Baume démaquillant

Irène du blog Akimiti a réalisé une très belle recette de chantilly de karité avec un émulsifiant que j’adore, le Polyglycéryl-3 Palmitate.

La recette d’Irène me plaît énormément et je l’ai noté pour un jour la copier.

C’est grâce à la lecture de l’article d’Irène, que j’ai décidé de faire un baume démaquillant avec l’émulsifiant Polyglycéryl-3 Palmitate.

Merci beaucoup Irène d’exister et très longue vie à ton blog que j’adore.

http://www.terra-amata.com/akimiti/archives/10631

 

La recette de mon baume démaquillant est différente de la recette d’Irène. Mais sans avoir lu la recette d’Irène, je n’aurais pas eu l’idée de faire ce baume démaquillant.

Je n’utilise pas de maquillage waterproof. Toutefois, je pense très fortement, que ce baume est parfaitement adapté pour éliminer également le maquillage waterproof.

Une huile ou un beurre ça ne peut pas s’éliminer au rinçage. C’est grâce à l’émulsifiant Polyglycéryl-3 Palmitate et à son dosage dans ma recette, que j’ai obtenu un baume qui s’élimine totalement au rinçage.

Ce baume démaquillant ne nécessite pas de double nettoyage et c’est la raison pour laquelle je suis très satisfaite de ma recette. Ma peau ne supporte absolument pas d’être nettoyée deux fois. Je ne suis pas une adepte du layerling ou du cumul des produits en couche mille-feuilles. Un nettoyage efficace qui se rince sous l’eau du robinet et une crème qui cible l’ensemble des besoins de ma peau, c’est parfait pour mon cas personnel.

Lors du démaquillage, mon baume crémeux à l’application devient huileux sous l’effet du massage. Avant de passer au rinçage à grande eau sous le robinet, je mouille un peu mon visage, j’émulsionne avec mes doigts et aussitôt le baume se transforme en lait.

Attention : l’eau du robinet doit être tiède pour un rinçage rapide et efficace.

Je suis très contente de mon baume démaquillant qui débarrasse totalement mon visage de toute trace de maquillage sans laisser de film gras.

Je trouve la texture de mon baume démaquillant très rigolote, un visuel solide avec un toucher souple.

Attention : pour éviter que le beurre de karité granule, je ne fais aucun ajout à froid et je remue ma préparation sans interruption jusqu’à refroidissement complet.

Je continue à remuer ma préparation qui épaissit, devient de plus en plus crémeuse et lisse comme on peut le voir sur la première photo.

Lorsque j’ai versé ma préparation en pot, j’avais l’impression de voir un ruban qui défilait simultanément d’avant en arrière.

 

Recette :

64 % beurre de karité

15 % huile d’argan

20 % polyglycéryl-3 palmitate

0,5 % vitamine E

0,5 % huile essentielle de petit grain bigarade

 

La première photo montre la petite cuillère qui m’a servi a remuer ma préparation. Cette photo a été prise juste avant la mise en pot.

 

Publicités

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Recettes visage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Baume démaquillant

  1. michele dit :

    Magnifique et magique Colchique!
    Je reviendrai lire plus attentivement mais j’adore.

  2. mlk dit :

    Il est drôlement appétissant ton crémeux démaquillant. La texture semble vraiment cocon.
    C’est un peu le principe des fondants de douche,il me semble, sauf qu’avec le karité tu obtiens un baume crémeux. Ta peau doit se régaler avec le karité véritable soin.
    Ben, moi aussi j’aime le blog de Irène et le tien aussi…Belle chaine de partage

    • Mlk, merci beaucoup pour ton commentaire.

      La différence avec un fondant de douche, c’est qu’avec cette recette, l’élimination au rinçage de tous les corps gras maquillage et sébum est totale. Je trouve mes savons moins dégraissants.

      Vu le pouvoir dégraissant que je constate avec mon baume après un rinçage rapide, je l’utilise uniquement si je suis maquillée.

      J’aime quand la lecture d’une très belle recette m’inspire pour en faire une autre. Grâce à Irène j’ai enfin trouvé un démaquillant gras qui me satisfait pleinement. 😉

  3. gingembre dit :

    Merci Colchique pour cette jolie recette. La texture baume est très alléchante 🙂 Et le petit-grain, j’adore !
    Pourquoi y incorporer de l’HV d’argan puisque le démaquillant doit être rincé ?

    • Gingembre, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Oui, le beurre de karité et l’huile d’argan dans cette recette n’ont pas pour objectif de traiter la peau, puisque aussitôt le maquillage émulsionné ils sont totalement éliminés au rinçage.

      J’ai mis de l’huile d’argan, car c’est l’huile la plus claire que j’ai en ce moment. 😉 Je voulais un baume qui ne soit pas coloré.

      Tu peux mettre l’huile vendue en grande surface au rayon alimentaire la moins chère que tu trouves, excepté l’huile de coco car elle fige sous un climat tempéré.

  4. michele dit :

    C’est magique de voir la transformation de la texture. Je suis certaine que ça doit être une joie de l’utiliser.
    En plus je trouve le choix de cette boîte judicieux pour augmenter encore le plaisir.

    As-tu utilisé ce démaquillant avec tes crèmes au P3P? Penses-tu que l’effet de la crème soit plus efficace?

    • Michele, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Oui, le démaquillage grâce à ce baume est un vrai moment de plaisir pour ma peau. 😉

      J’utilise ce baume que si mon visage est maquillé et le résultat dans ce cas présent est pratiquement le même que lorsque je lave avec un de mes savons mon visage pas maquillé et peu importe la crème de jour ou de nuit que j’ai pu appliquer avant.

      Bref, ce baume démaquillant nettoie aussi parfaitement ma peau maquillée, que mon savon maison ma peau sans maquillage.

  5. venezia1 dit :

    Bonjour Colchique,

    Quelle texture magnifique à l’image, je suppose qu’elle doit être aussi agréable sur le visage.
    Moi non plus je ne suis pas trop adepte du multicouche, je suis trop paresseuse pour ça…

    En te lisant -(et en constatant que je n’ai pas de P3P) je me demande ce que ça pourrait donner avec du P3R, mon grand chouchou hydratant.

    Tu pétilles d’idées, Colchique, et cela me ravit toujours de venir lire tes découvertes.
    Par son imagination (et son obstination à essayer de matérialiser ses idées…), Irène est aussi une grande source d’inspiration.

    • Bonjour Venezia et merci beaucoup pour ton commentaire.

      Personnellement, je ne pense pas que le P3R (Polyglycéryl-3 Ricinoleate) soit adapté à ce genre de recette.

      Le P3R est un émulsifiant eau dans l’huile et le P3P (Polyglycéryl-3 Palmitate) est un émulsifiant huile dans l’eau.

  6. Lys blanc dit :

    Après le P3R, est venue l’heure du P3P. J’ai été fort surprise de voir la transformation du baume.
    Ma peau à de plus en plus de mal à supporter l’eau mais je suis vraiment fort tentée. Penses-tu que le rinçage avec une lotion ou un hydrolat serait efficace?
    Merci pour cette belle recette Colchique.
    Doux week-end.

    • Lys blanc, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Les hydrolats et les lotions ne sont pas mes copains car ils ne contiennent pas les minéraux que contiennent l’eau de source ou l’eau du robinet. Personnellement, je pense qu’une peau qui ne reçoit pas assez de minéraux peut finir par se fragiliser.

      Mon baume doit être rincé à grande eau tiède. Si l’eau est trop froide le gras et l’émulsifiant font se solidifier. C’est un peu comme lorsqu’on lave une vaisselle grasse avec du produit vaisselle : le rinçage et l’élimination totale du gras se font mieux si l’eau n’est pas froide.

      Attention à bien sécher ta peau immédiatement après l’avoir rincée. C’est le séchage à l’air libre de l’eau sur le visage qui n’est pas recommandé pour la peau et qui peut créer à la longue une déshydratation et donc un inconfort pour la peau.

      Ce que je te conseille si tu n’aimes pas l’eau de ton robinet, c’est de terminer ton rinçage par une pulvérisation d’eau de source ou thermale qui devra également être séchée immédiatement après l’application.

  7. Sylvie dit :

    Il doit être bien agréable et confortable ☺
    et la peau doit être toute douce ,j aime les démaquillants qui laissent la peau souple et propre et surtout qui ne tire pas😀
    bonne semaine chère Colchique 🌹

  8. emadra dit :

    La texture de ton baume démaquillant est superbe.
    C’est une excellente idée de nous montrer en photos l’évolution de la texture.
    Encore une bien belle formule Colchique pour régaler sa peau.

  9. Irène dit :

    Je suis toute fière Colchique de t’avoir inspirée ton baume démaquillant 🙂
    Comme quoi avec l’échange de nos idées et de nos expériences nous parvenons à progresser et innover. C’est ce qui fait toute la richesse de nos blogs.
    Bravo pour cette belle idée !

Les commentaires sont fermés.