ta formule: n’as-tu pas craint que la pâte ne fige plus vite qu’avec des gras liquides?

    -Je suis épatée que tu aies obtenu une aussi jolie apparence avec une cuisson au four qui donne rarement un aspect aussi lisse. As tu enfourné à four froid? As-tu laissé refroidir dans le four? Je fais l’impasse sur cette méthode tant j’ai eu des déceptions… sauf avec un savon tout palme, qui n’était qu’avec des gras durs. Peut être est-ce cela le secret d’une pleine réussite pour la cuisson au four?

    – As-tu utilisé le bâton d’esquimau (tu pousses vraiment à la consommation de Magnum… !!) par son côté le plus mince, c’est à dire la tranche ou alors tu as aussi utilisé le côté large du bâton?

    • Venezia, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Je n’ai pas du tout eu peur que ma pâte fige malgré la composition de mon savon, pour les raisons suivantes :

      – fort surgraissage,

      – fabrication de ma pâte à savon à une température suffisamment chaude pour maintenir les corps gras bien liquide,

      – utilisation de la maryse au lieu du mixeur pour remuer ma pâte à savon.

      La trace a été longue à venir (environ 30 minutes). Pour être certaine que je ne confondrais pas un figeage des corps gras avec une trace, j’ai mis mon récipient au-dessus d’une casserole d’eau bouillante pour lui faire prendre un bain de vapeur chaude au cul.

      Mon four était préchauffé. Après la cuisson, j’ai éteint mon four et j’ai laissé mon savon refroidir à l’intérieur porte fermée.

      Pour réussir la méthode au four je fais très attention à la température, car je veux uniquement provoquer une phase de gel totale, sans entamer un début de cuisson qui pourrait provoquer un début d’ébullition avec risque de déphasage.

      Je pense que la méthode au four doit être choisie à la place de la méthode à froid, en fonction de la recette, du volume de la pâte à savon et de son conditionnement. Bref, si on pense que sa pâte à savon peut faire une phase de gel totale hors du four, il est risqué d’utiliser ce dernier.

      J’ai utilisé le côté large du bâton d’esquimau.

  9. venezia1 dit :

    Ouh la la, merci pour tous ces précieux détails, Colchique.
    Personnellement, je saponifie entre 38 et 42°

  10. Nanette dit :

    Ce savon est magique visuellement. Cette finesse du trait et ces couleurs… Les mots me manquent.
    Merci Colchique🙂

  11. Estellka dit :

    il est magnifique ce savon colchique! c’est une technique que je n’aime pas trop d’habitude, mais là il est vraiment beau!

  12. Estellka dit :

    Wahoo! tu as vraiment réussi à obtenir un marbrage très fin! Je ne suis pas tellement fan des couleurs, mais vraiment ton mabrage est très réussi!

Les commentaires sont fermés.