Baume anti-âge pour mes mains

Ce baume est une pommade car il est réalisé sans cire et/ou émulsifiant.

Le mot pommade représente pour moi la crème pharmaceutique, donc pas glamour du tout. Heureusement, ma pommade ressemble plutôt à une gelée d’orange très appétissante conditionnée dans un magnifique pot de chez Dior.

La vaseline associée à la lanoline, je trouve que ça donne un mélange extrêmement efficace pour lutter contre la sécheresse de mes mains.

La présence d’huile de rosier muscat de première pression à froid, apporte les nutriments nécessaires à ma peau mature, car elle est issue d’une première pression à froid.

http://www.huiles-et-sens.com/Huile-de-Rose-musquee-bio/

L’huile de Rose musquée de première pression à froid est très riche en acides gras polyinsaturés (80%) et en Vitamine A (Rétinol).
– Acide linoléique (oméga-6) : 40,7%
– Acide alpha-linolénique (oméga-3) : 39,4%
– Acide oléique : 15,9%
– Aacide palmitique : 3,2%
– Acide stéarique : 0,8%
– Vitamine A (Rétinol)
– Vitamine E
– Vitamine K

Pour essayer de lutter contre les taches de vieillesse j’ai mis de l’Aspégic (acide acétylsalicylique).

http://leflacon.free.fr/ingredient.php?fiche=198

« L’acide salicylique est un exfoliant du groupe des BHA (Bêta-Hydroxy-Acide), moins irritant que les AHA.
Anti-inflammatoire et analgésique doux de la famille de l’aspirine (Acide Acétylsalicylique), il se trouve à l’état naturel dans l’écorce de Saule Blanc (Salix Alba), mais est généralement synthétisé.
Antimicrobien à large spectre, actif contre les bactéries et les champignons.
Utilisé en particulier dans les savons pour peau grasse (pour lutter contre l’acné, car contrairement au AHA il pénètre dans les pores) ou les shampooings pour cheveux gras (pour lutter contre les pellicules).
Un des rares conservateurs autorisés dans les produits Bio BDIH.
C’est un acide faible. »

 

La couleur très orangée de mon huile de rosier muscat a donné une très jolie couleur à ma pommade.

J’utilise ce baume matin et soir sur mes mains et deux soirs par semaine sur mon visage comme crème de nuit.

Je suis très contente de mon baume.

 

Recette :

2 % Aspégic 1000

5 % rhum blanc

10 % huile de rosier muscat

45 % vaseline (petrolatum)

35 % lanoline

2 % vitamine E

0,5 % huile essentielle géranium bourbon

0,5 % huile essentielle ylang ylang

 

Mode opératoire :

Faire fondre l’Aspégic 1000 en poudre dans le rhum blanc et rajouter l’huile de rosier muscat.

Compléter avec le reste des ingrédients.

Je n’ai pas eu besoin d’un bain marie. J’ai réalisé cette préparation à froid, c’est-à-dire à température ambiante.

 

 

 

Publié dans Recettes corps | 10 commentaires

Pâtissavonnerie charlotte aux roses

Les petites meringues et les roses sont des pâtissavonneries dont les recettes figurent sur mon blog.

 

Recette du gâteau rose :

 

65 % végétaline (huile de coco hydrogénée)

35 % beurre de karité

lessive de soude pour un surgraissage à 10 %

Pigment rose néon

Fragrance rose thé

 

Recette de la crème :

 

50 % végétaline (huile de coco hydrogénée)

50 % beurre de karité

lessive de soude pour un surgraissage à 10 %

Pigment rose néon

Huile essentielle géranium bourbon

 

Ces deux recettes donnent des savons qui lors du lavage, donnent une épaisse mousse blanche très crémeuse comme j’aime.

 

 

Publié dans Savons | 14 commentaires

Crème anti-âge à la gélatine et à l’eau de Quinton

J’ai mis de la gélatine à la place des bonbons Haribo, car j’ai voulu incorporer dans ma crème du miel de Manuka.

J’ai volontairement voulu une phase aqueuse avec une eau de Quinton dosée entre l’hypertonie et l’isotonie. L’eau de Quinton hypertonique je la trouve trop minéralisée pour être employée au quotidien et celle isotonique pas assez minéralisée pour une crème cosmétique adaptée à ma peau mature.

C’’est grâce à l’huile de rose musquée que ma crème a une jolie couleur rose pâle abricoté.

Ci-dessous, le lien de la composition du parfum de ma crème :

https://cosmeticshomemadecolchique.wordpress.com/2013/12/09/parfum-pour-cremes-cosmetiques/

 

Recette :

 

Phase aqueuse

44 % eau de source

25 % eau de quinton hypertonique

2 % miel de Manuka

0,5 % gélatine

 

Phase huileuse

15 % beurre de karité

3 % huile de rose musquée

2 % pétrolatum

5 % Olivem 1000

2 % cétyl palmitate

 

Ajouts à froid

 

0,5 % vitamine E

0,5 % parabens

0,5 % parfum

 

 

Publié dans Recettes visage | 19 commentaires

Crème fouettée anti-âge aux ours d’or à la gélatine Haribo

J’applique cette crème sur mon visage matin et soir et j’en suis extrêmement contente à tous les niveaux. C’est la crème idéale printemps/automne pour mon cas personnel.

Les oursons et les crocodiles Haribo, sont les bonbons qui ont le plus fort pourcentage de gélatine, ingrédient dont je ne peux plus me passer dans mes crèmes anti-âge.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Haribo

La couleur orange de mon huile de rosier muscat a teinté ma crème en jaune.

Ma crème a un léger parfum de bonbon.

 

Recette :

 

Phase aqueuse

70 % eau de source

7 % oursons gélifiés Haribo

 

Phase huileuse

10 % beurre de karité

5,5 % huile de rosier muscat

1,5 % vaseline (petrolatum)

5 % Olivem 1000

 

Ajouts à froid

0,5 % vitamine E

0,5 % parabens

 

Rectification plus élevée du pH de ma phase aqueuse, car les oursons étaient plus acides que les fraises, bananes et chamallows Haribo de mes recettes précédentes.

J’ai utilisé le mixeur à pied Bamix muni de l’ustensile émulsionneur pour obtenir une texture crème fouettée.

 

Crème juste après la mise en pot

 

Crème 15 jours après la mise en pot

 

Crème deux ou trois jours après utilisation

 

Crème une semaine après utilisation

 

Publié dans Divers, Recettes visage | 17 commentaires

Crème fouettée anti-âge pour l’été aux chamallows Haribo

J’ai formulé cette crème pour qu’elle soit adaptée à ma peau mature l’été.

L’eau de Quinton, le pétrolatum et les bonbons à la gélatine de chez Haribo, sont pour moi actuellement les meilleurs actifs anti-âge pour une crème cosmétique.

Ma crème sent la guimauve à la menthe. L’odeur que dégage ma crème est à la fois gourmande et très rafraîchissante. L’odeur de ma crème s’accorde très bien avec sa couleur vert menthe clair.

La texture de ma crème est d’une extrême finesse et légèreté.

Je suis extrêmement contente de ma crème.

 

Recette :

 

Phase aqueuse

35 % eau de source

35 % eau de quinton hypertonique

7 % chamallows Haribo

 

Phase huileuse

10 % beurre de karité

5 % huile d’olive

1,5 % petrolatum (vaseline)

5 % glycéryl stearate SE

 

Ajouts à froid

0,5 % vitamine E

0,5 % parabens

0,5 % huile essentielle de menthe verte

colorant alimentaire vert

 

J’ai fait cette crème avec mon mixeur plongeant Bamix muni de l’accessoire émulsionneur.

 

Ci-dessous trois photos de ma crème. Une photo après la mise en pot et les deux autres pour voir la texture chantilly de ma crème.

 

 

Publié dans Recettes visage | 14 commentaires

Chantilly de karité

J’aime utiliser cette chantilly exclusivement en masque avant shampoing sur cheveux secs, avec un temps de pause d’environ deux heures.

 

Recette :

 

50 % beurre de karité – 100 grammes

46 % huile d’argan – 92 grammes

3 % glycérine végétale – 6 grammes

0,5 % vitamine E – 1 gramme

0,5 % huiles essentielles – 1 gramme

29 gouttes d’huile essentielle de géranium odorant

5 gouttes d’absolue de jasmin Sambac

5 gouttes d’extrait pur de vanille

oxyde rose

 

Attention : pour éviter d’avoir une chantilly qui a tendance à granuler, je ne réduit pas le temps de réalisation de ma recette avec des passages au froid : je ne fais subir aucun choc thermique à ma recette lors de sa réalisation.

 

Si on utilise des ingrédients qui n’ont subi aucun passage au réfrigérateur, on peut réaliser cette recette à froid.

Si on utilise des ingrédients qui ont été conservés au réfrigérateur, je conseille fortement de faire sa recette à chaud.

Mon beurre de karité est conservé au réfrigérateur, donc j’ai fait chauffer mon beurre de karité, l’huile d’argan et la glycérine ensemble dans un bain marie d’eau chaude éteint, jusqu’à ce que le beurre de karité fonde. J’ai ensuite remué ma préparation jusqu’à complet refroidissement.

Le beurre de karité continue à épaissir dans les heures qui suivent son refroidissement. J’ai donc attendu le lendemain, avant de fouetter ma préparation avec le batteur pour monter les blancs d’oeuf en neige et ainsi obtenir ma chantilly.

Ma chantilly bien blanche, j’ai rajouté la vitamine E, les huiles essentielles et l’oxyde rose dilué dans un tout petit peu d’huile d’argan.

 

 

Publié dans Recettes cheveux | 31 commentaires

Savon pour blaireau fait avec la potasse

Je suis extrêmement contente de ce savon que j’utilise avec un blaireau pour laver mon visage. Je trouve ce savon encore plus crémeux et doux que mes trois autres savons pour blaireau.

Pour faire mon savon, j’ai voulu tester le sucrose stéarate car je n’avais pas d’acide stéarique.

Le sucrose stéarate c’est un mélange d’acide stéarique, de sucre et d’alcool, qu’on fait réagir dans un acide pour en faire un ester de sucre.

Ci-dessous, un lien concernant l’estérification, un lien concernant l’hydrolyse et un lien concernant la saponification :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Est%C3%A9rification

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hydrolyse

http://fr.wikipedia.org/wiki/Saponification

 

Recette : (pour 300 grammes de savon)

60 % végétaline (coco) = 180 grammes

25 % beurre de karité = 75 grammes

15 % sucrose stéarate = 45 grammes

pigment néon rose

fragrance rose thé

potasse pour un surgraissage à 5 %

 

Le sucrose stéarate ne figure pas dans les calculateurs. J’ai donc calculé ma quantité de potasse avec 5 % de surgraissage, en entrant dans les calculateurs que la végétaline et le beurre de karité.

J’ai fait fondre la végétaline avec le beurre de karité et j’ai attendu que ce mélange refroidisse un peu avant d’incorporer le sucrose stéarate.

Attention : si les corps gras sont trop chauds, le sucrose stéarate forme des grumeaux.

Après l’ajout de la lessive de potasse, j’ai fait mon savon à chaud (le cul du récipient chauffé par un bain de vapeur).

J’ai arrêté la cuisson, lorsque ma pâte à savon a pris l’apparence d’une pâte à guimauve très élastique. La consistance de mon savon ressemblait à de la pâte à bonbon étirée, translucide avec des reflets nacrés.

https://www.youtube.com/watch?v=MtBfsTo0Uw4

https://www.youtube.com/watch?v=EWvhCJbAqIY

Avant la mise la mise en pot, j’ai incorporé le pigment néon et la fragrance.

 

Mon savon après la mise en pot.

 

Mon savon après une cure de deux mois.

 

 

Publié dans Savons | 12 commentaires