Crème fouettée anti-âge pour l’été aux chamallows Haribo

J’ai formulé cette crème pour qu’elle soit adaptée à ma peau mature l’été.

L’eau de Quinton, le pétrolatum et les bonbons à la gélatine de chez Haribo, sont pour moi actuellement les meilleurs actifs anti-âge pour une crème cosmétique.

Ma crème sent la guimauve à la menthe. L’odeur que dégage ma crème est à la fois gourmande et très rafraîchissante. L’odeur de ma crème s’accorde très bien avec sa couleur vert menthe clair.

La texture de ma crème est d’une extrême finesse et légèreté.

Je suis extrêmement contente de ma crème.

 

Recette :

 

Phase aqueuse

35 % eau de source

35 % eau de quinton hypertonique

7 % chamallows Haribo

 

Phase huileuse

10 % beurre de karité

5 % huile d’olive

1,5 % petrolatum (vaseline)

5 % glycéryl stearate SE

 

Ajouts à froid

0,5 % vitamine E

0,5 % parabens

0,5 % huile essentielle de menthe verte

colorant alimentaire vert

 

J’ai fait cette crème avec mon mixeur plongeant Bamix muni de l’accessoire émulsionneur.

 

Ci-dessous trois photos de ma crème. Une photo après la mise en pot et les deux autres pour voir la texture chantilly de ma crème.

 

 

A propos cosmeticshomemadecolchique

Passionnée des cosmétiques et des savons faits maison.
Cet article a été publié dans Recettes visage. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Crème fouettée anti-âge pour l’été aux chamallows Haribo

  1. Sylvie. dit :

    Colchique ,je comprends que tu sois contente de ta crème ☺elle est super 😀
    Tu me donnes envie …et la texture 😄la couleur on en mangerait. …
    qu est ce que le quinton hypertonique? On le trouve en pharmacie?
    J ai quelques fraises Haribo ,ça peut marcher?
    en tout cas merci pour cette formule et tes idées que je trouve innovantes.
    Ton cheminement pour arriver à ce résultat prouve que tu connais bien ta peau et sait en prendre soin .
    belle journée à toi 😊

  2. mlk dit :

    Crème verte , menthe et texture soufflée, tout pour plaire😃. Belle idée que l’ajout de Quinton, semblable à notre milieu intérieur et riche d’oligo-éléments. On dit que l’eau de Quinton correspond à l’océan au moment de l’apparition des espèces. Je vois que tu persistes dans les friandises.

  3. venezia1 dit :

    Coucou Colchique,
    prends garde à toi, à force de fabriquer des crèmes friandise, tu vas finir par te faire croquer par un gourmand! (peut être pas si mal, après tout… )
    Comme tu as glissé tes chamallows en phase aqueuse, cela signifie t’il que tu les fais fondre à l’eau?
    ma version chamallow favorite, c’est piqués au bout d’un baton et rôti às la flamme pour les faire enfler et devenir tout dodus.

    • Venezia, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Oui, les chamallows fondent dans l’eau et c’est la raison pour laquelle je les ai mis dans la phase aqueuse.

      Miam ! Miam ! Les chamallows tout dodus !😉

  4. Nanette dit :

    Quelle belle gourmandise que tu nous offres à nouveau. Je suppose que l’eau de quinton peut chauffer sans soucis puisque tu l’utilises en phase aqueuse. Tu as le chic pour formuler de manière minimaliste, mais ta sobriété est ta griffe, ainsi que la texture mousseuse (comme sylvie et les textures fluffy ;-)…). Je casse toujours ce genre de texture car j’ai toujours eu peur que l’air intégré dans la crème finisse par l’altérer, je me trompe donc?
    En tout cas, merci pour cette belle crème bien gourmande.

    • Nanette, merci beaucoup pour ton commentaire.

      Oui, l’eau de Quinton peut chauffer sans problème.

      Personnellement, je pense qu’une crème fouettée ou pas, va s’altérer s’il y a un problème au niveau de la recette et/ou de sa fabrication.

  5. emadra dit :

    Très belle crème qui s’accorde à merveille avec ton chic contenant Colchique.
    Et certainement très rafraichissante avec l’HE de menthe verte.
    Diantre, ou trouves-tu ton pétrolatum ?

  6. michele dit :

    Je tente à nouveau de te laisser un commentaire ^_^
    Ta constance et tes conclusions sur la paraffine et les bonbons m’étonnent mais je sais que tu n’affirmes jamais sans avoir testé eu préalable et semble t-il sur plusieurs recettes.

    Il fut un temps où tu appréciais les corps gras saturés en émulsions visage, quelle différence observes-tu d’avec la vaseline?
    Merci pour tes conclusions.

    • Michele, merci beaucoup pour ton commentaire.

      C’est à la suite d’une blessure au pied soignée avec du tulle gras en temps record et sans laisser de cicatrice, que je me suis intéressée de plus près à la vaseline.

      Oui, si je continue à utiliser la vaseline et la gélatine des bonbons, c’est que je suis beaucoup contente du résultat sur ma peau.

      Grâce à la vaseline et à la gélatine que contient ma crème, c’est le premier été où ma peau ne souffre pas de déshydratation. Cet été, grâce notamment à la vaseline et aussi à la gélatine des bonbons, mon visage transpire à cause de la chaleur, mais ne ruisselle pas comme les autres années.

      les graisses animales et les beurres végétaux bruts, les huiles végétales de première pression à froid, je veux que leur pourcentage soit plus important que la vaseline. Dans ma crème, le dosage de vaseline est très faible.

      J’ai mis de la vaseline dans ma crème, car je trouve que c’est l’ingrédient le plus efficace pour limiter la déperdition d’eau de ma peau par temps de canicule.

  7. Irène dit :

    ça alors, Colchique, je suis bluffée par ton idée des chamallows !
    Tu me donnes toujours à réfléchir, merci🙂

Les commentaires sont fermés.